English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVIII, No. 13 5 juin 2014

    LE PÈRE GÉNÉRAL

     

    Sur les jésuites envoyés dans l'apostolat intellectuel. Le 24 mai le Père Général a adressée une lettre à toute la Compagnie sur les jésuites envoyés dans l'apostolat intellectuel. « L'engagement de la Compagnie de Jésus dans l'apostolat intellectuel, écrit le Père Général, s'inscrit dans une longue tradition qui relève de notre identité religieuse. Nous savons que les premiers compagnons se sont rencontrés à Paris alors qu'ils étudiaient pour devenir maîtres dès arts (...).Par cette lettre, j'invite aujourd'hui tous les jésuites à un renouvellement de l'apostolat intellectuel, notamment dans le domaine de la recherche ». Les thèmes traités dans la lettre sont : 1. Un apostolat au service de la mission de l'Eglise : 2. Diverses modalités dans l'apostolat intellectuel ; 3. L'attitude spirituelle nécessaire à l'apostolat intellectuel ; 4. Renforcer le « ministère de la recherche ». Le Père Général conclut : «Grâce à l'important travail réalisé par les générations précédentes, nous disposons de nombreux instruments qui peuvent nous aider à entrer, sous des formes nouvelles, dans un apostolat intellectuel qui rende un véritable service à la mission de l'Eglise dans le monde d'aujourd'hui. Dans le contexte actuel - où le nombre de jésuites diminue dans certaines parties du monde et croît dans d'autres - nous devons poursuivre nos efforts dans ce domaine, en essayant de les adapter aux réalités d'aujourd'hui ».

     

    Visite au Portugal. Du 1 au 4 juin, le P. Général a visité la Province du Portugal. Il y a tenu plusieurs conférences : sur la collaboration dans la mission à Lisbonne ; sur la leadership à Coimbra ; sur l'éducation au collège de Caldinhas. Il a également rencontré les professeurs de la faculté de Philosophie à Braga, et discuté avec eux des relations entre la foi et la culture. A Lisbonne, il a ouvert le Symposium organisé par la Fondation Orient sur : «  Le Rétablissement de la Compagnie de Jésus au Portugal et en Orient », auquel participaient des historiens de renommée mondiale. A Lisbonne comme à Oporto, il a présidé l'Eucharistie pour les nombreux universitaires et jeunes adultes qui fréquentent les centres pastoraux de la Compagnie. Par contre, à Braga et Coimbra, les célébrations eucharistiques n'étaient destinées qu'aux jésuites. Il a ensuite participé à la Consulta de la Province, au cours de laquelle il a reçu des informations détaillées sur la situation de la Province elle-même. Il a rendu hommage aux évêques des diocèses par lesquels il est passé. P. Nicolás a ainsi rempli les objectif qu'il s'était fixés, c'est-à-dire, rencontrer ses frères jésuites et les laïcs qui collaborent avec eux. Ses paroles ont été d'une grande aide et source d'inspiration pour tout le monde. Elles ont permis d'élargir les horizons apostoliques et géographiques de cette Province qui a toujours été marquée par une généreuse vocation missionnaire. 

     


    A LA CURIE

     

