English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVII, No. 26 19 novembre 2013

    Nominations

     

    Le Père Général a nommé:

     

    - Le Père Scott R. Santarosa, Provincial de la Province de Oregon (ORE). Le Père Scott, jusqu'ici curé de la Dolores Mission (Los Angeles), est né en 1966, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1989 et a été ordonné prêtre en 2000. 

     


    Dans les Provinces

     

    PHILIPPINES : Une lettre du Provincial

     

    Le 11 novembre, tout de suite après le typhon Haiyan (Yolanda), le Père Antonio Moreno, Provincial des Philippines, a envoyé une lettre à toutes les communautés et œuvres de la Province, demandant aide et solidarité. Voici quelques extraits de sa lettre.

    « Des milliers de gens ont perdu la vie ; d'autres milliers, leur maison et leurs biens. Il a été reconnu que ce typhon est le pire cette année, et peut-être la pire catastrophe naturelle à frapper les Philippines. Selon certaines estimations, le nombre de morts dépasse 10.000. Le Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes estime que près de 2.900.000 familles ont souffert du typhon, 24.000 habitations endommagées et d'importantes infrastructures détruites. Beaucoup de régions des Visayas sont encore privées d'électricité et de communications, d'eau, de nourriture, d'abris et d'autres nécessités. Se rendre dans certaines zones touchées ou en venir est encore impossible.

    Le pays est encore sous le coup du siège de Zamboanga City et du tremblement de terre qui a frappé Bohol et Cebu il y a quelques semaines. Dans ces régions touchées, il y a encore des personnes sans abri, et voilà qu'à nouveau des cris nous parviennent de gens qui souffrent dans d'autres régions frappées par une catastrophe. Face à tout cela, j'exhorte instamment toutes nos communautés et institutions jésuites 1) à rassembler des ressources pour venir en aide aux régions affectées, 2) à simplifier les célébrations, y compris les fêtes pour Noël, pour être en solidarité avec notre peuple, et 3) à réunir nos concitoyens, collaborateurs et amis, pour réfléchir dans la prière surs ces événements et discerner quelle action entreprendre.

    J'avais pensé à faire de notre assemblée de Province le 1er janvier la journée de lancement de notre célébration du deuxième centenaire du rétablissement de la Compagnie. Dans l'esprit du moment où nous nous trouvons, utilisons cette occasion pour réfléchir et prier sur les événements et pour que notre assemblée soit vécue en solidarité. Réduire les apéritifs et nous contenter d'un menu simple libèrera des fonds pour venir en aide aux victimes du typhon. Le rétablissement de la Compagnie appelle les jésuites à ranimer un esprit nouveau, en réponse aux « périphéries » qui se révèlent. Fortifions cet esprit en allant vers les gens qui souffrent et relevons ensemble et concrètement ces nouveaux et urgents défis ».

     

    AFRIQUE: Un livre contre le SIDA

    Trente ans d'expérience pionnière en faveur des femmes, des hommes et des enfants touchés par l'épidémie du VIH. Le livre: AIDS 30 Years Down the Line...Faith-based Reflections about the Epidemic in Africa, partage les succès et luttes du personnel et des bénévoles de l'Eglise catholique et des autres organismes ecclésiastiques en première ligne dans ce service. Ce livre, publié par l'AJAN (le réseau africain des jésuites contre le SIDA) rassemble les multiples histoires sur l'impact de cette pandémie dans tant de pays d'Afrique. Il se focalise en particulier sur les situations réelles de personnes et communautés. En plus des défis médicaux et des problèmes de logistique qui continuent d'affliger l'Afrique, le contexte particulier de la région, en proie à la pauvreté, aux conflits et aux inégalités, fait émerger les questions culturelles et éthiques qui donnent à l'expérience du VIH une dimension humaine et met en évidence la nécessité d'une réponse mondiale. Une vaste gamme de contributions de la part de spécialistes du monde social, légal, des droits humains et éthique offre des perspectives de longue haleine, et illustre des exemples de réponses positives fondées sur la communauté. L'ouvrage a été présenté au cours de la réunion du Catholic HIV and AIDS Network qui a eu lieu à Genève, en Suisse, les 16 et 17 octobre 2013. Pour demander une copie du volume contacter: books@jesuitaids.net

     

