English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XIV, N. 18 20 septembre 2010

    Le Père Général

    Visite en Belgique. Du 24 au 27 septembre, le Père Général visitera les deux Provinces belges, en commençant par la Province de Belgique méridionale et du Luxembourg. Après des rencontres avec la Consulte de Province et le Conseil économique, se tiendra, le 25 septembre au collège Saint Michel, la journée de Province, au cours de laquelle trois thèmes seront discutés. Le pôle intellectuel, autour de la question « comment suis-je présent à l'Eglise et au monde dans ma manière de considérer ma mission apostolique à partir du pôle intellectuel ? ». Le pôle social, avec la question : « comment suis-je présent à l'Eglise et au monde dans ma manière de considérer ma mission apostolique à partir du pôle social ? ». Le pôle spirituel, avec la même question : « comment suis-je présent à l'Eglise et au monde dans ma manière de considérer mes engagements à partir du pôle spirituel ? ». Pour chaque thème, la présentation initiale sera faite par trois jésuites qui dialoguent entre eux (ou par trois laïcs pour le pôle spirituel), et un débat suivra avec des questions de l'assemblée. L'étape suivante permettra d'aborder le thème de la collaboration avec les laïcs, et la journée s'achèvera avec la célébration de l'Eucharistie, présidée par le Père Général. Le jour suivant, le 26, sera consacré à la Province belge septentrionale. Le programme prévoit le matin une rencontre avec des laïcs responsables d'œuvres apostoliques de la Province, et l'étude avec eux du décret 6 de la CG 35 sur « la collaboration au cœur de la mission », notamment sur les caractéristiques d'une œuvre de la Compagnie. Une rencontre avec les jésuites aura lieu l'après-midi, sur « les défis dans la Province BSE au sein d'une Compagnie qui dépasse les frontières ». Après le débat qui suivra, le Père Général présidera l'Eucharistie de conclusion. Le dernier jour, le 27, le Père Nicolas rencontrera, à la chapelle de la Résurrection, les jésuites et collaborateurs qui travaillent dans les œuvres européennes de Bruxelles confiées à la Compagnie. Retour à Rome en fin d'après-midi.

     


    A la Curie

    - Tempo Forte. Le calendrier annuel du Père Général prévoit trois rencontres spéciales connues sous le nom de Tempo Forte, temps fort, qui sont des journées de consulte intenses aux mois de janvier, juin et septembre. Ainsi, ces derniers jours, du 16 au 19 septembre, le Père Général s'est réuni avec ses Conseillers pour aborder des questions concernant le gouvernement universel de la Compagnie. Par la même occasion, une part importante du temps fut consacrée à la formation permanente, guidée par le P. Hans Zollner, jésuite de la Province d'Allemagne et professeur à l'Université Grégorienne, qui, sur le thème des abus sexuels, a présenté certains de leurs aspects psychologiques et énoncé quelques propositions dont tenir compte dans notre formation. La poursuite de la planification apostolique de la Curie, la restructuration du gouvernement et la préparation de la prochaine Congrégation des Procureurs ont complété la liste des thèmes à l'ordre du jour. Dans l'après-midi du samedi 18, un groupe de la Communauté Saint Egidio est venu à la Curie pour un échange avec le Conseil, portant en particulier sur la présence et l'activité en Chine et en Afrique. La communauté de la Curie, outre la participation aux sessions de formation mentionnées ci-dessus, s'est unie au Conseil dans la célébration de l'Eucharistie le premier et le dernier jour du Tempo Forte.

     

    - Du 20 au 23 septembre se tient la réunion des Présidents de Conférences de Provinciaux. Selon  le décret 21, n. 25 de la CG 34, cette réunion a un triple but: « a) pour que s'élève le sens qu'ils (les Modérateurs/Présidents) ont du caractère universel de la Compagnie ; b) pour qu'ils acquièrent une meilleure intelligence des priorités universelles de la Compagnie ; et c) pour travailler avec le Père Général à superviser et à encourager la poursuite du développement de la collaboration régionale et universelle». Cette rencontre permettra avant tout l'examen du travail accompli par les Conférences au cours de l'année écoulée et du rôle des Présidents des Conférences. Ce sera pour le Père Général l'occasion de faire un tour d'horizon sur la situation et les problèmes actuels de la Compagnie dans le monde, qui servira de base à des discussions plus approfondies. De nombreux autres thèmes seront discutés : le problème des finances des Conférences et de leur aide mutuelle, la formation interculturelle des jeunes jésuites, les questions à traiter lors de la Congrégation des Procureurs de l'an prochain, etc.

