English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVIII, No. 26 04 décembre 2014

    LE PÈRE GÉNÉRAL


    La Région de Jamaïque se rattache à la Province de Nouvelle Angleterre. Par un décret en date du 30 octobre, avec effet le 23 novembre, le Père Général a intégré la Région de Jamaïque à la Province de Nouvelle Angleterre. Dans son décret, le Père Nicolás résume brièvement l'histoire de la présence des jésuites en Jamaïque, qui a débuté en 1837, sous le généralat du Père Roothaan. Et il ajoute : « Dans les années récentes, la législation locale, l'émigration et la diminution du nombre des jésuites qui travaillent en Jamaïque ont conduit à des changements substantiels dans la manière dont la Compagnie peut poursuivre sa mission. Néanmoins, la présence pastorale, l'éducation secondaire et la solidarité avec les pauvres demeurent des priorités pour les jésuites de Jamaïque ».

     

    USA : Une nouvelle Province. Après de nombreuses années de planification stratégique et avec l'approbation du Père Général, la Province de Nouvelle Angleterre et celle de New York viennent de s'unir, le 3 décembre, fête de Saint François Xavier, pour former la Province Nord-Est des Etats-Unis (UNE). Le Père John J. Cecero, récemment nommé Provincial de New York, est devenu Provincial de cette nouvelle Province.

     

    Porto Rico avec les Etats-Unis. Pour que la Compagnie puisse offrir un meilleur service apostolique à Porto Rico et aux Etats-Unis, le Père Général a décidé d'unir les membres, les maisons et les œuvres apostoliques de Porto Rico avec celles de la Province Centre-Sud des Etats-Unis (UCS). A la demande du Supérieur Régional de Porto Rico et du Provincial de l'UCS, la Région indépendante de Porto Rico fait ainsi partie de l'UCS, depuis le 3 décembre 2014.

     


    A LA CURIE


    Les frontières de l'hospitalité. Le 20 novembre, s'est déroulé dans la salle des Congrégations de la Curie généralice un colloque organisé par le JRS et le Centre Astalli, sur le thème « les frontières de l'hospitalité ». Le Père Général, devant un public fourni, a répondu à trois questions qui lui ont été posées par le P. Federico Lombardi : 1) L'accueil et l'hospitalité des réfugiés. « Nous croyons qu'ouvrir sa porte aux personnes déplacées n'est pas seulement une valeur chrétienne, mais une valeur humaine. Nous nous rendons compte que nous devons tous être bienvenus non pas parce que nous sommes membres d'une famille, d'une race ou d'une communauté confessionnelle spécifique, mais simplement parce que nous somme des êtres humains qui méritent d'être bienvenus et respectés ». 2) La réconciliation. « La réconciliation reste un thème urgent. Tout le monde y a un rôle à jouer. Confrontés à un monde divisé et souffrant dans lequel la violence et la haine prolifèrent, nous continuons à croire dans le besoin de construire des ponts et de travailler pour la réconciliation à tous les niveaux ». 3) L'accès à l'éducation de tous les enfants du monde. « C'est seulement par l'éducation que des générations d'enfants de réfugiés peuvent avoir les mêmes chances que les autres de construire des communautés de paix et de respect pour les différences ». La troisième question se trouvait particulièrement justifiée par le fait que le jour du colloque se célébrait la Journée internationale des droits de l'enfance, et par l'engagement du JRS pour lequel l'éducation des réfugiés mineurs constitue un de ses principaux terrains d'action. Le colloque a été introduit par un mot de salutation du Père Peter Balleis, directeur du JRS international, et par le Père Camillo Ripamonti, président du Centre Astalli. Deux témoignages ont été particulièrement marquants : celui de Tareq Al Jabr, réfugié syrien actuellement en Italie, et celui du Père Mourad Abou-Seif, jésuite d'Alep, qui a parlé de son action au service de toutes les personnes, quelle que soit leur catégorie ou leur religion.