    Comité des Directeurs de l'Education Supérieure. Porter l'éducation supérieure dans les camps où des millions de réfugiés passent leur temps, voire des années, à attendre une vie meilleure, a toujours été le rêve du Service jésuite pour les Réfugiés (JRS). Ce rêve, avec la collaboration de plusieurs universités jésuites d'Amérique et d'autres nations, est en train de se réaliser. Le Jesuit Commons: Higher Education at the Margins (JC:HEM) est un programme qui a donné espérance et confiance à des centaines de réfugiés qui peuvent suivre des cours de formation professionnelle dans le domaine de l'organisation ou du leadership, et celui de la santé. Et, avec deux années de plus, de prendre un diplôme dans les arts libéraux. L'été prochain, divers camps auront leurs premiers diplômés. Plusieurs millions d'euros de nouveaux fonds aideront le programme à faire entrer d'autres étudiants et permettront de mesurer l'impact de ces initiatives dans les camps de réfugiés et sur ceux qui ont eu la chance et vaillance de finir le programme.  Grâce à Internet et à un système de sélection, les étudiants qui sont à la hauteur de ces cours exigeants, reçoivent cette éducation supérieure à laquelle ils ambitionnent et dont ils ont besoin. Les professeurs peuvent eux aussi en bénéficier car ils doivent apprendre l'usage de la technologie pour préparer leurs cours, en faisant cela de manière très ignatienne, c'est-à-dire en insistant sur la réflexion et l'action à chacun des cours. Le JRS et le JC:HEM travaillent en partenariat avec d'autres organismes. Récemment, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés s'est intéressé au projet, cherchant de nouveaux fonds pour étendre ce programme à d'autres camps, en plus des quatre camps actuels.

    La Curie Généralice a accueilli récemment une rencontre (28-30 mai) du Comité des Directeurs du programme, présidé par le directeur du JRS, P. Peter Balleis, et par le P. Michael Garanzini, Secrétaire pour l'Education Supérieure. Le comité réunit également les présidents des universités jésuites (Georgetown, Regis, USF, Saint Joseph Beyrouth), des technologues et des experts en plans d'étude qui connaissent les exigences et les demandes de ceux qui vivent dans les camps de réfugiés d'Afrique, d'Asie et du Moyen Orient. Pour plus d'informations sur le projet ou sur le mode de participation en tant que professeur bénévole, se mettre en contact avec le JRS ou visiter le site : www.jc-hem.org

     

    La Commission Internationale sur l'Apostolat de l'éducation des jésuites (ICAJE) s'est réunie à Rome du 28 au 31 mai. Cette rencontre annuelle fut l'occasion, pour les six délégués régionaux, le Secrétaire pour l'Education Secondaire et Présecondaire et ses assistants, de se retrouver et de faire un état des lieux sur l'éducation dans le monde, de passer en revue les projets du secrétariat et de discuter d'initiatives qui peuvent aider à créer un réseau pour les écoles de la compagnie. Les grands thèmes discutés au cours de cette rencontre sont les suivants : 1. Le prochain Séminaire International sur la Pédagogie et la Spiritualité des Jésuites (SIPEI) qui se tiendra à Manrèse (Espagne) en novembre prochain, et sa version virtuelle déjà en cours. Nous estimons que le SIPEI est une opportunité qui permettra de travailler globalement en utilisant les nouvelles technologies online. 2. Eduquer « Magis » : la Commission a eu l'occasion de discuter des actuels développements de ce Projet qui veut faire en sorte que les écoles collaborent ensemble au service de la mission. Le projet, déjà approuvé par le Père Général, sera très bientôt annoncé à toute la Compagnie. 3. La Commission a poursuivi ses discussions sur un nouveau document, Les nouveaux signes des temps qui peut aider les écoles jésuites dans leurs efforts à trouver des réponses concrètes à l'évolution constante du contexte de nos écoles.

     


    NOMINATIONS

     

    Nouveaux Conseillers Généraux et Assistants Régionaux. Conformément à la procédure indiquée par notre législation pour la nomination d'un Assistant Régional en dehors d'une Congrégation Générale (NC 381 §2), après avoir reçu les propositions des Provinciaux concernés et délibéré avec son Conseil, le Père Général a décidé de nommer les Pères Miguel Cruzado (PER) et Douglas W. Marcouiller (MIS) Conseillers Généraux, et, respectivement, Assistant Régional d'Amérique Latine Méridionale et Assistant Régional des Etats-Unis d'Amérique. Le Père Marcouiller est Provincial du Missouri depuis 2009 et le Père Cruzado Provincial du Pérou depuis 2010. Le Père Général a décidé que le P. Marcos Recolons (BOL), après dix ans de présence à la Curie, termine son service et reçoive une nouvelle mission de son Provincial. Le P. James Grummer (WIS) quant à lui continuera son service de Conseiller Général et d'Assistant ad providentiam.