    AMERIQUE LATINE : L'Assemblée de la CPAL

    Du 5 au 9 novembre, s'est tenue à Rio de Janeiro, au Brésil, la 27ème Assemblée des Supérieurs majeurs d'Amérique latine (CPAL). Du communiqué publié à la fin des travaux ressortent clairement les thèmes qui étaient à l'ordre du jour de la rencontre. « Trois grands thèmes ont été au centre de nos travaux : la mise en oeuvre du Projet Apostolique Commun, la restructuration des Provinces, et la commémoraison du Rétablissement de la Compagnie (1814-2014).  En ce qui concerne le PAC, la Commission qui en est chargée (COSEPAC) a présenté de façon concrète et détaillée les objectifs et les responsables des divers secteurs. L'étude du thème de la restructuration des Provinces répondait au désir du Père Général que tous les supérieurs majeurs présentent, au milieu de l'année 2014, un rapport sur la réalisation du projet. La Commission a présenté à ce sujet une proposition de travail pour les Provinces, avec un itinéraire de trois étapes, qui sera rendu public rapidement. Une journée entière a été consacrée à réfléchir au Bicentenaire du Rétablissement de la Compagnie, sous la conduite des Pères Antonio Menacho (BOL), Arturo Reynoso (MEX) et Carlo Contieri (BRC), et du Docteur Alfonso Alfaro. Après l'étude du thème et de ses implications historiques, les Provinciaux ont reçu une information sur la réunion à Mexico en mars 2013 des responsables du projet dans les Provinces, et ont discuté sur les initiatives qui pourront être prises en chaque Province ». L'Assemblée a publié aussi un communiqué sur la situation en République Dominicaine, dont nous rendons compte un peu plus loin.

     

    CANADA: Des archives jésuites

    Les Archives jésuites du Canada ont fini la mise en ligne de leur page Internet http://archivesjesuites.ca/fr/ (sous la barre « Ressources »),  un nouvel outil exceptionnel de recherche. Il s'agit d'un catalogue d'informations biographiques relatives à tous les jésuites morts dans la Compagnie après avoir travaillé au Canada depuis 1611, l'année de l'arrivée dans le pays des Pères Pierre Biard et Ennemond Massé. Au 12 juillet 2013 ils étaient en tout 1906, classés par ordre alphabétique, en partant de Lawrence Chandler Abello et arrivant jusqu'à Theodore Zuydwijk (incroyable coïncidence: tant le premier que le dernier jésuite de la liste sont originaires de la Province Britannique et sont décédés dans la dernière décennie).  Chacun d'eux bénéficie de 11 entrées : nom et prénom, grade dans la compagnie, date et lieu de naissance, date d'entrée, nombre d'années au sein de l'Ordre, date de leur ordination, âge, date et lieu de leur mort et sépulture. Il y a un petit pourcentage de données qu'il a été impossible de  retrouver ; mais chacun a droit à quelques informations. 41.932 données ont été vérifiées et ont reçu un aval.  Tout a commencé à la fin des années 90, quand il fut demandé au Frère Camille Paulin de s'occuper des tombes du cimetière de St-Jérôme et que celui-ci se prit de passion pour toutes les données biographiques. Début 2010, frère Paulin s'est mis à recueillir les informations sur son ordinateur et vers la moitié de l'année 2011 Jacques Monet est venu l'aider dans ses recherches. Depuis, les deux hommes ont travaillé ensemble environ deux heures par jour, à l'exclusion des périodes d'interruption dues à d'autres engagements. Le personnel des archives surnomme familièrement cette liste « la liste Paulin ».

     

    INDE : Exposition des reliques de saint François-Xavier

    La traditionnelle ostension à Goa des reliques de Saint François-Xavier, le grand missionnaire jésuite espagnol, patron des Missions, se tiendra du 22 novembre 2014 au 4 janvier 2015. Les dates ont été annoncées par décret de l'archevêque de Goa, Damman et Diu, Mgr Filipe Neri Ferrao. Les restes du saint seront donc transférés de la Basilique du Bom Jesus  (XVIs.) à la plus spacieuse cathédrale de Goa, où ils resteront exposés à la vénération des fidèles pendant 44 jours. L'ostension, arrivée à sa 17ème édition, a lieu tous les dix ans. Elle attire à chaque fois des centaines de milliers de fidèles, voire d'autres pays. La dernière, qui remonte à 2004, enregistra le record de plus de deux millions de fidèles, soit presque le double de ceux de 1994. Saint François-Xavier, aux côtés de Saint Ignace,  commença sa mission en Orient précisément de Goa, en 1542, adaptant le message évangélique au tempérament des différentes populations avec un sage et bon sens apostolique. Lors de ses voyages missionnaires, il évangélisa de nombreux pays d'extrême orient et mourut en 1552, alors qu'il s'apprêtait à débarquer en Chine. Il fut canonisé en 1622 par le pape Grégoire XV.