     

    Colloque des Nouveaux Supérieurs Majeurs. Du 1 au 13 décembre 2014 se tient à la Curie Généralice un Colloque des « Nouveaux Supérieurs Majeurs », en langue anglaise. Quinze Supérieurs Majeurs, provenant du monde entier et récemment entrés en charge, participent à ces journées de réflexion sur la mission de « Supérieur Majeur » dans la Compagnie d'aujourd'hui. Sont abordés des thèmes liés au gouvernement ordinaire, mais aussi à la manière de vivre la mission (en particulier en ce qui concerne les collaborations). Durant l'année 2014-2015 se tiendront deux autres Colloques du même type : en mars 2015 (en langue espagnole) et en avril 2015 (en langue anglaise). L'organisation de ces trois Colloques rappelle combien ont été nombreuses les nominations de Supérieurs Majeurs effectuées ces derniers mois.

     


    DANS LES PROVINCES


    EQUATEUR : L'école mobile

    En octobre, l'Ecole mobile « Cuéntamelo Todo Quito », de Fe Y Alegría Ecuador a complété deux ans de travail dans un des quartiers les plus difficiles du centre historique de Quito, l'Avenue du 24 Mai. On a donc voulu célébrer l'anniversaire avec de grandes manifestations de reconnaissance et d'appréciation du travail accompli et de solidarité avec lui. L'Ecole mobile est un programme d'éducation informelle offerte aux enfants et adolescents en situation de vulnérabilité. Sous sa forme la plus visible, l'école mobile est une petite locomotive avec diverses ressources didactiques et pédagogiques. Avec l'appui d'étudiants volontaires, de jeunes du CEFA (Camps équatoriens Fe y Alegría), de Regional Pichincha, de la Fondation des Musées de la ville, et de la Coordination des quartiers du centre historique, sont proposées des activités éducatives, récréatives et ludiques, une formation aux valeurs, un soutien scolaire et la défense des droits des enfants et adolescents du quartier.

     

    ESPAGNE : Réflexion en mode écologique

    Pendant la réunion des supérieurs du 1er novembre, l'équipe Ecologie du secteur social a présenté les Cuadernos pour la réflexion et la prière sur un mode écologique et ignatien Sanar un mundo herido desde nuestras comunidades. Ces cahiers naissent de la publication en septembre 2011 par le Secrétariat pour la Justice sociale et l'Ecologie du document spécial sur l'Ecologie Guérir un monde brisé, accompagné d'une lettre du Père Général -document qui a été ensuite publié en Espagne par l'Apostolat social-. Les Cuadernos contiennent une proposition de réflexion en une ou trois rencontres communautaires et une autre de prières, divisées en 17 parties. Les deux ont recours à la méthodologie ignatienne, partant du document original et cherchant à ouvrir des voies pour se relier à la tradition ignatienne, à la tradition de l'Eglise (l'Encyclique annoncée du Pape François sur l'Ecologie est proche), et à notre option fondamentale foi-justice. Les propositions veulent être un moyen de faciliter une prise de conscience de la question écologique dans les communautés jésuites, mais elles sont destinées aussi à des communautés et groupes ignatiens comme les CVX. Les Cuadernos sont disponibles dans la section Documentos de l'Apostolat social, sur le site www.infosj.es

     

    ESPAGNE : Exposition sur les Réductions du Paraguay

    Le 20 novembre à la CaixaForum de Madrid a été inaugurée une exposition sur les Réductions du Paraguay qui restera ouverte jusqu'au 8 février 2015. Le Provincial des jésuites d'Espagne, le Père Francisco José Ruiz Pérez, était présent, accompagné des Pères Miguel Angel Jiménez de Abbad et Enrique Climent Carrau. L'exposition présente un des aspects les plus fascinants de l'évangélisation des Amériques : l'expérience des Réductions des jésuites. Les Réductions consistaient en villages d'indigènes guaranì, organisés par la Compagnie de Jésus au Paraguay entre 1609 et 1769, sur les terres conquises par l'Espagne et le Portugal, dans le but de sauvegarder l'identité des indigènes comme personnes. L'exposition avait été organisée initialement par Aldo Trento, missionnaire au Paraguay, à Rimini en 2009. Elle a été ensuite remodelée et élargie par la Compagnie pour la présenter lors des Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid, pendant l'été 2011, dans la paroisse Saint François de Borgia, qui est sous la responsabilité des jésuites. Elle a été après cela transférée au Sanctuaire de Xavier, à Navarre, désormais sa localisation permanente. Néanmoins, l'intérêt manifesté par la CaixaForum pour l'exposer dans ses centres de Madrid et de Barcelone a fait en sorte que l'exposition a été réélaborée avec la collaboration des jésuites eux-mêmes et présentée à nouveau au public. A Barcelone, 26.000 personnes l'ont visitée.