     

    Le Père Général a nommé :

     

    - Le Père John Chong Che-chon Provincial de la Province de Corée (KOR). Le Père Chong Che-chon, jusqu'ici supérieur de la Xavier Community de Seoul est né en 1957, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1990 et a été ordonné prêtre en 1996. 

     


    DANS LES PROVINCES

     

    ANGLETERRE : Les 400 ans du Heythrop College

    Au cours de l'année académique 2013-2014, le Heythrop College célèbre le 4ème centenaire de sa fondation par les jésuites anglais. Le collège est né à Louvain, en Belgique, en 1614, pour y faire des études en philosophie et théologie, mais durant ces 400 ans, il a eu son siège à Liège (Belgique), dans le Lancashire, dans l'Oxfordshire et à Londres. Aujourd'hui Heythrop est un collège rattaché à l'université de Londres et offre une expérience éducative qui respecte toutes les religions et tous les points de vue. En plus des cycles d'étude pour une licence et une maîtrise, il constitue une ressource pour les communautés religieuses et autres entités, grâce au travail de ses centres. Le point d'orgue des célébrations commémoratives aura lieu au cours des prochaines semaines, marquées par une série d'événements académiques, liturgiques et sociaux. Parmi les plus importants, à signaler, du 18 au 20 juin, la visite du Supérieur Général des Jésuites, le Père Adolfo Nicolás S.J., qui participera au congrès de deux jours qui réunira des spécialistes provenant de Grande-Bretagne et de l'étranger pour des échanges sur le caractère et le sens de la tradition éducative des jésuites, avec une référence aux études de théologie et de philosophie, mais également aux sciences, aux lettres et aux arts. Le congrès, intitulé « Pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien universel », accueillera parmi ses intervenants l'ancien archevêque de Canterbury, Rowan Williams, qui parlera, le 21 juin, de l'éducation libérale dans la tradition jésuite et de son importance encore aujourd'hui.  « Nous continuerons à servir l'Eglise en développant un centre de formation ministériel », a déclaré le recteur, le P. Michael Holman, S.J. « L'Heythrop aujourd'hui est fondamentalement ce qu'il était il y a 400 ans, c'est-à-dire un centre de formation pour les prêtres de l'Eglise catholique et ... (nous le développerons)  offrant d'excellentes opportunité d'éducation pour ceux qui veulent approfondir leur foi et celle des autres, en poursuivant nos efforts dans la recherche et l'organisation de conférences et séminaires sur des thèmes où religion et culture contemporaine se rencontrent".  Pour plus de détails : www.jesuit.org.uk

     

    ESPAGNE : Cours d'immersion Ignatienne

    Le cours d'Immersion Ignatienne, qu'organise pour la quatrième fois le Centro Internacional de Espiritualidad à Manrèse, touche à sa fin, après six semaines (27 avril - 7 juin) de formation donnée en anglais. Cette année, celui-ci accueillait 34 personnes provenant de 19 pays et de 18 langues différentes, dont 11 laïcs, 15 prêtres et religieux et 8 religieuses pour un total de 18 femmes et 16 hommes. Ce cours forme les participants à la spiritualité ignatienne en les « immergeant » dans les lieux saints qui ont inspiré saint Ignace à Manrèse (la Cueva, l'Hôpital des Pauvres, l'illumination du Cardoner, etc.). Un cadre idéal pour les sessions d'enseignement, l'étude et le travail en groupe, dans lequel les participants ont pu également échanger leurs autobiographies, en lisant celle de saint Ignace et créant ainsi une communauté ignatienne temporaire de personnes provenant de différentes cultures, langues, activités apostoliques. Les continents de provenance étaient principalement l'Asie et l'Océanie : Nouvelle Zélande, Australie, Chine, Philippines, Inde, Vietnam ... Tous ont en commun un contact antérieur avec la spiritualité ignatienne. Concrètement, ils sont tous membres d'une façon ou d'une autre de la « grande famille ignatienne ». Pour plus de détails sur le programme : http://covamanresa.cat/docs/ignatian_immersion_course.pdf

