English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVII, No. 27 05 décembre 2013

    A la Curie

     


    Neuvaine de prières. Sous la direction du Père Mark Rotsaert, un groupe de jésuites étudiant à Rome est en train de préparer une neuvaine de prières qui irait de la veille de la solennité de saint Ignace à la commémoration de la Restauration de la Compagnie de Jésus le 7 août. Toutes les communautés de la Compagnie, répandues à travers le monde mais unies dans la prière, seront en mesure d'utiliser le même format simple dont le contenu est centré sur l'action de grâces, partant de la spiritualité ignatienne. Aussitôt que les prières seront disponibles au début de 2014, elles seront envoyées aux bureaux de Provinces pour traduction et distribution.

     

     


    Nominations

     

     

    Le Père Général a nommé:

     

    - Le Père Francis Parmar, Provincial de la Province de Gujarat (GUJ), Inde. Le Père Parmar, jusqu'ici curé recteur de Sneh Jyoti, la résidence des Jésuite du Séminaire Régional du Gujarat, est né en 1950, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1967 et a été ordonné prêtre en 1979. 

     

    - Le Père Rolando López Alvarado, Provincial de la Province Centroaméricain (CAM). Le Père Alvarado jusqu'ici membre de la Residencia San Borja en Guatemala, est né en 1964, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1983 et a été ordonné prêtre en 1996. 

     

     


    Dans les Provinces

     


    AFRICA : Mobiliser les jeunes contre le SIDA

    Dans un message à l'occasion de la Journée Mondiale du SIDA, le 1er décembre, le P. Michael Lewis, S.J., Président du JESAM (Supérieurs Majeurs jésuites d'Afrique et de Madagascar), écrit : « Alors que la communauté internationale marque la Journée Mondiale du SIDA, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a attiré l'attention sur la vulnérabilité des adolescents face à l'infection du VIH. En 2012, il y avait 2,1 millions d'adolescents dans le monde infectés par le VIH. Le réseau africain Jésuite contre le Sida (AJAN) croit fermement qu'une éducation fondée sur les valeurs est un élément de contrôle essentiel du VIH au sein de ce groupe d'âge vulnérable. AJAN coordonne les programmes contre le SIDA menés par les jésuites et leurs collaborateurs en Afrique sub-saharienne, comprenant de nombreux acteurs dans les écoles et les centres de formation conduits par l'ordre jésuite, doté d'une tradition pédagogique renommée. Grâce à leur riche expérience en éducation, les jésuites jouissent d'une position idéale pour organiser des programmes de prévention contre le VIH adaptés à la jeunesse. Cependant, nous avons constaté que les campagnes de prévention à elles seules ne suffisent pas, parfois même elles ont un effet négatif sur les jeunes, parce qu'ils ont l'impression d'entendre répéter le même refrain. Nous avons appris qu'il nous faut être sans cesse créatifs et tendre une main amicale vers les jeunes. Les programmes qui réussissent sont ceux qui encouragent les jeunes à exercer leur jugement personnel et les équipent d'outils pour l'action : faire des choix responsables, répondre avec compassion aux besoins qui les entourent, changer les choses en profondeur.

     

    ALASKA : Le retour de la cloche

    Pendant des décennies une cloche avait disparu de la communauté chrétienne orthodoxe russe des indiens natifs à Kodiak, en Alaska. Grâce à un groupe interconfessionnel dont fait partie le père jésuite Ray Bucko la cloche a aujourd'hui été récupérée. D'abord conservée par l'archidiocèse de Los Angeles, celle-ci a été restaurée et sera de nouveau exposée à la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Résurrection à Kodiak. Le P. Bucko n'a pas seulement coordonné le retour de la cloche en Alaska, il a aussi rédigé sur elle un document académique qui sera publié sur la revue Catholic Historian dans le prochain numéro d'approfondissement sur les relations entre chrétiens catholiques et orthodoxes. On ne sait pas grand chose de l'histoire de cette cloche, mais la méthode de fusion utilisée laisse penser que celle-ci est d'origine russe ou vient de l'Alaska. D'une manière ou d'une autre, la cloche est arrivée en Californie et, selon quelque compte-rendu elle a pu y arriver dès 1890. Très probablement vers la moitié du XIX siècle pour être réparée dans une fonderie de Los Angeles qui ne l'aurait jamais rendue. A la fin, l'archidiocèse de Los Angeles la prit sous son aile et la remit à la mission de San Fernando. Le P. Bucko entra dans le projet après avoir lu un article de Matthew Namee, fondateur de la Society for Orthodox Christian History in the Americas, parlant de la cloche et des raisons pour lesquelles celle-ci aurait due être restituée. Il décida d'offrir son aide et participa aux opérations destinées à la faire revenir en Alaska.

