English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XV, no. 7 21 mars 2011

    Le Père Général


    Visite en Syrie, au Liban et en Turquie. Du 21 au 28 mars, le Père Général visite la Syrie, le Liban et la Turquie. La première étape sera la Syrie, commençant par Damas, où le Père Général aura, dans notre résidence, une première rencontre avec les jésuites sur le thème « notre mission en Syrie ». Il y aura ensuite une seconde réunion à Homs, sur le thème de la collaboration avec les laïcs et celui de notre travail avec les jeunes. Sont prévues aussi des rencontres avec les autorités civiles et les représentants des diverses Eglises chrétiennes. La visite se conclura par la cérémonie des derniers vœux du Père Nawras Sammour. Du 23 après-midi au 26, le Père Général sera au Liban, commençant par Tanaïl (maison de retraites et exploitation agricole). Le programme de la matinée du 24 comprend diverses rencontres au Collège Notre Dame de Jamhour, et l'après-midi sera consacré à l'Université Saint Joseph. Le 25, fête de l'Annonciation, les Pères Dany Younès et Nabil-Ghaly prononceront à Beyrouth leurs derniers vœux ; puis le Père Général fera une visite à l'Hôtel-Dieu, hôpital de l'Université, et participera à Jamhour à une rencontre sur le thème du dialogue islamo-chrétien « Ensemble autour de Marie, Notre-Dame ». Le 26 aura lieu à Beyrouth la « Journée régionale des jésuites du Liban », au cours de laquelle chaque communauté présentera ses œuvres et les défis qu'elle affronte, le Père Général faisant ensuite ses commentaires et offrant ses directives. Le 27 et le 28, il sera en Turquie, à Ankara, où il aura avec la communauté jésuite deux réunions, au cours desquelles seront présentés les trois pôles de l'apostolat de la Compagnie dans ce pays : le pôle spirituel et pastoral, le pôle social, et le dialogue intellectuel et interreligieux, la rencontre se concluant avec les perspectives et les attentes pour l'avenir. Le retour à Rome est prévu le 28 après-midi.


    A la Curie

    Réunion des Socii de l'Assistance d'Afrique e de Madagascar. Du 15 au 19 mars s'est tenue à Rome, à la Curie généralice, la rencontre des Socii de l'Assistance d'Afrique et de Madagascar (JESAM), à laquelle ont aussi pris part dix Jésuites de différentes Provinces et Régions de langue anglaise ou française. Le Père Jean-Roger Ndombi, Assistant, a défini ainsi le but de cette réunion : « En plus de l'aspect d'information et de mise à jour, son objectif est de permettre aux Socii du JESAM de se familiariser avec le système administratif et bureaucratique de la Curie et de faire connaissance avec les jésuites qui y travaillent. La rencontre est également une occasion d'échanger et de lier amitié ».  Le Secrétaire de la Compagnie et le Procureur Général ont aidé les participants à approfondir les différents aspects du travail d'un Socius, spécialement ce qui regarde les procédures présentées dans les divers documents, dont beaucoup ont été revus et mis à jour depuis la dernière Congrégation générale, comme les Practica Quaedam, le « Manuel pratique de droit de la Compagnie », les « Normes complémentaires », les Acta Romana, etc.  


    Séminaire pour les Economes de langue anglaise. Du 20 au 25 mars se tient à la Curie généralice le Séminaire pour les Economes provinciaux et régionaux de langue anglaise. 24 y participent, venant de différents pays et continents. Le but de la rencontre est de former les Economes jésuites, ainsi que leurs collaborateurs laïcs, à l'intelligence de la pauvreté de la Compagnie et à sa manière de procéder dans l'administration temporelle. Voici quelques-uns des thèmes à l'ordre du jour : l'Economat général et l'organisation de la Curie généralice (structures, services, information) ; contributions pour le FACSI ; structures légales et financières ; acquisition et vente de biens ; le droit canon et les permissions à demander au Saint Siège ; préparation du bilan ; planification financière et investissements. Pendant le séminaire les sessions plénières alterneront avec des groupes de travail. 


    La Compagnie en chiffres. Les statistiques sur la Compagnie universelle viennent d'être publiées. Divers tableaux donnent une photographie de la situation au 1er janvier 2011. A cette date, il y avait un total de 17.906 jésuites : 12.737 prêtres, 1.535 frères, 2.850 scolastiques et 784 novices ; la diminution est de 341 par rapport au 1er janvier 2010. Les divers tableaux présentent la situation par catégorie de personnes (novices, scolastiques, frères, prêtres) ; une comparaison entre Assistances ; les changements survenus au cours de l'année écoulée, etc.  Les statistiques sont enrichies cette année de nombreux graphiques qui donnent une géographie plus précise de la Compagnie dans le monde. Les statistiques complètes peuvent être consultées sur le site de la Compagnie (www.sjweb.info), dans la partie réservée aux jésuites, sous le titre « documents ».