     

    ESPAGNE : L'histoire de l'Ethiopie

    A l'occasion des 450 ans de la naissance du père jésuite Pedro Páez, connu pour avoir été le premier à découvrir les sources du Nil Bleu, les Ediciones del Viento publient son œuvre Historia de Etiopía, achevée le 20 mai 1622 : environ mile cent pages qui dormaient dans les archives de la Compagnie de Jésus à Rome. Aujourd'hui, soit près de 400 ans plus tard, l'œuvre intégrale est publiée pour la première fois en espagnol. Pedro Páez intégra la Compagnie de Jésus en 1582, et fut ordonné prêtre à Goa en 1588. De Goa, il entreprit avec le P. Antonio de Montserrat son premier voyage en Ethiopie. Les deux hommes furent capturés et passèrent sept années en prison, soumis à de très dures conditions de vie, et pendant une période on les crut morts. Ils furent les premiers européens à explorer la région d'Hadramaout et le désert de Rub'al Khali (« La maison vide »). Philippe II ordonna de payer une rançon pour les libérer et ils retournèrent à Goa. A la fin, Pedro Páez parvient à rejoindre l'Ethiopie en 1603. Fort de ses capacités à apprendre la langue et la culture locale, et grâce à ses grandes qualités pastorale et sa personnalité, il réussira à conquérir le cœur du peuple. De son Historia, à l'origine écrite à la main et en portugais, il n'existait qu'une édition portugaise, publiée en 1945. Ses quatre volumes relatent l'histoire du royaume que le P. Paez réussissait à reconstruire ou que lui racontaient les religieux coptes du pays, voire l'empereur en personne. Mais on y trouve aussi l'expérience personnelle de l'auteur, pleine d'émotion et d'aventure. Pour plus de détails : http://www.jesuitas.es/index.php?option=com_content&view=article&id=884:primera-edicion-completa-en-espanol-de-la-historia-de-etiopia-de-pedro-paez&catid=34:jesuitas-espana&Itemid=63

     

    IRLANDE : Dublin récompense un jésuite

    Le conseil communal de Dublin a décerné au père jésuite irlandais Peter McVerry le prix Freedom of Dublin pour ses 40 années de travail auprès des sans-abris. Le prix, conféré antérieurement à Nelson Mandela, Mère Teresa, Aung San Suu Kyi, John F. Kennedy et aux U2, entre autres, lui a été remis par le maire de Dublin Oisín Quinn. Le P. McVerry a fondé à Dublin le Peter McVerry Trust destiné à réduire le problème des sans-abris et combattre le malaise social et l'abus de drogue. Le Trust offre un centre d'accueil, souvent le premier point de contact pour beaucoup de jeunes sans domicile fixe, ainsi qu'un logement temporaire et des structures pour le traitement des drogues. Le centre s'occupe également d'enfants de la rue de 12 à 18 ans, qui ont besoin d'assistance et d'un toit, et de personnes avec des problèmes de santé mentale. Chaque soir, le Peter McVerry Trust fournit logement et traitement pharmacologique à 175 personnes environ. Selon le P. McVerry il y a beaucoup de « nouveaux sans-abris » en quête  d'un soutien, victimes de la crise économique qui afflige l'Irlande. Ces sans-abris s'ajoutent au grand nombre d'autres sans-abris auxquels le McVerry Trust apporte son assistance pour des problèmes de dépendance ou de malaise familial.