     

    - Du 4 au 13 octobre, le Père Paul Oberholzer dirigera à la Curie, pour 25 étudiants de Tübingen, un séminaire sur les documents historiques de l'ARSI (les « Archives romaines de la Compagnie de Jésus ») et sur l'histoire des jésuites à Rome. Les étudiants seront accompagnés par le Professeur Franz Brendle et son assistant Fabian Fechner. Le programme prévoit des conférences le matin et des visites l'après-midi aux endroits de Rome liés à l'histoire de la Compagnie.

     


    Nominations

    Le Père Général a nommé le P. Charles Lasrado, de la Province de Karnataka (Inde), Assistant de l'Econome général de la Compagnie. Le P. Lasrado, diplômé en sciences financières, actuellement Econome de sa Province, est né en 1968, entré dans la Compagnie en 1986, et fut ordonné prêtre en 2000.

     


    Dans les Provinces

    AFRIQUE: Un concours réservé aux jeunes   

    Donner aux jeunes la possibilité de comprendre et d'exprimer ce que la pandémie de SIDA signifie pour leur vie quotidienne et pour leurs familles, amis et communautés : c'est le but de Youth Movies for life and for love, un concours régional organisé pour leurs étudiants de 10  à 25 ans par les institutions éducatives des jésuites d'Afrique sub-saharienne et par d'autres centres d'éducation liés à la Compagnie. Les participants au concours, qui s'est ouvert le 15 septembre et s'achèvera le 15 décembre, sont invités à présenter une idée originale ou un bon « scénario » pour un court-métrage de 5 à 8 minutes. On espère ainsi recueillir de bons textes, proposant un message positif sur la façon dont les jeunes peuvent répondre au défi du SIDA, adoptant un style de vie et faisant des choix basés sur des valeurs qui promeuvent des relations saines et l'espoir pour l'avenir, et qui les aident à éviter les contaminations. Les 20 meilleures idées seront utilisées par des professionnels choisis par AJAN (le réseau africain des jésuites contre le SIDA) pour préparer des DVD éducatifs sur la prévention de cette maladie dans l'Afrique sub-saharienne.

     

    BOLIVIE: Restauration de peintures centenaires

    Tout a commencé en 1972, quand le jésuite suisse Hans Roth a commencé à s'intéresser activement au riche et vaste patrimoine artistique des jésuites en Bolivie. Aujourd'hui, après plus de 30 ans de travaux réalisés en plusieurs étapes, selon un projet financé par l'AECID (Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement), par l'Eglise de Bolivie et par la municipalité locale, plus de 1700 m2 de fresques resplendissent à nouveau dans le sanctuaire de la Compagnie San José de Chiquitos, dans le département de Santa Cruz. L'église, inscrite par l'UNESCO au patrimoine de l'humanité en 1990, a été construite en 1748, quand les jésuites arrivèrent en Bolivie pour accomplir leur mission d'évangélisation. Regardée comme une des plus belles parmi les constructions laissées par les missionnaires dans la région, elle fut transformée en résidence pour les gouverneurs espagnols après l'expulsion des jésuites. Parmi les fresques restaurées se trouvent des formes géométriques, des images de faune et de flore, des sujets religieux et militaires ayant valeur historique. La restauration fait partie d'un projet plus vaste visant à mettre en valeur la région comme zone de tourisme culturel, religieux et environnemental.