    Dans les Provinces

    AMERIQUE : Célébrations en l'honneur du Père Kino.

    Du 19 février au 19 mars, se sont déroulées à Tucson, Arizona et à Sonora (Mexique) des célébrations pour « honorer la vie et l'héritage du Père Eusebio Francesco Kino », ou Chini, selon une autre graphie (voir l'Annuaire de la Compagnie de Jésus 2011, pp. 8-12 : « le missionnaire à cheval »). Dans les deux régions, les événements religieux et culturels ont été nombreux. Trois cents ans après sa mort, le souvenir de ce jésuite originaire de Segno, dans la province de Trente, est toujours vivant dans les deux pays  où il a travaillé. Le Père Kino a érigé une chaîne de missions catholiques dans le Nord-Ouest du Mexique et le Sud de l'Arizona. Né en 1645, il est arrivé à Sonora en 1687 et a effectué sa première visite en ce qui est aujourd'hui l'Arizona en 1691. En plus d'avoir fondé environ 25 missions et converti des milliers d'Amérindiens, Kino a provoqué des changements importants dans le style de vie et l'économie de la région. Il a introduit des outils de métal, apporté d'Europe des arbres fruitiers et des céréales, et spécialement le cèdre et le blé, qui eut une grande importance parce que résistant au froid. Le missionnaire fut aussi un des premiers éleveurs de bétail à grande échelle et forma des dizaines d'Amérindiens à devenir les premiers cowboys de la région. Pour plus de détails sur l'Arizona, consulter www.padrekino.com et pour le Mexique www.kino300.org.

     

    CONGO RD : La revue Congo-Afrique a cinquante ans.

    II y a cinquante ans que la revue Congo-Afrique est née, en janvier 1961, sous le titre de Documents pour l'Action. L'éditeur en était la vénérable « Bibliothèque de I'Etoile », d'heureuse mémoire. La revue est devenue Congo-Afrique en 1966, rebaptisée Zaire-Afrique en 1971 et redevenue Congo-Afrique en 1997. « Congo-Afrique - écrit son directeur, le P. Ferdinand Muhigirwa - est l'unique revue scientifique mensuelle en République Démocratique du Congo qui a paru sans discontinuité depuis 50 ans.  50 ans d'informations et de réflexions ; 50 ans d'Afrique-Actualités ; 50 ans de chronique littéraire ; 50 ans de fidélité créatrice pour  le progrès et le développement du Congo et de l'Afrique, à travers les vicissitudes des régimes politiques. Avec ses 10 numéros l'an, Congo-Afrique a totalisé, au seuil de I'année jubilaire, presque 500 numéros. Pour une revue, atteindre 50 ans de parution, c'est faire mémoire du travail abattu, avec patience et persévérance, au fil des années et des décennies, pour offrir aux intellectuels de la République Démocratique du Congo et d'ailleurs, des réflexions et des études susceptibles d'orienter leurs actions dans les sphères politiques, économiques, sociales et culturelles. En cette année de son Jubilé d'or, la revue entre dans l'ère du numérique : le stylage des textes depuis 1961 est en cours pour la version online et nos abonnés d'Europe, d'Asie et d'Amérique pourront la recevoir en version pdf».

     

    JAPON : Les jésuites et le tremblement de terre.

    Dans une lettre du 14 mars, le Père Provincial du Japon rassure la Compagnie universelle en écrivant « les Nôtres et leurs œuvres n'ont pas été sérieusement affectés, car  nous ne sommes pas présents au nord de Tokyo. Nos maisons et écoles de Tokyo et de Kamakura ont été secouées violemment par le séisme, mais n'ont pas souffert de dommages irréparables. La croix qui surmonte la tour de notre église Saint Ignace à Tokyo a été arrachée presque complètement de sa base, et reste suspendue, menaçant de tomber. Nous avons entouré de barrières l'espace au pied de la tour ». Le reste de la lettre confirme la gravité des destructions causées par le violent tremblement de terre et le tsunami catastrophique qui s'en est suivi,  et les craintes que suscite la centrale atomique endommagée.

     

    ITALIE: Eglise et information.

