The Jesuit Curia in Rome

Welcome

English   Español   Français


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XIV, N. 5 8 mars 2010

    Le Père Général

    Une lettre du Père Général (25 février) adressée aux supérieurs majeurs informe de la réorganisation de l'Archivium Historicum Societatis Iesu [ARSI] et de l'Institutum Historicum Societatis Iesu [IHSI]). Tout en remerciant le comité d'experts pour le travail réalisé l'an passé, le père Nicolàs écrit : « Les documents sur la Compagnie archivés à l'ARSI constituent un rare trésor, extraordinairement riche pour appréhender l'histoire et la spiritualité, et pour permettre à la Compagnie de prendre la mesure de sa propre évolution. En même temps, l'intérêt croissant pour l'histoire des jésuites ces vingt dernières années révèle l'importance de nos archives pour découvrir et comprendre de nombreux aspects de notre propre histoire, mais aussi de l'histoire de l'Eglise et de l'histoire en général durant ces cinq derniers siècles. Par-dessus tout, le comité a souligné l'importance de préserver et protéger cet héritage pour les générations futures de chercheurs et de jésuites. »

    Se basant sur les recommandations reçues, le Père Général informe ensuite: « Plus fondamentalement, j'ai décidé de confier à l'ARSI une mission plus ample.  Afin de répondre aux signes des temps, la mission de l'IHSI a évolué depuis que les responsables des Monumenta Historica Societatis Jesu se déplacèrent de Madrid à Rome en 1930. Aussi n'est-il pas étonnant qu'il faille également ajuster sa mission aux besoins de l'Eglise et de la Compagnie aujourd'hui. En particulier, en ce temps qui est le nôtre, nous devons reconnaître le rôle particulier que la Compagnie peut tenir en accordant une attention plus précise à l'histoire de l'Eglise dans des régions où celle-ci se développe rapidement. Afin de faire un meilleur usage de nos ressources humaines et matérielles, j'ai décidé que plusieurs des tâches accomplies auparavant par l'IHSI seront désormais effectuées sous les auspices de l'ARSI. (...) J'ai demandé à six jésuites présents à Rome de préparer un plan de restructuration de l'ARSI et l'IHSI, qui tienne compte du glissement démographique qui s'opère dans l'Eglise et la Compagnie.  Tout en encourageant les Conférences à considérer la création d'instituts historiques locaux, je désire que l'ARSI réorganisé soutienne particulièrement la création des deux instituts destinés à promouvoir l'étude et l'histoire de l'Eglise et de la Compagnie respectivement en Afrique et en Asie. Je formule le vœu qu'un solide réseau d'instituts historiques jésuites partout dans le monde donne un essor aux études historiques dont la Compagnie a besoin pour un service toujours meilleur du Seigneur et de l'Eglise. »

     

    Une autre lettre du Père Général (26 février) accompagne le rapport du FACSI (2009).  Quelques extraits : « Au cours de l'année 2009, nous avons pu distribuer 1.028.066 € à 39 projets qui me sont parvenus des provinces de plusieurs continents. (...) Des 48 projets qui m'ont été soumis pendant l'année 2009, 39 ont donc été acceptés, en totalité ou en partie, par le comité que j'ai constitué pour les examiner. (...) Le rapport ci-joint présente aussi les catégories des projets financés. En premier lieu figure le domaine de la pastorale, l'animation paroissiale et l'apostolat spirituel, qui a absorbé 36,60% de la somme totale. (...) En second lieu figure l'apostolat intellectuel et éducatif, avec 34,79%. (...) En troisième lieu nous trouvons enfin les projets à caractère social, qui représentent 12,95% de la somme totale (...) Du point de vue géographique, le plus grand nombre de projets concerne l'Afrique(...).  Cela me fait particulièrement plaisir car, rappelons-le, ce continent représente l'une des priorités de la Compagnie après la 35ème Congrégation Générale. Suivent ensuite l'Asie méridionale, l'Amérique Latine méridionale et enfin les autres continents et pays, en particulier l'Europe centrale et orientale ». Il faut y ajouter certaines aides d'urgence qui sont également mentionnées dans le rapport.