     

    ASIE-PACIFIQUE : Vols pour les forêts

    On calcule que la responsabilité des vols aériens sur les changements climatiques oscille entre les 4 et 9 %. Avec l'augmentation du nombre de personnes qui utilisent l'avion, ce type de transport est destiné à devenir la cause mondiale numéro un des dommages causés à l'environnement et du réchauffement global. Conscient du fait que la mission de la Compagnie porte tant de confrères à souvent voler pour travailler ensemble en faveur d'une meilleure justice sociale dans le monde, la Conférence des jésuites d'Asie-Pacifique a mis au point son propre projet de compensation des émissions de carbone, Flights for Forests. C'est une manière de reconnaître l'impact que les voyages et le travail des jésuites ont sur l'environnement et pour aider les communautés rurales qui son les plus touchées par les changements climatiques et par l'économie mondiale. Ainsi tous les jésuites et leurs partenaires au sein de la Conférence sont invités à participer à ce projet en versant une contribution de cinq dollars américains pour chaque vol entrepris. Ces contributions iront dans un fonds qui sera utilisé pour entreprendre des activités de sauvegarde des forêts de la part de groupes de jeunes en zones rurales, au Cambodge, en Indonésie et aux Philippines. Pour plus d'informations et pour participer au projet voir : http://sjapc.net/sites/default/files/flights_for_forests_july_2011.pdf

     

    BOLIVIE : Reconnaissance publique à un jésuite

    L'Assemblée Législative Plurinationale de la Bolivie a attribué sa médaille « Marcelo Quiroga Santa Cruz » au père jésuite Mauricio Bacardit Busquet pour son œuvre et ses mérites en faveur de la démocratie durant toute sa vie et sa carrière professionnelle. L'énoncé du motif de cette récompense est le suivant : « Sur la base des informations reçues, le P. Mauricio Bacardit Busquet exerce des activités pour le bien de la société; conscient des problèmes et nécessités des plus démunis, il contribue au renforcement d'une démocratie sociale et participative; dans la lutte pour l'inclusion il est un interlocuteur qui s'occupe avec grand dévouement de l'éducation scolaire des enfants et des jeunes et infuse la connaissance en transmettant valeurs et principes comme raison de vie et de progrès. Celui-ci a couvert d'importantes charges au sein d'institutions dépendantes de l'Eglise catholique, dont la tâche principale est de se focaliser sur l'étude et la collaboration avec le secteur rural, en fournissant une instruction par le biais de programmes d'étude et d'apprentissage et en aidant à combattre l'analphabétisme dans notre pays. On lui reconnaît le mérite d'activités centrées sur l'assistance et la coopération dans les secteurs pauvres de la société dont l'objectif est d'apporter soulagement et davantage d'action dans la lutte contre la pauvreté, l'exclusion et la discrimination ; qui permettent de cette manière aux plus défavorisés de participer aux questions qui influencent directement leur vie, tout en intercédant pour eux lors de rencontres nationales et internationales, face à l'exclusion sociale ».

     

    BRESIL : Congrès sur l'éducation inclusive

    Pendant une semaine, directeurs et accompagnateurs des vingt pays où Fe y Alegría est présent, se sont rassemblés pour partager leurs expériences, renouveler leurs engagements et en assumer d'autres à titre de mouvement d'éducation populaire. La 44ème édition du Congrès international avait lieu cette année à São Paulo, au Brésil. Le Congrès prévoyait une analyse et des discussions sur l'éducation inclusive dans la mission de Fe y Alegría. Chaque directeur a passé en revue de nombreuses expériences sur tant d'aspects de l'Afrique, de l'Amérique Latine et de l'Europe où ont muri les fruits de semences jetées par le P. José María Vélaz, le fondateur de Fe y Alegría, il y a 58 ans. Il a été fermement réaffirmé que le Mouvement devait figurer de plus en plus dans ces milieux et contextes où la pauvreté et l'exclusion sont présentes. Par ailleurs, le Congrès a servi de tremplin pour progresser et relever le défi de faire de chaque centre, de chaque école, de chaque lieu où le mouvement Fe y Alegría est présent, un espace réellement inclusif qui aille au-delà d'un simple modèle de formation intégrative.

