English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVII, No. 22 21 octobre 2013

    Le Père Général

     

    Visite aux Etats-Unis. Du 29 septembre au 12 octobre, le Père Général a visité les Etats-Unis. Le voyage a débuté à Boston, où il a rencontré les membres de la Faculté et les étudiants de la School of Theology and Ministry de Boston College. Il a visité également le Campion Centre et s'est entretenu avec les jésuites de la Province, qui s'étaient rassemblés pour une célébration eucharistique et une cérémonie de derniers vœux. Puis ce fut le tour de New York, où une rencontre avec les jésuites en formation a été un moment spécialement marquant. Une séance avec questions et réponses a donné au Père Général l'occasion d'exprimer quelques-unes de ses idées sur l'Eglise et la Compagnie. Quand un scolastique lui a demandé le sens que pouvait avoir le Magis dans une société où être les premiers est d'importance fondamentale, le Père Général a répondu : « Le Magis est le magis du Christ, le magis de l'humilité, du service désintéressé et du dévouement total à la volonté de Dieu. Notre objectif est celui de la mission de Dieu. De ce fait, notre manière de procéder n'est pas la compétition mais la collaboration ». A Saint-Louis, il a parlé aux jeunes en formation et aux jésuites de la ville, avant de partir pour Chicago pour participer à la Conférence des Provinciaux des Etats-Unis. Là, le Père Général a pu rencontrer les jésuites qui étudient la philosophie, un groupe d'élèves de la Loyola Academy, et les dirigeants, présidents et Provinciaux de l'AJCU (Association des collèges et universités jésuites). Et il a célébré l'Eucharistie avec les jésuites des Provinces de Chicago-Detroit et du Wisconsin.

     


    A la Curie

     

    Assemblée de la Conférence des Provinciaux européens. Cette semaine, la 19ème Assemblée de la Conférence des Provinciaux européens (CPE)  se tient à Rome (Curie généralice) : du 17 au 19 octobre, les participants se sont déjà réunis dans les trois Assistances qui constituent la Conférence (Europe centrale et orientale, Europe méridionale, Europe occidentale) puis, du 20 au 23 octobre, le groupe entier (33 supérieurs majeurs auxquels s'ajoutent quelques invités) se retrouve en Assemblée. Les thèmes abordés rejoignent ceux que l'ensemble de la Compagnie travaille actuellement (deux exemples : le renouvellement des structures provinciales, la solidarité financière dans la formation), mais une journée entière d'échange et de réflexion est réservée à un thème qui est l'une des deux frontières retenues par la CPE: « le dialogue interreligieux, particulièrement avec l'islam ».

     

    Rencontre des « Socii » d'Asie-Pacifique. Les « Socii » (Assistants des Provinciaux) de l'Assistance d'Asie-Pacifique se réunissent à Rome, à la Curie généralice, du 21 au 24 octobre. Ils viennent de Chine, du Japon, de Corée, du Vietnam, de la Thaïlande, de la Malaysie, des Philippines, d'Indonésie, de Timor Est et d'Australie, et aussi de la Conférence d'Asie-Pacifique. Ils réfléchissent pendant leur rencontre sur leur mission d'Assistants des Supérieurs majeurs. A leur ordre du jour figurent aussi l'administration et les procédures canonico-juridiques, l'archivage électronique et la collaboration entre Conférences. Leur réunion à Rome leur offre aussi l'occasion de rencontrer les divers chargés d'office de la Curie, avec lesquels ils accomplissent une grande part de leur propre travail au service de leur Province ou de leur Région.

     


    Dans les Provinces

     

    ANGLETERRE: Pèlerinage de l'Avent

    Le P. Paul Nicholson S.J. a écrit un livre sur les Exercices Spirituels pour les quatre semaines qui précèdent Noël. Ce livre est intitulé: Un Pèlerinage de l'Avent. « Chaque année durant l'Avent nous sommes invités à revisiter les histoires de ceux qui, au fil des siècles, avaient le regard fixé sur la venue du Christ », déclare le père Paul. « Grâce à ce voyage, jour après jour, semaine après semaine, nous faisons mémoire des épreuves qu'ils ont traversées et des objectifs qu'ils ont fini par atteindre. Un Pèlerinage de l'Avent offre, chaque jour qui passe avant Noël, des  conseils de préparation, comme une intention de prière,  une réflexion pour le voyage, deux versets des Ecritures qui peuvent être mémorisés et évoqués durant la journée, et une brève prière de conclusion. Nous sommes invités à réfléchir à notre parcours personnel vers Dieu au cours de notre vie, et à revoir notre progression en vue de la fin de l'année ».  Un Pèlerinage de l'Avent renvoie, en partie, à l'expérience de pèlerinage du père Paul, actuellement Maître des novices, et à celle des novices jésuites et de leur parcours. « Au cours de cette période de l'Avent je vous invite à partir en pèlerinage, dit-il, à entreprendre un voyage vers une nouvelle rencontre, une rencontre plus profonde, avec Dieu. Quelque chose d'actif, pas quelque chose que l'on aurait simplement lu, pour qu'il y ait chaque jour quelque chose à faire. Partons ensemble et que Dieu soit avec nous tout au long de ce chemin ». Un Pèlerinage de l'Avent est publié par Kevin Mayhew au prix de £8.99. Pour commander le livre et pour plus de renseignements consulter la page: www.kevinmayhew.com/info/contributors/paul-nicholson/an-advent-pilgrimage.html