     

    JAPON : Les cent ans de l'Université Sophia

    Le centenaire de Sophia University a été célébré ces dernières semaines à Tokyo. Cette fête de l'Université jésuite a vu venir dans le Hall du Tokyo International Forum, lors de la rencontre la plus importante, en présence de 5000 personnes, l'Empereur Akihito lui-même, et son épouse Michiko, qui a été élève d'écoles catholiques. Un message du Pape François est également arrivé de Rome, envoyé par l'intermédiaire du Cardinal Raffaele Farino, et dans lequel le Pape invite à « célébrer un patrimoine historique et spirituel » et à « réfléchir sur la société d'aujourd'hui », à partir d'un dialogue respectueux, de compréhension dans la diversité. « Une Université catholique dans un pays qui compte moins de 1% de sa population de religion catholique », a rappelé dans son intervention le Président Koso Toshiaki. Il a ensuite évoqué les pas qui ont conduit la Compagnie à revenir au Japon au début du 20ème siècle, après François Xavier et son successeur Alessandro Valignano, qui tous les deux rêvaient d'une Université dans la capitale du Japon, avant les années de persécution des chrétiens. Sophia University, née du dialogue entre le Pape Pie X et l'Empereur Meiji, promoteur de la modernisation et de l'ouverture sur l'extérieur de son pays, commença avec trois pères jésuites, représentant des cultures d'Europe, Inde, Chine et Amérique. L'Université compte aujourd'hui plus de 12.000 étudiants (surtout en Science et Technologie, Sciences humaines, Economie, Droit et Etudes internationales) et 1200 professeurs de toutes les parties du monde. Depuis sa fondation, autour de 130.000 personnes ont obtenu un diplôme de l'Université.

     

    PARAGUAY : Le pèlerinage des reliques des martyrs

    Le 15 novembre à Asunción, au Paraguay, s'est terminé le pèlerinage national des reliques de Saint Roch González de Santa Cruz et de ses compagnons jésuites martyrs, à l'occasion du 25ème anniversaire de leur canonisation. Le Pape avait nommé pour cette occasion le Cardinal Claudio Hummes, Préfet émérite de la Congrégation du Clergé, comme son envoyé spécial.  La délégation pontificale comprenait aussi don Virgilio Rodi Alonso, recteur de la cathédrale métropolitaine d'Asunción, et le Père Alberto Luna, Provincial jésuite du Paraguay. Dans sa lettre de nomination de la délégation, le Pape François écrit, entre autres chose, que « ces prêtres missionnaires de la Compagnie de Jésus, d'un zèle ardent, sont venus d'Espagne au Paraguay, et invoquant sans cesse la Bienheureuse Vierge Marie, ont prêché aux populations indigènes le salut éternel, créé de nombreuses œuvres  apostoliques et fondé les « Réductions », et confirmé à la fin de leur propre sang leur témoignage de foi, recevant du Seigneur la couronne de gloire ». La cérémonie qui s'est déroulée à Asunción était la conclusion d'un pèlerinage des reliques à travers tout le pays, à l'occasion de l'Année de la Foi.

     

    REPUBLIQUE DOMINICAINE : Contre une sentence injuste

    Les Supérieurs majeurs et les Provinciaux d'Amérique latine et des Caraïbes, réunis pour leur 27ème Assemblée générale, ont exprimé leur indignation devant l'arrêt du 23 septembre dernier du Tribunal Constitutionnel de la République Dominicaine, et se sont joints « à la communauté internationale et à celle du pays qui demandent aux autorités dominicaines de respecter les droits des immigrants et de leurs descendants ». Les conséquences de la sentence sont alarmantes : « Elle prévoit en effet l'enregistrement comme étrangers de tous les descendants des immigrés clandestins nés sur le territoire dominicain depuis 1929. Ce qui signifie priver de leur nationalité quatre générations de personnes, qui ont été enregistrés depuis plus de 80 ans comme dominicains, selon la Constitution et les lois en vigueur. Le  chiffre officiel de ceux que frappe cette sentence dépasse 24.000 personnes, mais d'autres estimations font monter ce chiffre jusqu'à 250.000. Tous ceux-là, nés en République dominicaine, avec un acte de naissance reconnu par le gouvernement dominicain, vont se retrouver sans patrie, après être nés et avoir vécu en République dominicaine et n'avoir connu qu'elle ». Le communiqué dit en terminant : « Comme Supérieurs de tous les jésuites d'Amérique latine et des Caraïbes, nous sommes solidaires de ceux qui sont frappés par l'arrêt du Tribunal Constitutionnel, et nous unissons notre voix à la leur et à celle de toute la communauté internationale et nationale, pour demander l'annulation de cet arrêt, qui lèse gravement les droits humains fondamentaux, car la loi ne peut être au-dessus de l'être humain ni avoir de valeur rétroactive ».

     


    Nouveau sur SJWEB

     

    Une galerie multimedial sur la visite du P. Général aux Etats-Unis.

    Cliquez sur: http://sjweb.info/ss/fr_gen_USA_2013/

     

    Ci-dessous les liens aux nouveau vidéos publiés sur sjweb.info