     

    CANADA : le Pape du Nouveau Monde

    Le 24 novembre est sorti au Canada un nouveau documentaire sur la vie et la pensée du pape François, l'homme qui a fasciné le monde depuis qu'il est entré sur la scène internationale, au début de cette année. Produit par les Chevaliers de Colomb, ce nouveau court-métrage explore la vie et la pensée du pape François, le premier pape des Amériques, le premier pape jésuite et le premier pape à avoir choisi le nom de François. En une heure de temps, le film enchaine des interviews réalisées aux quatre coins du monde avec des amis, des confrères, les collaborateurs, les biographes et les pauvres de Buenos Aires. La plupart des entretiens et une grande partie du film ont été tournés en Argentine. « Ce documentaire commence quand le monde s'aperçoit qu'un homme spécial a pris les rênes de l'Eglise catholique et cela commence - mais ne finit pas - par un geste d'humilité et d'attention pour tous », a déclaré le Chevalier Suprême Carl Anderson, un des producteurs exécutifs. « Pourtant ce qui en grande partie reste inconnu au public, sont tant de détails de la vie du pape François, l'œuvre qu'il a accomplie et sa façon d'avoir défendu les sans voix et les principes catholiques. Ce film développe tous ces aspects ».  Une bande annonce du film et d'autres informations sont accessibles sur internet: http://www.popefrancisdocumentary.com/ 

     

    ITALIE : « Un train va à Moscou »

    La Compagnie de Jésus, dès ses origines, a toujours eu pour mission d'évangéliser la culture et les cultures. Il s'agit de s'incarner dans l'histoire de son temps, pour que l'Evangile puisse être accueilli et se répandre. Il est suffisant de rappeler qu'au XVII siècle de grands artistes de l'envergure de Gian Lorenzo Bernini ou de Peter Paul Rubens, tous deux très proches de la Compagnie de Jésus, influèrent sur l'environnement culturel et spirituel de leur époque. Dans son désir de poursuivre ce dialogue entre art et foi, la Fondation Culturelle San Fedele de Milan (en coproduction avec Kiné-Vezfilm, avec la contribution de la Fondation Cariplo et en association avec d'autres institutions) a produit un film: Il treno va a Mosca (Le train va à Moscou), réalisé par Federico Ferrone et par Michele Minzolini, sélectionné pour concourir à la 31ème édition du Torino Film Festival. Certes, un grand succès pour un prix destiné à de jeunes réalisateurs. Le film a en effet été produit à l'intérieur du Prix San Fedele, par lequel la Fondation Culturelle San Fedele encourage la production de travaux originaux, qui naissent d'une élaboration et d'une réflexion sur des questions qui intéressent tout particulièrement l'homme d'aujourd'hui. Le Prix s'inscrit à l'intérieur d'un projet plus vaste, qui comprend aussi les secteurs art et musique. Le Train va à Moscou, vainqueur du Prix San Fedele jeunes filmmaker, recevra sa récompense à l'Auditorium San Fedele en décembre 2013.

     

    ITALIE : Un Fonds de Livres Anciens

    Le projet de Récupération et valorisation du Fonds de Livres anciens des Jésuites italiens doit sa réalisation à plusieurs années de travail de la Province d'Italie de la Compagnie de Jésus et au soutien de plusieurs institutions publiques et privées.  Les résultats de ce travail ont été présentés lors de deux évènements, l'un le 9 novembre à l'Aloisianum de Gallarate (Varese) et le 23 novembre à l'Institut Luigi Gonzaga de Palerme, avec la participation de nombreux experts de ce secteur. Les activités entreprises ont permis de récupérer plus de 75mille volumes provenant de quelque 275 bibliothèques ou résidences jésuites différentes, répandues dans toute l'Italie. Constituant une unique grande bibliothèque, formée de trois pôles disloqués en trois lieux différents (Gallarate, Naples et Palerme) et unifiés par l'adoption d'un seul catalogue électronique. Les salles réservées à la conservation de tous les livres, ont été assainies et les ouvrages désinfectés des parasites, les livres imprimés jusqu'en 1830 catalogués et informatisés. Certains textes, grâce à l'archivage numérisé, seront aussi accessibles en ligne. Le Fonds de Livres anciens comprend une grande majorité de livres de théologie, de dévotion, d'histoire des religions et de philosophie, mais offre aussi de très nombreuses publications d'histoire générale, de droit, voyages, sciences naturelles, géographie, sur les us et coutumes des peuples, des classiques de la littérature latine et grecque.

     

    MADAGASCAR : Livres da la France

    Suite à la réorganisation des bibliothèques jésuites d'Ile-de-France (Centre Sèvres, Rue de Grenelle), la Province de France a fait don au scholasticat de Tsaramasoandro, en Madagascar, d'un ensemble de livres et de périodiques de philosophie et de théologie. Ce sont essentiellement des livres en français dont les plus récents datent de 2010. Ce don constitue un véritable trésor non seulement pour les institutions de la Compagnie de Jésus, mais aussi pour les centres et maisons de formation locaux. Les livres sont estimés à plus de 22.000 volumes, accompagnés d'une centaine de titres de périodiques. C'est l'Association Aide au Tiers Monde qui est en charge de l'expédition. La Province des Jésuites de Madagascar a payé tous les frais relatifs à l'envoi de ces livres, depuis leur mise en cartons jusqu'à leur transport sur Madagascar. De son coté, Tsaramasoandro se prépare à les accueillir. On espère que l'arrivée de ces livres contribuera à la redynamisation de la formation dans la Province conformément aux résolutions du projet apostolique. La Province du Madagascar témoigne sa vive reconnaissance à l'endroit de la Province de France pour son offre généreuse ainsi qu'à tous ceux qui, de près ou de loin, ont oeuvré jour et nuit pour l'organisation de l'expédition de ces livres.