     


    A la Curie

    -   Du 8 au 17 mars, le JRS International Advocacy and Communications Network tiendra sa réunion annuelle à Rome. La première réunion (8-12 mars) se penchera sur le fonctionnement du JRS advocacy, et essaiera d'aider les bureaux régionaux à développer ce secteur d'activités. Au cours de la deuxième réunion, l'équipe chargée de la communication recevra une formation sur la programmation médiatique et le journalisme photographique. Ensuite, se basant sur les décisions du réseau 'Advocacy' elle préparera un plan d'actions pour l'année 2010-2011. 

     

    -   Le 17 mars se tiendra la réunion du Secrétariat pour la Spiritualité Ignacienne. Le Père Général a récemment nommé quatre jésuites qui assisteront le secrétaire pour la Spiritualité Ignacienne. Ainsi le secrétariat pourra mieux répondre aux besoins de la Compagnie - ses membres et ses œuvres apostoliques - dans le domaine de notre tradition spirituelle. Nous informons que le premier numéro de l'an 2010 de la Revue de Spiritualité Ignacienne (N°123) est sorti : Il est publié en anglais, en espagnol et en français. Le thème en est: « Les défis spirituels et les institutions ignaciennes en temps de crise ». Consulter également le site Web : www.sjweb.info/cis/index.cfm  

     


    Nominations

    -   Le Père Général a nommé le père Stefan Kiechle nouveau Provincial de la Province d'Allemagne. Après avoir obtenu un doctorat en théologie à Paris le père Kiechle (49 ans) a servi la Compagnie comme prêtre auprès des jeunes, maître des novices et directeur du centre d'accueil « Offene Tür » à Mannheim. Il est auteur de livres sur Saint Ignace (Ignace 'maître en spiritualité') et sur l'histoire de la Compagnie. Il entrera en fonction le 1 septembre prochain. Le Père Général exprime sa gratitude au Provincial sortant, le père Stefan Dartmann qu'il encourage à terminer son mandat avec la détermination et compétence dont il a fait preuve durant ces dernières semaines, concernant le travail de la commission pour la prévention de la maltraitance de mineurs dans les ministères de la Province allemande.

     

    -   Le Père Général a nommé le père Jan Adamik nouveau Provincial de la Province de Tchéquie (BOH : Bohemia). Le Père Jan est actuellement supérieur de la Résidence Ceskí Tešín et directeur de la maison d'Exercices Spirituels qui y est attachée. Né en 1962, il est entré dans la Compagnie de Jésus en 1990 et fut ordonné prêtre en 2001.

     


    Dans les Provinces

    CHILI: Les jésuites après le tremblement de terre

    Nos confrères du Chili nous communiquent que le violent tremblement de terre du 27 février dernier n'a pas provoqué de morts parmi les jésuites, leurs familles, leurs collaborateurs et les élèves de nos écoles. Depuis le séisme, beaucoup d'entre eux, ainsi que de nombreux laïcs qui travaillent dans nos œuvres, se sont mobilisés, en collaboration avec la Oficina Nacional de Emergencia, pour recueillir des vivres, des couvertures, des vêtements et du charbon partout dans tout le pays. On pense déjà aux projets de reconstruction des maisons, ce qui impliquera des efforts humains et économiques supplémentaires. Les dégâts matériels de nos habitations et établissements sont considérables, même si aujourd'hui, 1er mars, il n'y a pas encore d'inventaire précis à cause des difficultés de communication. A Concepción, la ville la plus touchée, notre collège a été gravement endommagé, mais il semble que la structure portante ait résistée; c'est surtout la partie abritant l'école maternelle qui a été affectée: un gouffre s'est ouvert sur un mètre de large. Le bâtiment présente des fissures partout. Dans d'autres villes aussi, comme à Tirúa, à Santiago, etc. nos maisons et nos œuvres ont subi des dégâts, mais aucune ne s'est écroulée ou n'a été détruite. Voici les premières nouvelles qui nous sont parvenues.