     

    ESPAGNE: Cinquième centenaire de Saint François de Borgia

    Pendant l'été, beaucoup d'initiatives ont eu lieu à Gandie, ville natale de Saint François de Borgia, à l'occasion du cinquième centenaire de sa naissance. Il faut mentionner d'abord le grand nombre de jésuites qui sont venus visiter le palais ducal et célébrer l'Eucharistie dans sa chapelle, en plus des nombreux groupes religieux et membres de diocèses espagnols venus en pèlerinage et des célébrations eucharistiques en mémoire du Saint. Une exposition a présenté au public les fresques restaurées de l'ancienne salle capitulaire du couvent des Clarisses, où ont vécu dans le passé au moins 32 membres de la famille Borgia. Par les soins de la commune de Gandie, a  été jouée deux fois, avec succès, une version revue et augmentée de la « Cabalgata de los Clasicos », œuvre théâtrale présentant les personnages et l'histoire du duché de Gandie de 1399 à 1551, année où Saint François de Borgia renonça au duché pour entrer dans la Compagnie. La « Visitatio Sepulchri », drame lyrique sacré sur la mort et la résurrection du Christ attribué à Saint François de Borgia, qui fait l'objet d'une représentation chaque année, le Vendredi Saint et le jour de Pâques, dans l'église du Palais de Gandie, a été joué exceptionnellement pendant l'été sous la forme d'un concert, et a attiré un public nombreux.

     

    INDE: Elargir le public de la radio

    Sarang Radio, l'émetteur radio dirigé par les jésuites de St. Aloysius College de Mangalore, au sud de l'Inde, a entrepris d'étendre son audience en offrant des programmes qui soient davantage tournés vers les communautés de langues locales. Le lancement de ces nouveaux programmes sera aussi une manière de fêter le premier anniversaire de la radio, qui est née le 23 septembre 2009 (cf. notre Bulletin du 5 octobre 2009). « Nous avons l'intention de lancer des nouveaux programmes dans les langues kannada, tulu et konkani, en plus du hindi et de l'anglais », dit le Père Richard Rego, responsable de la radio et directeur du département de journalisme du collège. Sont en projet également divers programmes hebdomadaires au cours desquels les auditeurs pourront intervenir par téléphone, comme par exemple avec Kannoonu Kacheri, qui s'occupera des questions légales, ou avec Arogya Sparsha, sur le thème de la santé, ou dans un programme spécial pour les enfants. Des interviews d'experts, des récits et des apports plus approfondis figurent aussi parmi les projets d'expansion de Sarang Radio, qui émettait pendant 4 à 6 heures au début de son activité et qui a étendu la durée de ses transmissions jusqu'à 14 heures quotidiennes aujourd'hui.

     

    JESUIT COMMONS: La rencontre virtuelle

    Il est né un nouveau lieu virtuel de rencontre, auquel on a donné le nom de Jesuit Commons. Un lieu où un réseau de millions de personnes, d'écoles et d'institutions peuvent collaborer au service des communautés pauvres. C'est ce qu'on lit dans la présentation du site, qui décrit ses objectifs de la manière suivante : « Il y a plus de mille écoles et universités, qui comptent des millions d'étudiants, diplômés et enseignants, et d'innombrables autres personnes travaillent et prient dans des équipes du Service jésuite des réfugiés, des centres sociaux, des paroisses, des ONG pour le développement et des maisons de retraites. Imaginez la puissance qui serait libérée si cet immense réseau, ces millions de personnes ensemble, lançaient de nouveaux projets ou des campagnes mondiales d'advocacy ou de prière, partageaient leurs ressources didactiques ou mettaient sur pied des projets de recherche ». Le message continue en invitant les visiteurs du site à s'inscrire pour faire partie de la communauté et soutenir les projets en cours en Asie et en Amérique du Sud : « Jesuit Commons rend possible ces collaborations, en mettant en ligne les outils de communication et de mise en réseau, à la disposition de tous ceux qui travaillent pour un monde plus juste, en solidarité avec la mission des jésuites ». Pour en savoir plus : http://www.jesuitcommons.org

     