     

    CONGO (RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE) : Un nouveau Collège

    Vient de voir le jour à Lubumbashi, ville capitale économique de la République Démocratique du Congo, un collège technique de la Compagnie de Jésus. Cette implantation scolaire répond à un voeu émis depuis longtemps par le Père Peter Kolvenbach, alors Supérieur Général de la Compagnie de Jésus, à la suite de demandes formulées par plusieurs structures de discernement de la province d'Afrique Centrale de la Compagnie de Jésus. La nouvelle école jésuite est un don de Monsieur Moïse Katumbi. L'école est dénommée selon le voeu de son donateur Collège Technique Mwapusukeni. Ce nom évoque en langue Bemba l'histoire biblique de Moïse qui a été sorti de l'eau pour rendre la vie à une multitude. Une équipe de cinq jésuites est affectée à ce collège qui fonctionne comme école privée, la première du genre parmi toutes les écoles gérées par la Compagnie de Jésus en Afrique centrale. La vocation de ce collège est de répondre à un besoin d'une région minière en mal de trouver de la main-d'oeuvre locale compétente en électricité, en soudure et en plomberie. Le collège a ouvert ses portes le lundi 9 septembre 2013 avec les classes de première année secondaire. L'aspect technique de cette école sera plus visible à partir du niveau de la troisième année secondaire, mais les premières classes en porteront cependant les marques préparatoires. Pour plus de nouvelles, voyez notre nouveau site: http://www.jesuitesace.com/

     

    ESPAGNE : Rencontre des éditeurs jésuites

    Au début d'octobre à Madrid s'est tenue la première rencontre internationale des responsables de maisons d'édition jésuites. Tous n'étaient pas concernés, mais seulement des éditeurs ayant des similitudes dans leur travail. 25 étaient présents, venant de Belgique, du Brésil, d'Italie, de Pologne, d'Espagne, des Etats-Unis, du Mexique et du Venezuela. La réunion avait été organisée par le « Groupe de communication Loyola », la nouvelle organisation éditrice des jésuites espagnols, qui réunit Sal Terrae,  Mensajero, et le centre de production sjdigital. Le thème de la rencontre était « L'apostolat de l'édition dans un monde global ». Les réflexions et les échanges ont trouvé leur inspiration dans le décret 5 de la dernière Congrégation générale : « En ce qui regarde la mission universelle, nous avons la conviction que la coopération entre Provinces et Régions est une indéniable nécessité pour vivre aujourd'hui la mission de la Compagnie » (d.5, 17). La rencontre ne visait pas à parvenir à des conclusions particulières, mais elle a permis surtout de faire connaissance et de découvrir ce qui se fait dans les divers pays. La décision a été prise à la fin de poursuivre les rencontres, en les élargissant à d'autres éditeurs et en étudiant soigneusement les questions d'intérêt commun à traiter. 

     

    INDONESIE: Favoriser le dialogue par le cinéma

    Un an après son premier long-métrage, Soegjia (un film sur la vie de Mgr Albertus Magnus Soegijapranata S.J., présenté avec grand succès en Indonésie (cf. notre Bulletin n. 13, 13 septembre 2012), Puskat Pictures (le studio de production audiovisuel de la Compagnie basé à Jogyakarta) s'est lancé dans un deuxième film: Di Tepian Sungai Elo (« Sur les rives du fleuve »).  Le nouveau film raconte l'histoire, de 1908 à 1943, d'un collège de sœurs franciscaines à Mendut, Magelang (Indonésie) et de leur impact sur les élèves, dont beaucoup sont devenues des personnalités, jouant un rôle important dans l'Eglise et dans le pays. « Les gens les ont  oubliés, nous voulons donc inviter les personnes à connaître leur histoire, comme nous avons fait avec Soegjia », a déclaré le P. Y. Iswarahadi S.J., directeur de Studio Audio Visual Puskat (également connu sous le simple nom de Puskat Pictures). Celui-ci espère que le nouveau film stimulera le sentiment d'identité nationale et une plus grande compréhension interreligieuse entre les indonésiens, la plus grande nation musulmane au monde. Il veut aussi souligner l'importance de l'éducation et le rôle des femmes dans la société indonésienne. La mise en scène est déjà prête, écrite par le P. Murti Hadi Wijayanto, S.J. Il reste maintenant à récolter une somme suffisante pour produire le film, qui sera dirigé par le P. Wijayanto en personne.