     

    ITALIE: Andrea Pozzo, peintre et architecte

    Le 5 mars, l'exposition Illusions admirables: Andrea Pozzo, peintre et architecte jésuite, a été inaugurée à Rome, au Palais Poli (le Palais de la Fontaine de Trevi, Via Poli 54, tel. 0039-0669980257). L'exposition est organisée par l'Université Grégorienne en collaboration avec de nombreuses institutions nationales et internationales, à l'occasion du troisième centenaire de la mort de l'artiste jésuite (Trente, 1642 - Vienne, 1709). Homme extraordinairement polyvalent, architecte, peintre, décorateur et théoricien de l'art, le frère Pozzo est considéré comme un des plus grands peintres baroques de son temps, particulièrement en ce qui concerne la perspective visuelle. Il fut même fondateur d'une académie de peinture au Collegio Romano, ancêtre de l'Université Pontificale Grégorienne. Les plus célèbres chefs d'oeuvre de l'artiste se trouvent à Rome : l'autel de saint Ignace et la coupole en trompe l'oeil de l'église du Gesù, l'autel de saint Louis de Gonzague et les fresques de la voûte de l'église Saint Ignace. L'art de la perspective, pratiqué par Pozzo et expliqué dans son traité, est le thème majeur de l'exposition. La maquette en bois réalisée en vue de créer l'autel de saint Louis de Gonzague (pour l'église Saint Ignace) est visuellement très frappant. Parmi les oeuvres exposées se trouvent également quelques « créations éphémères », c'est-à-dire des dessins qui préparent des décors et accessoires de scène pour les « Quarante Heures », qui étaient de mises en scènes créées dans les églises jésuites à l'occasion de bénédictions solennelles du Saint Sacrement. Il s'y trouve également  (provenant d'une collection privée) une série de dessins d'un disciple et proche collaborateur de Pozzo. L'exposition est ouverte jusqu'au 2 mai prochain.   

     

    HAÏTI: Vers la reconstruction

    Quelques semaines après le séisme catastrophique du 12 janvier, les jésuites présents sur l'île ont créé une 'cellule de réflexion et d'action' non seulement pour l'aide d'urgence mais surtout pour préparer la reconstruction du pays. Le dimanche 21 février, cette cellule a organisé une conférence-débat à ce sujet qui a réuni plus de deux cents personnes : des responsables d'organisations de la société civile, des membres d'associations diverses, des éducateurs, des prêtres, des militants d'organismes pour la défense des droits de l'homme, des intellectuels, des étudiants, etc. L'objectif en était de réfléchir sur les premiers projets de reconstruction : des documents  y aidant avaient été préparés par une commission spéciale. Le débat s'est déroulé dans une atmosphère de tolérance, de grande liberté et de respect. « La 'Cellule de Réflexion et d'Action', dit entre autres le communiqué final, demande que tous les efforts faits à ce jour soient pris en considération » et signale, « à ceux qui devront décider que les opportunités du moment risquent d'être hypothéquées si une méthodologie appropriée n'est pas adoptée ». Il souligne que « dès les premiers instants du drame, les Haïtiens de toutes classes sociales ont fait preuve de solidarité, de ténacité et de courage face à l'adversité. En bref : de l'héroïsme !  Le gouvernement et les forces armées du pays - aussi endeuillés que les autres - ont été pris au dépourvu et n'ont commencé à réagir véritablement que trois jour après la catastrophe. » La Cellule continue son travail, communiquant périodiquement les résultats obtenus et les programmes à réaliser.    

     

    ÉTATS-UNIS : La Californie regarde vers Chine

    La Province jésuite de Californie met à jour le « Programme Malatesta » renouvelant  la collaboration académique en théologie et dans d'autres disciplines entre les trois universités de la Compagnie en Californie et quelques universités en Chine. Plus particulièrement, on veut développer en Chine des programmes d'études religieuses au niveau universitaire, promouvant même la recherche théologique. L'idée est née durant l'année académique 2006-2007 lorsque deux professeurs de la Jesuit School of Theology de Californie furent envoyés pour donner des cours en Chine. Ils y rencontrèrent quelques professeurs d'universités prestigieuses de ce pays qui participèrent avec enthousiasme à ce genre d'échanges. Le « Programme Malatesta » rappelle le souvenir du père Edward J. Malatesta, bibliste jésuite mort à Hong Kong en 1998. Il fut le premier prêtre à enseigner, déjà en 1989, au grand séminaire de Sheshan, près de Shanghai ; il fournit plus de 20.000 livres à la bibliothèque de ce séminaire.

