English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XIII, N. 19 5 novembre 2009

    Le Père Général

    Lettre à tous les Supérieurs Majeurs. Dans une lettre adressée à tous les Supérieurs Majeurs de la Compagnie de Jésus, le Père Général commente les lettres ex officio, c'est-à-dire ces lettres qui - à sa demande - lui ont été envoyées au cours de l'année. Elles concernaient l'assimilation et mise en pratique des décrets de la Congrégation Générale, les initiatives prises à différents niveaux et ce qui a produit un impact plus profond. « Par la présente - écrit le Père Général - je souhaite poursuivre le dialogue en partageant avec vous, d'une manière simple et directe, les points saillants de notre réflexion. Ce qui suit n'est pas un résumé de toute la correspondance reçue. Je veux simplement soumettre certaines ombres et lumières à votre réflexion, afin de renforcer notre espérance et, en même temps, nous donner comme défi une plus grande fidélité à notre esprit jésuite et à notre service de l'Église». La lettre aborde ensuite quelques aspects particuliers de notre vie : vie spirituelle et communautaire, l'apostolat avec ses problèmes, défis et nouvelles possibilités. Et enfin l'accueil de la 35ème Congrégation Générale. Et il conclut : « Au terme de cette lettre, je désire revenir à la réalité des lettres ex officio, véritable dialogue apostolique entre la Compagnie de Jésus et son Supérieur Général. En vérité, ce dialogue est, dans sa forme accomplie, un dialogue mené dans l'Esprit. Ceux qui ont écrit et ceux qui lisent ont cherché à entendre ce que l'Esprit dit à travers les événements, les personnes, les mots écrits. C'est pourquoi, tandis que je partage avec vous ces quelques points de réflexion à partir du riche matériel issu des centaines de lettres que vous m'avez envoyées, j'ai confiance que vous chercherez à écouter la voix de l'Esprit, qui est présent dans notre humble Compagnie et qui nous conduit vers un avenir de service joyeux et généreux là où l'Église a besoin de nous. »

     

    Visite en Slovénie. Du 6 au 8 novembre, le Père Général visitera la province de Slovénie. Il arrivera à Ljubljana le 6 en soirée et dînera avec la communauté de Dravlje. Le lendemain, la visite de courtoisie à l'archevêque et au nonce apostolique sera suivie d'une rencontre avec les jésuites de la province au centre de spiritualité Saint Jean. L'après-midi, il y aura, à l'église de Dravlje, une célébration eucharistique en commémoration des 40 ans de la province : quelques pères y feront leur profession solennelle. Suivront plusieurs rencontres : avec les communautés de Vie Chrétienne, avec l'association des enseignants catholiques slovènes et - après une courte interview donnée à la radio catholique Ognjisce - avec la consulte élargie. En concomitance avec la visite l'hebdomadaire Druzina publiera un entretien avec le Père Général. Le retour à Rome est prévu pour le dimanche 8 novembre en fin de matinée.


    A la Curie

    Rencontre des Socii d'Asie Orientale et Océanie. Du 26 au 29 octobre, les 11 Socii de la Conférence d'Asie Orientale et Océanie (ASO) se sont réunis à Rome, à la Curie Généralice. Cette rencontre, décidée en janvier dernier par les supérieurs majeurs d'Asie Orientale-Océanie, avait pour but d'aider les Socii, dont beaucoup sont nouvellement nommés, à mieux se connaître entre eux et à se familiariser avec ces procédures administratives et juridiques de la Compagnie que les Socius se doivent de maîtriser. Le programme, établi par l'Assistant Régional d'Asie Orientale et Océanie assisté de son secrétaire, mit à contribution surtout les pères Ignacio Echarte et Robert Geisinger, respectivement Secrétaire Général et Procureur Général de la Compagnie. Les participants venaient d'Australie, de Chine, du Japon, de la Corée, de Malaisie-Singapour, de Micronésie, de Thaïlande-Myanmar, des Philippines et du Vietnam.


    Dans les Provinces

    MALTE : déclaration sur les migrants forcés.