    PEROU: Une maison reçoit le nom de Matteo Ricci

    Francisco Chamberlain SJ est arrivé au Pérou en 1963, et il travaille depuis quelque temps à Ayacucho. Voici comment il explique sa tâche : « Il y a ici une société privée qui a pris à la population la terre qui constitue son seul moyen de subsistance. Nous sommes en train d'étudier les moyens juridiques de défendre les droits des gens et de récupérer les propriétés qu'ils ont héritées de leurs ancêtres. Ce travail est possible parce que nous réussissons à parler avec eux, à comprendre leurs problèmes et leurs besoins, de manière à pouvoir agir ensuite en conséquence. Les gens ont besoin d'appui ; par eux-mêmes ils ne pourraient pas faire grand-chose. A Cangallo, nous avons développé une présence pastorale qui a encouragé l'action sociale et économique de la paroisse, permettant aux personnes de prendre des initiatives. Nous avons ouvert une maison à laquelle nous avons donné le nom de Matteo Ricci, pour favoriser le dialogue et les échanges « entre les différents » de la ville et de la région, sur le présent et l'avenir d'Ayacucho - un dialogue qui ne veut pas seulement dire amour et compréhension, mais aussi discussion menée ensemble. Cette rencontre des « différents » pour promouvoir le dialogue est une action typique de la Compagnie, et je pense qu'elle peut être une aide pour la ville et la région ».

     

    TURQUIE: Signes d'espoir pour les chrétiens

    « Un signe d'espoir pour les chrétiens » : c'est ainsi que le Père Thomas Michel, jésuite spécialisé dans les questions interreligieuses, a défini la célébration de l'Eucharistie qui s'est déroulée dans l'ancien monastère de Soumela, dans les environs de Trébizonde, le 15 août, fête de la Dormition de la Vierge. Le monastère, fondé en 386, est un musée géré par le gouvernement depuis l'année 1923, quand, à la suite du traité de Lausanne, il fut abandonné par la communauté de moines grecs orthodoxes qui y habitait. La liturgie a été célébrée par le Patriarche Œcuménique de Constantinople Bartholomée, et on y voit un pas en avant du gouvernement, qui a promis de s'occuper des besoins spirituels de la minorité chrétienne. La Turquie est un pays à majorité musulmane, dont la population est respectueuse des diverses fois religieuses. « Les Turcs sont des gens larges d'esprit, qui disent que dans leur pays on peut trouver la mosquée, la synagogue et l'église l'une auprès de l'autre », dit le Père Michel. Il a exprimé l'espoir que l'église catholique de Saint Paul à Tarse puisse redevenir un lieu de culte.

     


    Les 400 ans de la mort de Matteo Ricci

    Hong Kong : Symposium de spiritualité ignatienne. La Province de Chine organise, à la Xavier House, centre de spiritualité ignatienne de Hong Kong, un « Symposium ignatien » en commémoration des 400 ans de la mort de Matteo Ricci. Il aura lieu du 2 au 5 décembre prochain, et sera centré sur trois aspects de l'héritage de Ricci en rapport avec la spiritualité ignatienne : l'affectivité, les cultures comme médiations de Dieu, la créativité apostolique et le leadership. Dix conférenciers, venant du monde entier, conduiront le symposium, qui sera ouvert à tous. La langue sera l'anglais. Pour plus d'informations, email xhisc@ignatian.net ou téléphoner (852) 2981-0342.  http://xavier.ignatian.net/html/is2010/program_highlights.html

     

    Macao ne veut pas rester en arrière.  Macao aussi a tenu à participer dignement aux festivités en l'honneur de Matteo Ricci. Du 7 août au 31  octobre, le Macao Museum of Art accueille l'exposition sur Ricci intitulée : « Matteo Ricci. Rencontre de civilisations dans la Chine des Ming », qui a déjà été montrée à Pékin, Shanghai et Nankin. Mais il y a ici une nouveauté par rapport aux autres villes : l'exposition pour la première fois de la « mystérieuse carte visuelle des deux formes », la plus grande carte géographique universelle, établie par Ricci lui-même. Pour l'occasion, une statue en bronze a été inaugurée, en souvenir du passage du missionnaire à Macao. « Nous souhaitons la bienvenue au Père Ricci dans sa seconde patrie », a dit le Père Louis Gendron, Provincial des jésuites de Chine. Et le Père Howard Lui Ching-hay, supérieur des jésuites de Macao, a ajouté : « C'est un moment historique pour l'Eglise et un moment favorable pour l'évangélisation ».