English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XIX, No. 14 4 septembre 2015

    A LA CURIE


    La 36ème Congrégation Générale

    La préparation de la CG 36 a commencé pour de bon avec la première réunion à Rome du Coetus Praevius (Comité préparatoire), du 31 août au 12  septembre. Le comité est composé de deux représentants de chacune des six Conférences (Afrique et Madagascar, Amérique latine, Etats-Unis et Canada, Europe, Asie méridionale, Asie-Pacifique). Le Père Général et le P. Douglas Marcouiller, de la Curie générale, sont également membres du Coetus Praevius.



    NOMINATIONS


    Le Pape François a nommé :

     

    - Le Père David E. Nazar (CDA) Recteur de l'Institut Oriental Pontifical. Le P. Nazar est né en 1952, est entré dans la Compagnie en 1973 et a été ordonné prêtre en 1983. Les postes qu'il a occupés précédemment incluent l'apostolat auprès des autochtones du Canada, en Ontario, l'enseignement à Regis College à Toronto, Provincial des jésuites du Canada supérieur (1996-2002), et récemment, Supérieur des jésuites du District d'Ukraine.

     

    - Le Père Paolo Bizzetti (ITA) évêque et vicaire apostolique d'Anatolia, en Turquie. Né en 1947, le P. Bizzetti est entré dans la Compagnie en 1966 et a été ordonné prêtre en 1975. Depuis 2007, il est directeur d'un centre de formation des laïcs à Padoue, en Italie. Il a fondé une association italienne nommée Amis du Moyen Orient. Il sera ordonné évêque le 1er novembre dans la Basilique de Sainte Justine à Padoue.

    Le Père Général a nommé :

     

    - Le Père Tomasz Michal Ortmann (PMA) Provincial de la Province de Pologne et Mazovie. Né en 1969, le P. Ortmann est entré dans la Compagnie en 1988 et a été ordonné prêtre le 29 juin 2000. Il entre en fonction comme Provincial le 17 septembre.

     

    - Le Père Gian Giacomo Rotelli (ITA) secrétaire personnel du Père Général. Le P. Rotelli est né en 1939, est entré dans la Compagnie en 1965 et à été ordonné prêtre en 1972. Il était jusqu'à tout récemment Socius du Provincial d'Italie.



    DANS LES PROVINCES


    AUSTRALIE : Le rôle de la paroisse dans l'action sur le climat.

    Le Père Gregory Jacobs, SJ, curé de la paroisse de la Sainte Famille à Mount Druitt (New South Wales), en Australie, dit que la paroisse peut jouer un rôle important dans l'action sur le climat : « La paroisse demeure l'archétype de la communauté ecclésiale, et elle constitue de ce fait pour tous les chrétiens un lieu essentiel pour l'accomplissement de leurs engagements envers Dieu, envers les autres et envers le monde », « écrit-il. « Le Pape François développe ces thèmes dans Laudato Sí et élargit notre horizon en y incluant la nature aux côtés des pauvres, comme ayant besoin d'être pris en charge et protégés par l'Eglise. La paroisse est un lieu naturel pour la prière, la liturgie et les sacrements ; pour vivre les relations humaines ; et, comme communauté, pour aller dans le monde et remplir notre mission au service des pauvres ».. « Mais nous n'avons pas toujours regardé la paroisse comme le lieu  où explorer nos liens avec la terre ». Pour plus d'info (en anglais) >>

     

    COREE : Solidarité interprovinciale et collaboration pour la paix.

    La solidarité dans l'apostolat social se développe rapidement entre les Provinces du Japon et de la Corée. Faisant un pas de plus vers une plus grande collaboration, les deux Provinces se réunissent ensemble au moment où se tient la Conférence de Gangjeong de 2015 pour la Paix, du 7 au 9 septembre. Le village de Gangjeong dans l'île de Jeju, en Corée du Sud, est le site d'un mouvement permanent pour la paix qui proteste contre la construction d'une base navale coréenne sur l'île. L'île volcanique de Jeju et ses Tubes de lave sont un site du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Les 16 jésuites du Japon assistant à la Conférence pour la Paix vont rester sur l'île un jour de plus, pour une réunion de  l'apostolat social avec presque tous les jésuites de la Province coréenne qui travaillent dans ce secteur. Les deux Provinciaux assisteront à la Conférence pour la Paix, qui a lieu au nouveau Centre St François pour la Paix du diocèse de Jeju.   

     

    JCU (Etats-Unis) : Concours de courts métrages sur la justice sociale.

    America Media et l'Ignatian Solidarity Network ont annoncé un nouveau concours de films sur la justice sociale pour étudiants des Collèges, « Voix des marges 2015 ».  Les  lauréats verront leurs films projetés lors d'un nouveau festival de cinéma à la rencontre « Teach-In pour la justice » de la Famille ignatienne en novembre. Les participants au concours sont invités à produire des courts métrages sur des sujets variés, incluant la pauvreté, l'immigration, le problème racial, le genre, les droits humains, l'environnement et l'écologie. Les œuvres soumises au concours seront évaluées selon trois critères : fidélité au thème du concours, valeur artistique de la production, et créativité. Pour plus d'info (en anglais) >>

     

    JESAM : Le réseau jésuite africain contre le sida (AJAN).

    « AJAN se trouve là où se rencontrent le sida et les jésuites ». A première vue, cette affirmation a l'air quelque peu bizarre. Mais si vous y réfléchissez un moment, vous y trouverez une façon précise de définir où AJAN, le Réseau jésuite africain contre le sida, est à l'œuvre. Et ceci n'est nullement facile, parce qu'AJAN, comme beaucoup d'autres réseaux, souffre quelquefois d'une incompréhension de son identité (ou d'une diversité de compréhensions, source de confusion), même de la part de ceux qui l'ont créé et lui appartiennent. Ce sont les participants à une réunion récente d'AJAN à Nairobi qui ont formulé l'affirmation citée plus haut. La réunion, qui avait lieu à Roussel House à Karen du 26 au 29 juillet, a rassemblé presque 50 jésuites et collaborateurs engagés dans la lutte contre le sida dans 14 pays d'Afrique sub-saharienne. Ochieng Oloo, observateur extérieur d'AJAN, animait la discussion. Demandant aux participants leur opinion sur ce qu'est AJAN, il a résumé leurs réponses de la manière la plus simple possible. Quelques-uns ont élargi la définition pour la rendre plus inclusive : « AJAN se trouve là où le sida rencontre les jésuites et leurs collaborateurs ». Heureusement, il était clair, par les réponses des participants, qu'ils pensaient bien : « AJAN, c'est nous tous dans cette salle », « nous sommes AJAN ».