English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVIII, No. 14 23 juin 2014

    LE PÈRE GÉNÉRAL

     

    Visite en Angleterre. Les 19 et 20 juin le Père Général s'est rendu en Angleterre pour participer aux célébrations des 400 ans du Heythrop College. Le collège a été fondé à Louvain, en Belgique, en 1614, pour y étudier la philosophie et la théologie, mais au cours de ces 400 ans il a eu son siège à Liège (Belgique), au Lancashire, dans l'Oxfordshire et à Londres. Aujourd'hui attaché à l'université de Londres, l'établissement conserve un moderne ethos catholique et offre une expérience d'éducation qui respecte toutes les croyances et tous les points de vue. Le Père Général a participé au congrès intitulé  « Pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien universel », au cours duquel des experts provenant de Grande-Bretagne et de l'étranger ont pu échangé sur le caractère et le sens de la tradition éducative des jésuites en référence à l'étude de la théologie et de la philosophie, à celle des sciences, des lettres et des arts.

     

    Visite en Espagne. Du 20 au 22 juin, le Père Général se trouve à Madrid, pour ériger officiellement la nouvelle Province des Jésuites d'Espagne, qui intègre les cinq Provinces actuelles (voir la nouvelle ci-dessous). Dans la lettre qu'il a adressée pour l'occasion aux jésuites espagnols, le Père Nicolás écrit entre autres : « La Province d'Espagne naît après un long processus qui, à le contempler, apparaît non seulement comme le témoignage d'un itinéraire bien tracé et d'un travail intense de la part des Provinciaux et de beaucoup d'autres jésuites et de collaborateurs laïcs, mais aussi comme un témoignage inestimable de générosité, pour laisser de côté l'amour et l'intérêt personnels, et donc d'une option radicale pour la mission et le meilleur service de l'Eglise et du prochain, poussé seulement par l'amour qui descend d'en-haut. C'est la mission de Dieu qui est l'origine et la fin de cette unification ». Et il écrit encore : « La coïncidence entre la célébration du second centenaire du rétablissement de la Compagnie et la création de la nouvelle Province, nous pouvons la lire comme un appel à re-situer, pour ne pas dire un appel à presque re-fonder la Compagnie en Espagne, qui la pousse à se demander ce qu'elle peut offrir et apporter à l'Eglise, avec l'humilité qui caractérise la petite Compagnie mais avec l'audace de qui milite sous l'étendard du Règne ».

     


    A LA CURIE

     

    Directeurs Régionaux du Service jésuites pour les réfugiés (JRS). Du 9 au 13 juin la Curie généralice de Rome a hébergé la rencontre des Directeurs des Bureaux régionaux du JRS qui ont leur siège à Bangkok, Johannesburg, Bogota, Nairobi, Bruxelles et Washington. La rencontre portait sur le développement et le renforcement de l'organisation, ses programmes, la récolte de fonds, la défense judiciaire (advocacy), la communication. Il y avait du temps aussi pour les célébrations eucharistiques, pour des repas pris ensemble et une rencontre avec le personnel du bureau international du JRS, pour une réflexion sur les défis à relever au cours de l'année, les résultats, les expériences d'accompagnement et les secteurs de développement. 

     

    Commission Internationale sur l'Education Supérieur de la Compagnie de Jésus. Le jeudi 19 juin, l'ICJHE (International Commission on Jesuit Higher Education) a analysé les progrès et défis de l'éducation supérieure dans le monde, passant en revue chacune de nos six régions (dans le comité chaque région est représentée par deux délégués). Le vendredi 20 un invité de marque les a rejoints, le P. Friedrich Bechina, sous-secrétaire à la Congrégation pour l'Education. Au cours de son intervention, celui-ci a parlé du travail de la Congrégation et sur comment nous pourrions coopérer pour promouvoir la mission de l'Eglise dans le domaine de l'instruction supérieure. Le P. Patxi Alvarez, Secrétaire pour la Justice Sociale et l'Ecologie, a parlé de son bureau et de comment celui-ci pourrait collaborer dans le domaine de l'éducation supérieure pour faire progresser l'agenda de la Compagnie sur la justice et l'écologie. Le samedi 21 la Commission a parlé de la réunion internationale des recteurs et dirigeants d'universités qui se tiendra à Melbourne, en Australie, en juillet 2015. Le thème du congrès n'a pas encore été choisi officiellement, mais il est certain que la rencontre donnera du relief à la collaboration, y compris avec les autres formes d'apostolat de la Compagnie qui se sont développées ou apparaissent en ce moment à travers le monde parmi les institutions supérieures de la Compagnie. Cette rencontre, qui a lieu tous les cinq ans, suivra celle de Mexico, en avril 2010, à l'Universidad Iberoamericana, et analysera les progrès qui se sont accomplis depuis en matière de collaboration. Par ailleurs, l'ICJHE a examiné les progrès réalisés pour la création d'une éducation supérieure en Afrique et en Chine, et en particulier les défis auxquelles les deux régions doivent faire face actuellement. Les progrès ont été lents mais il y a beaucoup de viande sur le feu et il pourrait y avoir des développements qui favoriseront les efforts de la Compagnie sur ces deux priorités.