     

    INDE : Goa, « Images de foi »

    Pour la première fois, les meilleurs artistes de Goa, de religions diverses, se sont retrouvés ensemble pour une exposition artistique de deux mois se déroulant simultanément à l'exposition des reliques de Saint François Xavier, commencée en novembre. L'exposition d'art a été inaugurée le 11 novembre, à l'auditorium du Pilar Seminary, par le Dr Eduardo Kol de Carvalho, directeur de la Fundação Oriente. Intitulée « Coups de Foi », elle est centrée sur Saint François Xavier. Dans le cadre du discours d'ouverture, Rudolf Ludwig Kammermeier a présenté un documentaire sur la vie de Xavier, déclarant que l'art a besoin d'inspiration. Jésus continue à inspirer les artistes, leur fournissant de quoi nourrir leur esprit. C'était la seconde exposition organisée par le Pilar Theological College. Le thème de la première, il y a environ dix ans, avait été une réflexion sur l'Evangile de l'artiste goanais Angelo Fonseca. Cette fois-ci, c'étaient différents artistes qui étaient réunis pour réfléchir sur Saint François Xavier. Comme complément à l'exposition, était présentée une collection rare d'objets faits à la main provenant de différentes communautés ethniques, avec lesquelles les membres de la Pilar Society continuent à travailler dans les régions de mission. Pendant la durée de l'exposition, un spectacle musical sur la vie de Saint François Xavier était aussi au programme. Intitulé Mission Japan, il a été présenté le 28 novembre, et six autres séances sont prévues à Old Goa, la dernière devant se tenir le 16 décembre à Panaji, à la Kala Academy.  

     

    IRAQ : Dans le Kurdistan irakien

    Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) a établi un projet à Erbil, la capitale de la région Kurdistan de l'Iraq, pour fournir de l'aide aux personnes récemment déplacées. Un nombre sans précédent de familles et de personnes se sont récemment déplacées à travers l'Iraq et la Syrie, alors que l'Etat islamique avançait. Actuellement, le JRS s'est engagé dans une évaluation des besoins et à fournir un soutien psychosocial initial aux Irakiens et Syriens déplacés qui résident à Ankawa, un quartier d'Erbil. Les visites aux familles ont déjà commencé, nous permettant de mieux connaître les besoins des familles et d'établir des rapports avec la communauté. Un grand nombre de familles vit dans des camps de tentes improvisés, dans des centres commerciaux et dans des immeubles non terminés. Des salles préfabriquées sont montées pour fournir un meilleur abri pour les mois d'hiver et pour servir d'écoles et de centres psychosociaux. Ces installations sont soutenues par beaucoup d'organisations internationales. Maintenant que l'hiver approche, les températures descendront en dessous de zéro et il y aura probablement de fortes pluies ainsi que des chutes de neige ; pourtant, beaucoup de gens n'ont pas encore de vêtements ni d'abris adéquats pour les mois d'hiver. Les organisations d'aide ont lancé des appels pour obtenir des financements permettant d'apporter de l'aide durant les froids mois d'hiver. Si l'aide n'arrive pas au plus tard en décembre ou janvier, il sera trop tard. Ces villages de montagne isolés seront trop souvent coupés d'Erbil ou d'autres routes accessibles, à cause de fortes pluies et de chutes de neige. Pour plus d'informations : www.jrs.net

     

    ITALIE : Popoli arrête

    La revue missionnaire des jésuites italiens, Popoli, cesse de paraître avec le numéro de décembre. Née en 1915, sous le titre Missions de la Compagnie de Jésus, elle aurait atteint cent ans en 2015. L'annonce a été faite ces derniers mois par l'éditeur, la Fondation culturelle San Fedele, qui a expliqué qu'à l'origine du choix fait se trouvaient le nombre réduit des abonnés, en regard des coûts auxquels faire face, ainsi que la crise générale de l'économie. C'est malheureusement une page d'histoire qui se tourne, même si le Père Costa, président de la Fondation San Fedele, assure que « la mission de Popoli continue, et ceci est fondamental, et très important. D'une part, l'engagement missionnaire se poursuit, comme la réflexion missiologique de l'après-Vatican II, sur ce que veut dire annoncer « ad gentes » l'Evangile dans le monde d'aujourd'hui. En même temps, il faut continuer cette attention à l'internationalité, à l'information sur ce qui se passe dans les diverses régions du monde, une attention non « alignée », mais libre de provoquer, de penser, de stimuler une réflexion sur la justice, sur le dialogue, une réflexion sur les rapports entre les cultures ». Cette continuation sera assurée, dit le Père Costa, grâce à d'autres instruments dont dispose la Compagnie de Jésus en Italie.