     

    ROME : La revue « America » ouvre un Bureau à Rome

    Le père Matt Malone, S.J., directeur de la revue jésuite America, a annoncé le 21 mai dernier la nomination de Gerard O'Connell au poste de rédacteur à plein temps et correspondant du Vatican. Ce dernier prendra la direction du bureau de Rome. Cette charge est une première dans l'histoire de la revue qui fête cette année ses 105 ans. « Nous sommes heureux d'accueillir Gerard O'Connell à la revue America. Celui-ci nous offrira une vaste information en ce moment extraordinaire de la vie papale et pour la Compagnie de Jésus », a déclaré le P. Malone. Il a ajouté : « G. O'Connell est un vaticaniste de longue date et a un vaste réseau de contacts dans le monde entier ». Le nouveau directeur du Bureau de Rome est un journaliste irlandais qui a fait ses études universitaires à la Cambridge University (Angleterre) et réside à Rome depuis une trentaine d'années. Il a commencé sa carrière de journaliste en 1985, quand il lui fut demandé de suivre le Synode extraordinaire des Évêques, 25 ans après la clôture du Concile Vatican II. Depuis, il a été correspondant à tous les synodes des évêques, de 1990 à maintenant, et de tous les événements au Vatican, y compris les consistoires et les voyages de Jean Paul II, Benoît XVI et pape François. A partir du 1 août, G. O'Connell disposera d'une colonne hebdomadaire dans l'édition imprimée d'America et aura un espace dans les autres plateformes digitales de la revue.

     

    ZIMBABWE : Formation des enseignants

    L'apostolat pour l'Education, qui doit gérer et assurer le bon fonctionnement de 18 écoles du primaire, du secondaire et un collège, a lancé le programme Jesuit Graduate Teacher Development Programme, un cours universitaire de troisième cycle destiné aux professeurs des écoles secondaires de la Compagnie. Ceux-ci disposent d'un diplôme de premier degré mais n'ont pas la qualification professionnelle pour enseigner. Ces deux années de formation comprennent aussi un enseignement pratique, l'apprentissage de la pédagogie ignatienne, un encadrement et la recherche. En présentant le cours au séminaire d'introduction réunissant les chefs d'établissements et les chercheurs, le délégué pour l'éducation, le P. Joe Arimoso S.J., a souligné la nécessité pour les écoles de la Compagnie de mettre en pratique et consolider les éléments qui caractérisent l'éducation jésuite. Ses paroles : «  Ce programme permettra aux enseignants de nos écoles d'obtenir les compétences nécessaires pour transmettre des notions sur les grandes questions de ce 21ème siècle, dans un esprit de collaboration, et d'acquérir d'importantes capacités de communication, un esprit créatif, une manière de penser critique, qui sont le propre de la nature ignatienne ».


    1814-2014 LE RÉTABLISSEMENT DE LA COMPAGNIE


     

    "La Suppression de la Compagnie de Jésus en Mozambique" sur la webpage de l'ARSI : http://www.sjweb.info/arsi/ARSI-1814/1814.cfm

     

    A l'occasion du deuxième centenaire du Rétablissement de la Compagnie de Jésus, un Symposium International sera organisé par le Boston College (11-15 juin 2014) et par le Macau Ricci Institute (28- 31 octobre 2014). Voici le descriptif qui en est fait : « En 2014, la Compagnie de Jésus commémore les 200 ans de son rétablissement, un des événements les plus marquants de l'histoire culturelle et religieuse du XIXème siècle, mais également un des moins analysé. L'objectif de notre Symposium est d'apporter un nouvel éclairage sur les aspects négligés de cet événement et participer à la commémoration internationale. L'histoire de la survie de la Compagnie après 1773 et la reconstitution de deux siècles méritent la plus grande attention. Et l'anniversaire de 2014 est l'occasion idéale. Nous souhaitons examiner trois thèmes, peut-être les plus importants, portant sur les jésuites durant cette période turbulente : Europe Centrale-Orientale/Russie, Chine, et Etats-Unis. Ce qui arriva dans et entre ces trois régions lointaines façonna l'avenir de l'Ordre jésuite et eut des conséquences historiques sur l'histoire religieuse et culturelle de ces trois continents. L'adoption d'une vision globale et la participation d'experts connaissant le mieux cette période à la fois nébuleuse et fascinante, aidera à combler un déplorable vide historique ».