     

    L'Assemblée Générale de la CVX - Europe. L'Assemblée Générale de la CVX-Europe a eu lieu à Regensburg en Allemagne du 6 au 9 juin. Les participants qui provenaient de 21 pays différents se sont réunis autour du thème « L'appel du Christ, à partir du monde dans lequel nous vivons ». Les délégués de la Suède qui ont pris part à une assemblée CVX pour la première fois ont été chaleureusement accueillis. La conférence principale a été donnée par le Père Michael Holman, S.J. qui s'est basé sur l'invitation du Père Adolfo Nicolás à explorer le domaine du « langage de la sagesse ». Le Père Holman a affirmé que notre rencontre personnelle avec le Christ est le point de départ pour sortir et aller vers les frontières. Il a aussi montré comment St. Pierre Favre nous apprend une « approche de la sagesse », importante pour notre époque. Les participants ont aussi pris le temps de discuter sur les frontières de la pauvreté, la famille, l'écologie et la jeunesse. Enfin, une nouvelle équipe composée de quatre personnes a été mise sur pieds pour continuer le travail de coordination et d'animation de la vie de la CVX en Europe.

     


    NOMINATIONS

     

    Le pape François a nommé :

     

    - Le Père Gilberto Alfredo Vizcarra Mori, Vicaire Apostolique de Jaén (Perou). Le Père Vizcarra, jusqu'ici vicaire paroissial de Abéché (Tchad), est né en 1960, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1982 et a été ordonné prêtre en 1994.

     

    Le Père Général a nommé :

     

    - Le Père George Pattery Provincial de l'Asie Méridionale (POSA). Le Père Pattery jusqu'ici Président suppléant de Inana-Deepa Vidyapeeth de Pune (Inde) est né en 1950, a été ordonné prêtre en 1978 et est entré dans la Compagnie de Jésus en 1984. 

     


    DANS LES PROVINCES

     

    EQUATEUR : les jeunes communiquent avec les jeunes

    A l'occasion des 50 ans de Fe y Alegría Ecuador 300 jeunes de tout le pays se sont donnés rendez-vous à Quito pour participer au premier Congrès de Jeunes visant à promouvoir un climat démocratique et participatif qui permette,  dans une perspective moderne et jeune, de répondre concrètement aux propositions de transformations socio-éducatives, et d'avoir une incidence locale et nationale. « Une des attentes est que les jeunes soient eux-mêmes acteurs au sein du projet de Fe y Alegría, afin qu'ils soient capables d'être critiques face à ce type d'éducation qu'ils reçoivent, qu'ils soient les voix qui mettent en alerte enseignants et dirigeants pour améliorer continuellement les processus et les projets; en définitive, pour qu'ils soient meilleurs pour mieux éduquer les jeunes », a précisé Carlos Vargas, le directeur national de Fe y Alegría. La publicité du Congrès était assurée par les jeunes participants. De cette manière, les jalons d'un futur réseau d'étudiants communicants dans les centre d'éducation Jóvenes comunicando a Jóvenes (« Des jeunes qui communiquent avec les jeunes ») ont été posés. Pour plus de détails sur l'événement, voir : www.jovenes.feyalegria.org.ec, un espace créé et géré par les jeunes eux-mêmes.

     