    Durant leur assemblée générale à Malte, du 18 au 20 Octobre, les Supérieurs Majeurs  d'Europe n'ont pas manqué de réfléchir à la situation tragique des réfugiés, migrants forcés et demandeurs d'asile. L'assemblée était également consciente du poids considérable que représente la pression d'une telle migration pour un  pays aussi territorialement limité que Malte. C'est pourquoi ils ont fait une déclaration qui appelle au respect total des droits de ces migrants forcés par chaque gouvernement européen, les invitant tous au partage équitable du poids que représente l'accueil de ces migrants. « Chaque année - nous lisons dans la déclaration - des centaines de personnes cherchant à entrer en Europe, ou bien échouent à Malte ou bien ont besoin d'être sauvés et remorqués vers l'île. À l'exception des cas les plus vulnérables et désespérés, ils sont gardés en détention prolongée, dans des conditions qui augmentent encore leurs souffrances. S'ils parviennent à obtenir la protection internationale, ils sont encore confrontés à des difficultés sans nombre, liées aux capacités limitées de Malte à les accueillir, et au manque de possibilités d'emplois (...) C'est pourquoi nous demandons avec insistance aux pays plus directement concernés et à toute l'Union Européenne de rendre l'asile en Europe vraiment accessible, et de traiter les immigrants qui atteignent nos côtes avec plus de justice et d'humanité. Comme cette tragédie, qui a des racines dans les pays du continent africain, voisin du nôtre, continue de s'amplifier, nous lançons un triple appel à nos gouvernements et à l'Union Européenne : faire preuve de solidarité avec les personnes qui cherchent en urgence une protection ; partager avec les pays aux frontières européennes qui sont dépassés par la situation la responsabilité commune de satisfaire à nos obligations de respect des droits humains ; et consolider notre partenariat avec les pays africains, afin de créer chez eux de nouvelles possibilités de vivre avec dignité ». Cette assemblée représente à peu près 5900 jésuites et leur collègues, travaillant dans les 23 états membres de l'Union Européenne, aussi bien que de la Russie, l'Ukraine, la Croatie, la Suisse, les Balkans Occidentaux, le Moyen Orient et le Maghreb. Le texte complet se trouve à : www.sjweb.info

     

    ROME : Audience du Pape aux membres de l'Institut Biblique Pontifical

    Le 26 octobre, à l'occasion du centenaire de sa fondation les membres de l'Institut Biblique Pontifical, ont été reçus par le Pape. L'Institut fut voulu par Pie X afin de créer à Rome un centre d'études spécialisées sur l'Écriture Sainte et ses disciplines connexes. Après avoir exprimé sa sincère gratitude à la Compagnie de Jésus, « pour l'effort remarquable qu'elle a déployé, financièrement comme en ressources humaines, dans la gestion des facultés biblique et de l'Orient ancien, ici à Rome, et du siège de l'Institut à Jérusalem », le Pape a continué : « Ce centenaire constitue à la fois un point d'arrivée et un point de départ. Enrichis de l'expérience du passé, vous poursuivez votre chemin avec un engagement nouveau, conscients du service d'Église qui vous est demandé, celui de rendre la Bible plus proche du peuple de Dieu afin qu'il puisse faire face de manière adéquate aux nouveaux défis posés par notre époque à la nouvelle évangélisation. (...) L'Institut continue à s'épanouir comme centre ecclésiastique d'études et recherches bibliques de haute qualité, en se servant des méthodes de critique moderne et en collaboration avec les spécialistes en dogmatique et autres domaines théologiques. Il assure une formation adéquate aux futurs professeurs d'Écriture Sainte car ainsi, se servant des langues bibliques et des diverses méthodologies exégétiques, ils peuvent avoir un accès direct aux textes bibliques ». Benoît XVI a parlé ensuite des critères pour l'étude de la Bible, rappelant la contribution faite par Vatican II et il a conclu : « Chers frères, tout en vous remerciant pour votre agréable visite, je vous encourage à continuer votre service d'Eglise, en adhésion permanente au Magistère. Assurant à chacun de vous le soutien de ma prière, de tout cœur je vous donne à tous la Bénédiction Apostolique, gage de faveurs divines ».