     


    Les 400 ans de la mort de Matteo Ricci

    Pèlerinage de la jeunesse, à Macerata. Durant le prochain triduum pascal (31 mars - 4 avril), le père Vincenzo Sibilio organise un pèlerinage à Macerata, pour les jeunes de 16 à 30 ans, y rappelant les fruits du mystère de Pâques dans la vie de Matteo Ricci. Une marche d'environ 20 kilomètres par jour est prévue, dont la première heure se fera en silence. Chaque journée s'ouvrira avec un moment de prière et quelques points pour la méditation. Le même trajet se fera par tous mais les participants marcheront en groupes de 10 à 12 personnes suivant l'age qui est le leur. Chaque groupe aura son animateur. Des 'partages' de prière sont prévus. Les jésuites de Bologne préparent deux cahiers de considérations spirituelles : un pour les jeunes de 16 à 19 ans et l'autre pour les plus grands. Pour le programme détaillé et d'ultérieures informations, consulter : apostolatogiovanile@gesuiti.it.  

     

    Matteo Ricci à l'UNESCO (Paris). A l'occasion du quatrième centenaire de sa mort, L'UNESCO a rendu hommage au père Matteo Ricci avec l'organisation d'un symposium et l'ouverture d'une exposition. Le 16 février, plus de 700 personnes ont participé à la journée qui s'est tenue en son honneur au siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture, à Paris. La journée fut ouverte par le cardinal Stanislaw Rylko, président du Conseil Pontifical pour les Laïcs, qui parla sur : L'amitié, une méthode de rencontre. Réflexion sur l'expérience du père Matteo Ricci. Le cardinal a rappelé combien le père jésuite a suscité l'admiration en Chine comme en Europe, « pour avoir ouvert le chemin de la rencontre entre deux cultures, une réussite sans égale ». S'ensuivit la projection du film documentaire de Gjon Kolndrekaj, Matteo Ricci, un jésuite au royaume du dragon et l'inauguration de l'exposition Le père Matteo Ricci : au service du Seigneur du Ciel. L'exposition circulera : d'abord à Lisieux, où elle restera ouverte jusqu'en juin, et ensuite en Corée, en septembre, comme signe de la continuité du dialogue ouvert entre les peuples par Matteo Ricci.

     

    En Australie : un film sur Ricci. En 2009, avec une caméra, un trépied et peu d'autres choses, deux jésuites, Jeremy Clarke (australien) et John McDermott (américain), ont traversé la Chine sur les pas de Matteo Ricci et des autres pionniers de l'évangélisation de la Chine. Résultat ? Un film documentaire de 60 minutes qui retrace les 400 ans de l'histoire du catholicisme chinois et visite des villes célèbres et des sites historiques, compris l'ancien observatoire astronomique des jésuites et le cimetière de Pékin où Ricci fut enterré. Le documentaire fut présenté le 26 février au Saint Ignatius' College de Riverview, en Australie.

     


    Jesuitica

    Cours d'anglais. Du 28 juin au 27 juillet prochain se tiendra à Cracovie un cours d'été d'anglais dirigé par les jésuites américains et réservés aux scolastiques, jeunes prêtres et frères jésuites. L'objectif en est de maîtriser l'anglais (en privilégiant la conversation), promouvoir l'amitié et favoriser la compréhension réciproque entre jésuites de différentes provinces d'Europe et des Etats-Unis. Le coût total : 700€. Cela inclut le vivre et le couvert, avec plusieurs activités et excursions. Les intéressés peuvent s'adresser directement à Kamil Rogalski (rogalskikamil@gmail.com).

     


    Because of what we can not buy the necessary medicines and half in one shop jump generic viagra in usa if you are interested in the quality of medicines in online pharmacies. When treatment is aware of the best changes their patient should do to alleviate the course of the disease cheap cialis usa here individual balance between functionality and performance. For all the changes in online, you need to do how to buy cialis resource courier rang beforehand to agree a convenient delivery time and arrived at the agreed time.