    ESPAGNE : Une seule province

    Le 21 juin, fête de Saint Louis de Gonzague, est officiellement érigée la nouvelle Province des jésuites d'Espagne, qui intègre les cinq Provinces actuelles. Le nouveau Provincial est le Père Francisco Ruiz Pérez. A 12 h00, le Père Général a fait un discours devant un grand nombre de jésuites (plus de 400). Ensuite il a célébré l'Eucharistie durant laquelle a été lu le décret de la création de la nouvelle Province, en présence de beaucoup de collaborateurs laïcs. Après la messe, tous ont été conviés à un repas fraternel et amical. Le processus d'intégration des Provinces d'Espagne a débuté en 2008. Le Père Général indiquait alors comme but ultime de l'unification « le plus grand et le meilleur service de l'Eglise et de la Société », et la regardait comme « une occasion providentielle pour renouveler notre mission » et pour « progresser dans la connaissance profonde de la Compagnie ».  Une tâche et une mission nullement faciles, mais « passionnantes ». Pour le gouvernement de la Province, le Père Provincial sera aidé par un délégué pour le troisième âge et d'autres délégués et coordinateurs pour les plates-formes apostoliques locales et territoriales. Il y aura aussi un délégué pour la formation ainsi que divers délégués pour les cinq secteurs apostoliques : l'apostolat social, l'éducation secondaire, l'éducation universitaire, la formation et la pastorale.

     

    Italie : Seconde édition du Prix Martini

    La Fondation Carlo Maria Martini, née à l'initiative de la Province d'Italie de la Compagnie de Jésus avec la participation de l'archidiocèse de Milan, travaille pour les années 2014-2015, à la seconde édition du Carlo Maria Martini International Award, lancé en 2013. Cette seconde édition prévoit deux nouveautés. Tout d'abord l'élargissement de la dimension internationale, avec l'admission de quatre langues : italien, français, anglais et espagnol. Puis, l'introduction d'une nouvelle section au prix: aux sections déjà présentes dans la première édition - l'étude de la pensée et du profil de Carlo Maria Martini et l'approfondissement du rapport entre la Bible et la culture dans le monde d'aujourd'hui - s'ajoute une troisième section consacrée aux expériences et projets pastoraux qui s'inspirent du cardinal. Enfin, le choix de valoriser des apports originaux, en réservant le prix à des œuvres inédites : compte-tenu de cela, un laps de temps plus long a été prévu entre la publication de l'avis et le terme du dépôt des candidatures. Les travaux peuvent être des œuvres écrites ou audiovisuelles. Toutes les personnes de plus de 18 ans, à la date de la publication de l'avis, peuvent participer au Prix. La date d'échéance pour présenter la demande de participation et la remise du matériel est fixée au 30 septembre 2015. Règlement, demande de participation, affiche du Prix et toute autre information sont disponibles sur le site www.martiniaward.it

     

    LIBAN : Trois célébrations centenaires

    Les postes libanaises viennent d'émettre un timbre pour rappeler les trois anniversaires de l'université Saint-Joseph de Beyrouth : la Faculté de médecine (1883-2013), la Faculté de droit et sciences politiques (1913-2013) et la faculté d'ingénierie (1913-2013). « Soigner, défendre, construire. Trois verbes qui résument trois fonctions sociales essentielles. Une civilisation sans médicaments et hôpitaux, sans avocats et tribunaux, sans ingénieurs et chantiers, n'en serait pas une. Ces piliers de toute la vie sociale coïncident avec les trois premières fondations non ecclésiastiques de l'Université Saint-Joseph (USJ). Celles-ci font partie, pour ainsi dire de son patrimoine génétique. Il n'y a rien de plus passionnant qu'assister à la naissance de cet élan, à la réalisation de ces professions qui, à partir de la fin du XIX siècle, ont accompagné et servi de pont à l'entrée du Liban dans l'histoire contemporaine. En assistant à la naissance d'une université on assiste aussi, en quelque sorte, à celle d'une société » (USJ Info, n. 38). Mais l'Université n'a pas toujours eu la vie facile dans un pays souvent en guerre. Il suffit, par exemple, de penser « au trois fois où la faculté de médecine de l'USJ a été détruite ; aux trois fois où le campus de Sciences et Technologie a été mis à sac ; à toutes les fois où les cours de la faculté de droit ont du changer de siège. En répondant aux destructions par le développement l'USJ a créé des centres régionaux en pleine guerre. La célébration actuelle, à un moment de nouvelle stabilité, prend donc un nouveau sens ».

     

    PERU : Plan apostolique 2014-2021. Dans une lettre adressée au Collectif ignatien du Pérou, composé de jésuites, de religieux et religieuses et de laïcs(ques) de spiritualité ignatienne, le Père Miguel Cruzado, Provincial jésuite du Pérou, a présenté le plan apostolique qui guidera la mission de la Province du Pérou jusqu'en 2021. Ce plan, dit le P. Provincial, « est le résultat du travail de réflexion qui a été réalisé dans chaque plateforme et secteur apostolique. C'est donc un document qui montre ce que nous sommes, en manifestant les priorités qui nous orientent, mais il exprime aussi ce que nous voulons être, à travers les objectifs et lignes d'action que nous nous proposons pour les prochaines années ». Le document complet, intitulé Plan apostolique de la Province du Pérou 2014-2021, présente d'abord les quatre « frontières » apostoliques où nous voulons rendre présent le message chrétien : pauvreté et exclusion, violence, jeunesse et recherche du sens, formation chrétienne et leadership des laïcs. En second lieu, il montre les priorités qui découlent de ces frontières, et qui sont précisées en objectifs et en lignes d'action. Le document fait à la fin une présentation des Plateformes apostoliques régionales qui organisent notre travail dans le pays, mentionnant les missions que chaque collectif régional a adoptées pour son compte. Pour plus d'informations, voir www.jesuitas.pe 