     

    AFRIQUE : Réconciliation, justice et paix

    La réconciliation fut un des thèmes majeurs du synode spécial pour l'Afrique qui vient de se terminer. La région des Grands Lacs, le Rwanda, le Burundi, la République Démocratique du Congo, le Nigéria (la liste deviendrait longue si on les énumérait tous) ne sont que quelques uns des pays meurtris par des massacres, des fléaux de tout genre et des vagues de réfugiés. Dans ce contexte, le père Rigobert Minani Bihuzo, jésuite congolais, qui travaille pour le Centre d'Études pour l'Action Social de Kinshasa [CEPAS], a parlé de la région des Grands Lacs, en Afrique de l'Est, dans une interview accordée au quotidien catholique Avvenire. « L'Afrique des Grands Lacs - dit-il - a connu durant ces 11 dernières années une situation d'instabilité qui interpelle les consciences et pose quelques questions fondamentales à l'Église et aux chrétiens ». Considérant le fait que presque 85 % de la population de cette région est chrétienne, il estime que « les pasteurs de cette région en particulier et de l'Église africaine en général ont le devoir d'évaluer sans peur et sincèrement la qualité de conversion de leurs fidèles. Que signifie pour un chrétien l'Amour, le Pardon, la Solidarité? La foi en Jésus Christ est-elle un instrument efficace pour prévenir les conflits et promouvoir la paix? Quel est le lien entre la foi et la nécessité du pardon et de la réconciliation avec Dieu et avec la communauté? » Voilà quelques questions sur lesquelles s'est penché le synode et qui devront être transformées en mandements pastoraux concrets.

     

    ITALIE : 450 ans de présence jésuite en Sardaigne

    Le 16 novembre on commémore le 450ème anniversaire de l'arrivée des jésuites en Sardaigne : Sassari fut leur première résidence. Cela suscite aujourd'hui des initiatives pour inviter à la réflexion et faire connaître certaines particularités du travail de la Compagnie, dans l'espoir de stimuler, surtout chez les jeunes, une meilleure connaissance de la spiritualité ignatienne. Le 15 novembre, l'archevêque de Cagliari, Mgr Mani, présidera la messe inaugurale dans l'église Saint-Michel. Un séminaire sur les 'rapports entre les jésuites, l'histoire, l'art et la spiritualité' sera organisé le 20 novembre à la faculté de théologie de Cagliari. Le 27 novembre, le père Federico Lombardi se rendra en Sardaigne pour une conférence sur le rôle des jésuites d'aujourd'hui au service de l'Église universelle. La publication d'un livre sur « L'histoire de la Compagnie en Sardaigne »  est également prévue avant la fin de l'année. Et durant l'année prochaine les jésuites de Sardaigne ont l'intention d'organiser une compétition photographique et trois weekend de visites aux lieux les plus significatifs de la présence jésuite dans l'île.

     

    ITALIE : Le Prix Paul VI attribué aux Sources Chrétiennes

    Pour sa  sixième attribution, le Prix International Paul VI, défini comme une sorte de « Nobel catholique » a été remis à la prestigieuse collection française des Sources Chrétiennes. Lancée à Paris en 1942 par un groupe de jésuites, dont les pères Henri de Lubac et Jean Daniélou, la collection nous a aidés à redécouvrir nos anciennes racines chrétiennes et médiévales. Le nombre de volumes publiés - surtout des ouvrages patristiques grecs et latins - s'élève à 530 : ils incluent textes originaux, introductions et des commentaires soutenus par un solide appareillage critique. Cela a fait de la collection une source de référence obligée pour les chercheurs. Le Prix Paul VI fut attribué pour la première fois en 1984 : Hans Urs von Balthasar en fut le lauréat. Le comité promoteur du prix est l'Oeuvre de l'Éducation chrétienne' de Brescia, ville où fut élevé le jeune Montini, futur pape Paul VI. Le prix sera personnellement remis à Sources Chrétiennes par le pape Benoît XVI, lors de sa visite à Brescia le dimanche 8 novembre.    

     

    PARAGUAY : La vie de Saint Roque González sur YouTube

    Sur YouTube, vous pouvez trouver une vidéo sur la vie de Saint Roque González (1576-1628), martyr jésuite, fondateur de nombreuses missions et « réductions » de la Compagnie de Jésus au Paraguay. La vidéo a été réalisée à Asunicón, la capitale du Paraguay, ainsi qu'à San Ignacio Mini, et montre une interview du père Antonio Rojas de la paroisse de Cristo Re. Les réalisateurs, Victor Valdés et María Luisa Ferriera, racontent la vie du saint, de sa naissance jusqu'au martyre, riche en détails, comme par exemple sa canonisation en 1988 à Ñu Guasu, en présence du pape Jean Paul II. La vidéo a été réalisée en l'honneur du Saint, qui est considéré comme partie intégrale du patrimoine culturel et religieux par lequel s'est renforcée l'identité du Paraguay, et dont sa canonisation fut une joie énorme pour le peuple paraguayen, en particulier à l'approche du bicentenaire de la naissance de la République du Paraguay comme nation indépendante.