     

    PEROU : Un Prix pour la Paix au Père Frederick Green

    Le Prix pour la Paix 2013 (institué par le Ministère péruvien des femmes et des populations vulnérables) a été attribué au Père jésuite Frederick J. Green Fernandez, qui obtient le prix dans la catégorie Société civile, sous-catégorie « Personne Naturelle ». Né à Hawaii, le Père Green, qui a été pilote dans l'aviation nord-américaine pendant la seconde guerre mondiale,  n'est pas péruvien, mais il est arrivé dans le pays en 1959. Et dès son arrivée au Pérou, il s'est consacré à l'apostolat social, s'occupant principalement de formation et des populations défavorisées. Fondateur de deux collèges à Tacna (Cristo Rey et  Miguel Pro), il a créé des camps d'été de volontaires, destinés à soutenir les personnes les plus faibles de la  population, et divers programmes d'aide aux étudiants aux ressources limitées. Regardé par de nombreuses générations d'élèves non pas seulement comme un enseignant et un ami, mais comme un vrai guide, qui les a accompagnés sur le chemin vers la vie adulte, le Père Green, âgé maintenant de 91 ans, poursuit ses engagements spirituels et éducatifs comme directeur spirituel du Collège Miguel Pro à Tacna.

       

    ROME : Cours de cyberthéologie

    Le programme des études de l'Université Pontificale Grégorienne présente, pour l'année 2013-2014, une nouveauté qui n'est pas passée inaperçue. Parmi les cours pour la licence en théologie fondamentale, il en apparaît un consacré à la Cyberthéologie : penser le christianisme à l'époque du Web. L'enseignant est le Père Antonio Spadaro, cyberthéologien et directeur de la revue bien connue La Civiltà Cattolica. Voici comment le cours est présenté : « Le web et la culture du cyberespace posent de nouveaux défis à notre capacité de formuler et d'entendre un langage symbolique qui parle de la possibilité et des signes de la transcendance dans notre vie. Le moment est peut-être venu de considérer la possibilité d'une cyberthéologie, comprise comme intelligence de la foi à l'époque du Web. Ce serait le fruit de la foi qui libère d'elle-même une force de connaissance à un moment où la logique des réseaux marque la façon de penser, de connaître, de communiquer et de vivre ». Le nouveau cours est basé sur un livre dont le Père Spadaro est l'auteur. Les thèmes qui seront traités pendant le cours sont : « Internet : entre théologie et technologie », « L'homme décodé et la recherche de Dieu », « Corps mystique et connecté », « Ethique du hacker et vision chrétienne », « Liturgie, sacrements et présence virtuelle », « Les défis théologiques de l'intelligence collective' ».

     