     

    KENYA : Promouvoir la théologie africaine

    Le Père Yvon Elenga, professeur de théologie systématique à l'ITCJ, l'Institut de Théologie de la Compagnie à Abidjan (Côte d'Ivoire), et représentant de l'Afrique à la COCTI (Conference of Catholic Theological Institutions), a invité les institutions théologiques à promouvoir le développement d'une théologie africaine en tous ses aspects. « Depuis le temps des Grecs, la théologie est le partage d'une expérience du croire, et nous ne devons pas limiter ce partage, cherchant à définir ce que c'est que la théologie africaine », a dit le Père Elenga le mois dernier, au cours de la 13ème Assemblée générale de la COCTI, qui s'est tenue à Nairobi, à l'Université catholique d'Afrique Orientale (CUEA).  Il a ensuite ajouté que la société a changé, qu'il y a diverses manières d'explorer la théologie africaine avec créativité, tenant compte aussi des religions africaines. La Conférence, organisée par la Faculté de théologie de la CUEA, s'est déroulée du 4 au novembre sur le thème : Impact of the real context in doing theology. COCTI est une association professionnelle de doyens et de directeurs d'institutions de théologie, appartenant pour la plupart à des Universités catholiques. Selon les organisateurs, l'activité principale de la COCTI est la création et la gestion d'un réseau mondial, pour informer, encourager la naissance de projets communs, et recueillir des fonds pour ceux-ci, spécialement ceux en faveur de la recherche.  


    1814-2014 LE RÉTABLISSEMENT DE LA COMPAGNIE

     

     

    Congrès à l'Université de Fribourg en Suisse. Un congrès sur le rétablissement de la Compagnie de Jésus a eu lieu les 2/3 octobre à l'Université de Fribourg, et a été inaugurée par le Recteur magnifique, Guido Vergauwen, dominicain. La faculté de théologie a été confiée aux dominicains par un concordat entre le Canton suisse et le Vatican, dans la seconde moitié du 19ème siècle, alors que jusqu'en 1847, l'année du Sonderbundskrieg qui provoqua l'expulsion des jésuites, ceux-ci intégraient une faculté de théologie dans leur collège. Le Recteur dans son discours a d'ailleurs souligné les parallélismes et les différences dans les réveils des deux Ordres au cours de ce siècle. Un des thèmes principaux du congrès a été le rôle des anciens pères jésuites dans la survie de l'héritage de l'Ordre supprimé et dans la préparation de sa renaissance. Les études faites sur les Etats-Unis, la Grèce, l'Allemagne, l'Autriche et la Hollande ont montré comment un tel processus a pu se dérouler dans des contextes où la structure de l'Eglise catholique était incomplète et minoritaire. Un autre thème était le souvenir des missions en Amérique latine, qui caractérisait l'identité de l'ancienne Compagnie, et qui, après la suppression, fut recueilli par la culture européenne, tandis que dans la Compagnie rétablie, on s'orientait vers une autre forme d'identité. Quelques intervenants ont décrit le contexte sociopolitique dans certaines nations catholiques, notant que le terme « rétablissement » eut des contenus divers. En Espagne, il fut toujours identifié avec un refus ferme des idées républicaines, en Italie avec un renouveau des valeurs anciennes, alors qu'en Suisse au contraire, le jésuitisme comme problème politique n'existait pas au début du siècle. Un autre point abordé fut la manière dont la Compagnie était perçue dans la littérature allemande de l'époque et parmi les personnalités du catholicisme libéral. Le congrès de Fribourg a certainement attiré l'attention sur la complexité du processus de renaissance de la Compagnie et de sa recherche d'identité dans des contextes différents de ceux d'avant sa suppression.