     

    ROYAUME UNI : Plan pour l'Environment

    Lors de la cérémonie au Château Windsor, le 4 novembre, le Plan de sept ans des Jésuites pour l'environnement sera lancé en même temps que les plans de différentes religions, confessions religieuses et communautés religieuses. Les conférences, les provinces, les œuvres, les communautés jésuites ainsi que les jésuites eux-mêmes sont encouragés, avec l'aide de ce plan, à remplir le mandat de la CG35 d' « aller au-delà des doutes et de l'indifférence, d'assumer la responsabilité pour notre Terre » (D.3, n. 31). Le plan peut être téléchargé ici (en anglais) : http://www.sjweb.info/documents/sjs/docs/Jesuit_7yearplan.pdf. Pour plus d'information, visiter aussi: http://www.windsor2009.org/

     

    ROME : Congrès du Jesuit Social Network

    Du 6 au 8 novembre se tiendra à Rome, le congrès annuel du Jesuit Social Network (JSN), la fédération qui regroupe les activités de solidarité sociale d'un groupe de jésuites et laïcs associés italiens. Le congrès fera une 'analyse-dénonciation' du monde réel qui nous entoure et que nous devons confronter quotidiennement dans notre travail en faveur des plus pauvres. « Quelle est notre réponse en tant que réseau d'activités sociales lié à la Compagnie? La pédagogie ignatienne offre-t-elle un modèle de lecture et d'approche, même dans le domaine du travail et de la réflexion sur les questions sociales? ». Telles sont quelques-unes des lignes directrices de la rencontre de cette année qui, ce samedi 7 novembre, s'ouvrira à d'autres, particulièrement à ceux qui sont engagés dans le travail social et ont une responsabilité ecclésiastique. « S'ouvrir au monde extérieur ne signifie pas seulement s'ouvrir à la confrontation et contribuer à la culture du social, mais devient également une occasion de faire face aujourd'hui aux défis qui viennent de l'extérieur », expliquent les organisateurs. Pour plus d'informations : visiter le site : www.jsn.it.

     

    ESPAGNE : Cinquième centenaire de la naissance de François de Borgia

    Le 25 octobre, Mgr Carlos Osoro, archevêque de Valence (Espagne), a présidé l'eucharistie inaugurant la célébration du Vème centenaire de la naissance de saint François de Borgia. Le 28 octobre, jour exact de la naissance du saint, s'est tenue au palais ducal de Gandie une séance durant laquelle fut présenté le programme des activités prévues durant l'année qui s'ouvre. Cette année jubilaire, souhaitée par Mgr Osoro lui-même, se conclura le 28 octobre 2010 en présence du Père Général, Adolfo Nicolás. Né le 28 octobre 1510, François de Borgia était le quatrième duc de Gandie et vice-roi de Catalogne. Il renonça aux privilèges de son rang pour entrer dans la Compagnie de Jésus et devint le deuxième successeur de Saint Ignace. Pour plus d'informations : visiter le site www.franciscodeborja.es (lire également l'article en p.46 de l'Annuaire de la Compagnie de Jésus : Jésuites 2010)

     

    ÉTATS-UNIS : L'électronique avance

    Tous les jours, on apprend que des quotidiens et des revues décident de publier leurs éditions online, parfois même en renonçant à leur version-papier. La revue Theological Studies, soutenue par la Conférence jésuite des États-Unis, annonce que « vous pouvez désormais consulter les numéros de la revue, excepté ceux des cinq dernières années, sur le site : http://www.ts.mu.edu/content/index.html. Il est possible de télécharger librement et gratuitement articles, recensions et autre documentation ».


    Vers les 400 ans de la mort de Matteo Ricci

    Exposition sur Matteo Ricci au Vatican.