    SYRIE : Prix aux jésuites de Homs

    Fin septembre, Ziad Hilal a reçu à Frankfurt le Stephanus-Preis, récompensant le travail pour la paix et la réconciliation réalisé à Homs et dans les environs par les jésuites. Rappelons que Ziad dirige le Centre Éducatif Saint-Sauveur ainsi que 10 autres écoles accueillant quelque 2.400 enfants tant des communautés chrétiennes que musulmanes sunnites et alaouites. À cette occasion, Ziad a prononcé une allocution et il a dit entre autre: « Quelle joie d'être parmi vous aujourd'hui pour recevoir ce prix remis par votre fondation Stephanus qui aide les oeuvres humanitaires touchant tout homme. J'aurai aimé venir avec le père Frans, mon compagnon jésuite, mon supérieur et mon ami dans cette crise. Notre mission spirituelle autant qu'humanitaire prend son existence et son corps de Celui qui nous a appelés (le Fils) à suivre son chemin afin de nous guider vers son Père notre Dieu (...). Je viens de Syrie, mon pays, les mains vides. On peut dire que nous vivons le chaos et la destruction. Chez nous, la paix ne se voit plus que dans les dessins des enfants. Ces cartes, que j'ai apportées, ont été dessinées par des enfants qui rêvent d'un avenir dans la paix et la sécurité. Il n'y a plus qu'eux qui rêvent chez nous aujourd'hui car les adultes ne rêvent plus, ils sont perdus dans leurs cauchemars (...). Et aujourd'hui notre mission humanitaire touche tous les citoyens syriens, de toutes confessions, dans tout le pays. Évoquons d'abord notre travail, comme jésuites, avec les enfants dans les trois grandes villes - Damas, Alep et Homs - . Notre but est de construire la paix à partir des enfants et de les protéger de la haine et de la violence pour qu'ils grandissent dans la paix et la sécurité. Ensuite notre mission humanitaire qui consiste à servir les déplacés, les réfugiés, en distribuant des paniers alimentaires, sanitaires, des médicaments, à aider au logement, et bien d'autres choses, n'a pour but que de soulager la souffrance de tout homme en difficulté à cause de cette crise. Aujourd'hui, la présence des jésuites au milieu de la population en Syrie est une chose cruciale. Vivre avec et pour eux, comme le Christ qui n'a pas abandonné les siens, est un signe que l'Église est toujours auprès de tout homme ».

     

    TIMOR EST: Travailler pour les pauvres

    Les Jésuites de Timor Est ont fondé une nouvelle organisation appelée le  Jesuit Social Services, pour coordonner leurs activités dans un pays qui lutte encore pour s'affirmer après des décennies d'occupation indonésienne et des siècles de colonisation portugaise. L'organisation est l'héritière naturelle du Jesuit Refugee Service (JRS), institué à Timor Est en 2006 après une période de forte conflictualité interne et de déplacements massifs, à laquelle celui-ci avait répondu avec succès. « Quand nous avons commencé le programme [JRS] notre objectif était d'aider les personnes déplacées en les accompagnant dans les camps et les épaulant à la maison. Nous avons commencé en septembre 2007 et en 2009 toutes les personnes avaient été placées », a déclaré Isidore Costa, ancien directeur du JRS et directeur du Jesuit Social Services Timor Leste. Le nouvel organisme poursuivra son action à travers l'organisation de la communauté et la création de projets générateurs de revenus dans plusieurs villages de la région de Dili. Il a déjà commencé avec un programme d'écologie à Kasaï, près de Dili, là où la Compagnie de Jésus a récemment ouvert une école secondaire, le Colégio de Santo Ignácio de Loyola. « Ces cinq dernières années nous avons fait l'expérience de l'aide du JRS et nos portes seront toujours ouvertes aux jésuites, ils seront toujours la bienvenue pour nous », a déclaré le chef du village, Antoine Soares Bekora. Pour en savoir plus sur l'œuvre des jésuites au Timor Est visiter la page web: www.jesuitmission.org.au.

     

    USA : Une Encyclopédie de la Compagnie

    Le Père Thomas W. Worcester, professeur au Holy Cross College de Worcester, Massachussetts, est l'éditeur de deux best-sellers qui ont fait de lui un des auteurs les plus célèbres en son genre. Tout a commencé quand les Presses de l'Université de Cambridge lui ont demandé de contribuer à la série Cambridge Companions to Religion avec un « Cambridge Companion to the Jesuits », une collection de 18 textes sur la signification culturelle et religieuse de la Compagnie de Jésus. Ce travail achevé en 2008, le P. Worcester a fait à Cambridge Press une proposition, issue de son cours à Holy Cross : « La papauté dans le monde moderne ». Une collection d'essais qui explorent la papauté au cours des 500 dernières années, depuis le Pape Prince italien de la Renaissance jusqu'au Pape Pasteur universel, se préoccupant du bien-être et du salut de tous les êtres humains. Le fruit en a été le livre « La Papauté depuis l'an 1500 : du prince italien au pasteur universel », préparé conjointement avec le Père James Corkery. Publié en 2010, cet ouvrage a été, avec Companion, en tête de la liste des best-sellers en histoire de l'Eglise. Le nouveau projet du P. Worcester est maintenant The Cambridge Encyclopedia of the Jesuits, en un seul volume comprenant autour de 600 articles sur tout ce qui concerne la Compagnie, de sa fondation en 1540 à aujourd'hui : jésuites influents, concepts, lieux et institutions. 150 auteurs contribueront au projet, et vu la quantité de matière et la célébration toute proche du bicentenaire du rétablissement de la Compagnie, avec son programme de conférences, publications et autres événements, on prévoit que l'œuvre projetée verra difficilement le jour avant 2016.