    « Annoncer la Bonne nouvelle, offrir des messages pertinents à un monde où les gens sont soumis à un flot irrésistible d'informations, de paroles et d'images, et où il est de plus en plus difficile de sélectionner les nouvelles ». Telle est la tâche des catholiques engagés dans le monde de l'information, déclarait le Père Federico Lombardi, directeur de la Salle de presse du Vatican, au cours d'une conférence qu'il a donnée récemment à l'Institut social des jésuites à Turin, sur le thème « Eglise, communication et information ». Qui diffuse une nouvelle, a-t-il expliqué, doit avoir le sens de sa responsabilité. «  Il doit se baser sur un fait vrai, et faire attention à la façon de dire les choses. Ces dernières années, j'ai appris qu'il n'y a pas de sujets dont on ne puisse parler, mais qu'il faut trouver la manière juste de le faire ». Les destinataires aussi sont appelés à « adopter une attitude critique, qui permette de contrebalancer les mauvaises informations ». Le Père Lombardi s'est arrêté aussi sur les social networks : « Ils répondent à un besoin fondamental de relation, a-t-il affirmé, mais il faut s'interroger sur la qualité de ces nouvelles relations ». Certainement,  « il faut accueillir les potentialités de la technologie, sans oublier que son usage est lié à la formation de la personne, qui doit être éduquée à rechercher la vérité et à se comporter en sujet critique et responsable ».

     

    ITALIE : La revue Popoli est sur iPad.

    Popoli, le mensuel international des jésuites, est désormais lisible aussi sur iPad. On  peut télécharger gratuitement sur l'Apple Store et l'iTunes Store l'application pour iPad et le numéro de février, avec une sélection d'articles, enrichis de contenus « multimedia ». Dans les mois qui viennent, le produit sera perfectionné et prendra la forme d'un bimestriel. Chaque numéro contiendra les meilleurs reportages, commentaires, enquêtes et rubriques de deux fascicules de l'édition imprimée. « Popoli, écrit le directeur Stefano Femminis, est la première revue catholique italienne, et une des premières en Europe, à développer une application pour iPad. Notre ambition est de parvenir à raconter dans les nouveaux langages et avec les moyens que met à notre disposition l'évolution technologique la manière dont l'Evangile est aujourd'hui vécu et annoncé dans un monde qui change. Dans le même esprit, Popoli a renouvelé depuis quelques mois son site internet et est présent sur les principaux social networks (Facebook et Twitter) ». Revue mensuelle internationale des jésuites italiens, née il y a presque cent ans, Popoli a comme centres d'intérêt : les pays du Sud, les droits humains, le développement, l'immigration, le dialogue interculturel et interreligieux.

     

    ESPAGNE : Rezandovoy.

    La version espagnole vient de naître de pray-as-you-go, la page web ouverte il y a quelques années par les jésuites anglais. Préparée par le nouveau service de pastorale sur internet (www.pastoralsj.es), Rezandovoy a commencé le 9 mars, mercredi des cendres, à publier et à mettre chaque jour à la disposition des internautes une prière en mp3, à télécharger ou à écouter si on reste branché. La nouvelle de la naissance de http://www.rezandovoy.org a été largement annoncée pendant le mois de février, pour que les personnes intéressées puissent commencer à l'utiliser dès le jour de son lancement. « Nous pensons que cela peut être, pour la prière personnelle, une ressource très utile à beaucoup de personnes de tous les âges et de toutes les conditions », a dit le Père José Maria R. Olaizola, en présentant le projet et en invitant ceux qui sont intéressés à envoyer commentaires, demandes d'information et documents divers à l'adresse : oficina@pastoralsj.org.

     

    ESPAGNE : Les 50 ans de l'ICADE.

    En présence du Prince Felipe d'Espagne et du ministre espagnol de l'éducation s'est déroulée récemment la célébration du 50ème anniversaire de l'ICADE, l'Institut catholique de gestion et d'administration des entreprises de l'Université Pontificale de Comillas. Le Prince des Asturies, héritier du trône d'Espagne, a fait ressortir, dans son intervention, comment « excellence, rigueur et qualité » ont fait de l'Institut un point de référence de grand prestige à l'intérieur comme en dehors du pays. Il a ensuite souligné l'importance d'avoir des entrepreneurs ayant une bonne préparation universitaire, et la nécessité de stimuler chez les jeunes l'esprit d'entreprise, la capacité d'initiative et la recherche de l'excellence. Dans le contexte actuel de crise économique, Don Felipe a reconnu comme fondamental « le service de valeur que rend au progrès et au bien-être l'Université qui oriente ses objectifs vers la formation de nos entrepreneurs et en faveur de l'innovation ». Il a remercié les professeurs, les étudiants et le personnel de l'ICADE pour leur contribution à l'histoire de cet institut, dont la caractéristique est d'offrir une formation complète et de valeur, de promouvoir une réflexion critique, de garantir le caractère universel de ses projets, et de renouveler son engagement dans la mission intellectuelle. A la fin, il a remis la médaille du cinquantenaire à trois professeurs vétérans de l'ICADE (deux était jésuites)et aux Club des entrepreneurs, créé il y a bien des années par quelques anciens élèves, pour favoriser l'insertion des nouvelles générations dans le monde des entreprises.


    Nouveau sur SJWEB

    - Deux nouvelles séries de diapositives sur la visite du Père Général en Inde  (26 février-12 mars 2011). Cliquez sur : « sjweb Media ».