    Une exposition, Aux crêtes de l'histoire : le P. Matteo Ricci (1552-1610) entre Rome et Pékin, s'est ouverte le 29 octobre, dans ce que l'on appelle le 'Bras de Charlemagne' (de la colonnade de la place Saint-Pierre, au Vatican). Elle restera ouverte jusqu'au 24 janvier prochain. L'exposition organisée à l'occasion du 4ème centenaire de la mort de Matteo Ricci, décédé à Pékin le 11 mai 1610, fut préparée par le Prof. Antonio Paolucci, directeur des musées du Vatican, avec la collaboration d'un comité scientifique. Elle est riche de 150 œuvres arrangées en 5 sections : (1) Matteo Ricci : de Macerata à Rome ; (2) la Compagnie de Jésus et les missions d'Orient : une 'génération de géants' ; (3) l'œuvre scientifique et géographique des jésuites en Chine (cette partie de l'exposition est faite d'une collection d'instruments scientifiques provenant de différents musées et collections, dont l'institut et le Musée de l'Histoire de la Science (Florence), et d'une collection privée d'Arezzo. Elles forment un ensemble exceptionnel témoignant des techniques astronomiques et des méthodes de mesurage à l'époque de Matteo Ricci. S'y trouve également un recueil de représentations et de cartes de la Chine) ; (4) la Chine à l'époque de Matteo Ricci (cette section contient différentes œuvres autographes et des textes imprimés par Matteo Ricci en Chine même, illustrant l'engagement et les tentatives d'échanges et de rencontres qui signalent le début d'un nouveau modèle d'évangélisation promu par Ricci et développé par ses successeurs) ; (5) l'héritage religieux et culturel du père Matteo Ricci.

     

    Exposition à Trévise.

    Le 24 octobre, à la 'Maison des habitants de Carrare' (Trévise), fut inaugurée une exposition intitulée : Les secrets de la cité interdite: Matteo Ricci à la cour des Ming. Il s'agit de la troisième étape de l'itinéraire : « Le chemin de la soie et la civilisation chinoise », un projet culturel qui, à l'initiative de la fondation 'Cassamarca', a déjà permis d'accueillir à Trévise des objets précieux et des chefs d'œuvre de la Chine lors des expositions sur la « Naissance de l'Empire Céleste » (2005-2006) et sur « Gengis Khan » (2007-2008) et se conclura en 2011-2012 par une quatrième exposition intitulée « Les Mandchous : le dernier empire». L'exposition de Trévise consacre à Matteo Ricci une section spéciale où on peut admirer des documents autographes rares, des textes anciens  et des instruments ingénieux utilisés pour la recherche astronomique.

     

    Un DVD sur Matteo Ricci.

    À partir du 10 novembre il sera possible de commander des exemplaires du film documentaire Matteo Ricci, un jésuite au royaume du dragon, réalisé par Gjon Kolndrekaj à l'occasion du 4ème centenaire de sa mort. Le film dure 55 minutes et sera disponible en 7 langues : italien, anglais, français, allemand, espagnol, portugais et chinois. Les commandes se font par tranches de 100 exemplaires (à 10 Euro chaque exemplaire), 500 exemplaires (à 9 Euro chaque exemplaire) ou 1000 exemplaires (à 7 Euro chaque exemplaire). Les commandes doivent être envoyées à l'adresse suivante : commerciale@matteoricci.it L'expédition du matériel sera effectuée endéans les 30 jours. Pour des commandes de plus de 1000 exemplaires ou des exemplaires uniques, nous vous prions de contacter la même adresse de courrier électronique (commerciale@matteoricci.it) en laissant les coordonnés téléphoniques. Les intéressés seront contactés. Pour plus d'information sur l'œuvre de Gjon Kolndrekaj visiter le site web www.matteoricci.it ou écrire à : CDA Servizi Editoriali, Viale Liegi 7, 00198 Roma.


    Nouveau sur SJWEB

    Un podcast avec l'évêque Jésuite rwandais Alexis Habiyambere, après le Synode des évêques sur l'Afrique.

    Quelques discours importants du P. Général de ces derniers mois:


    - Le discours à l'occasion du 150éme anniversaire de l'éducation jésuite aux
    Philippines (Ateneo de l'université de Manille, 13 juillet 2009) (En
    anglais).
    - L'allocution du au Congrès Mondial de I'Union Mondial des anciens élèves des
    jésuites (Bujumbura, Burundi, 26 juillet 2009).


    Cliquer « Rome» sur la barre supérieure / Documents and talks / Father Adolfo Nicolás SJ / Documents en Français.


    Communication

    Le prochain numéro du SERVICE ÉLECTRONIQUE sera envoyé au début de décembre.