     

    SYRIE : Une survie difficile

    Le père Frans van der Lugt, un jésuite hollandais qui vit dans la ville syrienne assiégée de Homs, a écrit récemment une lettre où sont décrites en détail les conditions extrêmes auxquelles sont soumis tous ceux qui vivent encore dans la ville. Selon ses propos, les syriens manquent de nourriture et de carburant, et dans les maisons qui ont été abandonnées les vivres sont épuisés. « La maladie a frappé certains d'entre nous et frappe à la porte d'autres personnes. Depuis plus de 15 mois aucun aliment n'est arrivé dans notre région ; pendant des mois nous avons pu compter sur des réserves locales mais celles-ci sont désormais vides », écrit le Père van der Lugt. Celui-ci décrit le manque de ravitaillement en Syrie de manière très précise et désolante. « Nous survivons grâce au peu de nourriture qui reste encore dans nos maisons mais qui, rapidement, se réduiront à de la semoule de blé dont nous verrons également vite la fin. Nous remercions Dieu que chacun de nous reçoive encore 1 kg di farine par semaine, mais nous ne savons pas combien de temps cela pourra durer ». Malgré les dures conditions de Homs et leur lutte de chaque jour, le P. van der Lugt raconte que l'espérance est toujours présente parmi les habitants de la ville. « Il y a un climat d'amour, d'accueil et d'interaction, et ceux qui restent sentent que nous sommes un groupe », dit-il. Les syriens de Homs tentent d'apprécier le peu qui leur reste, c'est à dire la présence réciproque, pour arriver à surmonter la crise. « Chacun de nous doit faire davantage pour nous aider les uns les autres ». 

     

    ZIMBABWE : Une station radiophonique catholique

    L'archevêque de Harare, Mgr Robert Christopher Ndlovu, a annoncé la naissance d'une radio communautaire catholique qui donnera le coup d'envoi à ses émissions dès qu'elle aura obtenu sa licence du gouvernement. Dans une circulaire envoyée à tous les curés de paroisse, aux chefs des congrégations religieuses et institutions catholiques de l'archidiocèse, l'archevêque explique que la mise e place de Radio Chiedza est en cours, pour être prête le jour où les radios communautaires auront leur licence.  « L'initiative est conduite par le P. Nigel Johnson S.J. et le directeur de la communication des jésuites, Gift Mambipiri. Durant ces dix dernières années, tant le père Johnson que Gift Mambipiri ont acquis une vaste expérience dans les activités liées à ces radios communautaires. Jusqu'à présent, aucune de ces radios n'a reçu de licence pour transmettre dans le pays, alors que dans les pays voisins plusieurs stations de ce type sont en activité. Il paraît donc inévitable qu'un jour le Zimbabwe devra se mettre au pas avec les temps, et nous, de l'Eglise catholique, nous devons être prêts pour ce jour-là », a déclaré l'archevêque. Un des objectifs de Radio Chiedza, sera de faire rayonner le message de l'Eglise, en particulier sur des questions relatives à la justice sociale. Elle se veut aussi une plateforme pour l'évangélisation de la dimension politique, sociale, culturelle et économique, et souhaite affronter les questions sociales de notre époque (ex. HIV/AIDS, justice et paix compositions familiales modernes et leurs défis).

     

     


    Jesuitica

     


    Une découverte exceptionnelle. Une découverte de très grande valeur a été faite par Rudj Gorian, responsable du fonds ancien de la bibliothèque de la Fondazione Studium Generale Marcianum, au Séminaire de Venise. Il lui est tombé entre les mains une vraie rareté bibliographique, publiée en 1670 à Valvasone, dans la Province de Pordenone : un manuel, format de poche, à l'usage des jésuites et contenant les Industriae pro superioribus du Père Général Claudio Acquaviva. « Ce modeste et sobre livret, explique le chercheur, accumule plusieurs records : en plus d'être une édition jusque là inconnue du texte d'Acquaviva, il est l'unique copie connue de l'unique ouvrage imprimé dans le Frioul occidental avant la chute de la République de Venise, et l'unique édition connue publiée dans une ville du Frioul autre que Udine, du 16ème à la moitié du 18ème siècle ».