    1814-2014 LE RÉTABLISSEMENT DE LA COMPAGNIE


     

    Espagne : Congrès sur le Bicentenaire. Le Provincial d'Espagne de la Compagnie de Jésus, Francisco José Ruiz, a organisé un congrès à Salamanque sur la suppression, la survie et le rétablissement de la Compagnie il y a 200 ans, qui s'est tenu du 11 au 14 juin au Centre de Spiritualité « Saint-Ignace », sous la direction du P. Pascual Cebollada S.J. Trois journées d'approfondissement et de réflexions sur les événements et leurs conséquences pour les siècles à venir et pour notre temps. Considérées comme des journées de formation permanente pour les jésuites et autres, en analysant les thèmes d'un point de vue historique et spirituel. Le congrès réunissait 115 jésuites, 11 religieuses et 8 laïcs.

     

    Les célébrations du bi-centenaire en Afrique. Les célébrations du bi-centenaire de la restauration de la Compagnie de Jésus atteignent leur vitesse de croisière en Afrique et à Madagascar. Les hésitations initiales ont été surmontées : certains pensaient que «la Compagnie n'avait jamais été supprimée, en Afrique». C'était là une erreur, évidemment, due seulement à l'ignorance de l'histoire. En s'exprimant devant diverses audiences, l'Institut Historique de l'Afrique et ses collaborateurs s'efforcent de former une conscience historique exacte, non seulement en mettant en lumière ce qui s'est réellement passé lors de la suppression en Afrique, mais aussi en présentant un bilan précis du lent retour des Jésuites dans le continent, après la restauration. De plus, le président du JESAM a demandé au directeur de l'Institut Historique de faire un inventaire des activités et événements organisés en Afrique et à Madagascar, en rapport avec les célébrations du bi-centenaire. Pour beaucoup, l'agenda 2014 de l'Institut Historique, qui commémore le bi-centenaire, est devenu un objet d'usage courant. L'Institut Historique a aussi apporté sa contribution en préparant un article pour l'Annuaire 2014 de la Compagnie. L'article donne un compte rendu rapide de la suppression et de la restauration de la Compagnie en Afrique et à Madagascar. En juin, trois contributions ont été présentées au cours d'une conférence internationale sur la survie et la restauration de l'ordre, à Boston, USA. Les PP. Festo Mkenda (AOR), Jean-Luc Enyegue (AOC), et Mme Aquinata Agonga (Kenya) ont constitué un panel africain lors de cette conférence. Ils ont présenté respectivement un aperçu général du sujet, et ont traité du retour de la Compagnie après la restauration, à l'île de Fernando Po d'abord, puis dans la région du Zambèze dans le sud de l'Afrique. Les conférences seront publiées dans le Journal of Jesuit Studies (Brill). Une publication plus détaillée par l'Institut Historique est en préparation, qui présentera des études plus fouillées, par des experts d'Afrique et d'ailleurs (Festo Mkenda S.J.). Pour plus d'informations : http://jesam.info.

     


    JESUITICA

     

    ANNUAIRE 2015

    L'Annuaire 2015 de la Compagnie de Jésus est en préparation. Une large partie sera consacrée au thème de la Compagnie de Jésus et l'écologie : Une série d'articles analysera la progressive prise de conscience des jésuites par rapport à la question de l'écologie, suivie d'un exposé de nombreuses expériences actuellement en cours dans divers continents. L'Annuaire, comme toujours, sort en cinq langues : italien, anglais, français, espagnol et allemand. Il est possible de réserver des exemplaires à l'avance d'ici le 30 de ce mois de juin, en passant par les Associés de chaque province. Pour les non jésuites les réservations sont acceptées à notre adresse : infosj-2@sjcuria.org en précisant bien la langue souhaitée, le nombre d'exemplaires et l'adresse postale exacte. L'expédition sera effectuée à partir de la fin du mois d'octobre prochain.