English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVII, n. 15 19 juin 2013

    A la Curie

     

    La CPAL (Conférence des Provinciaux d'Amérique Latine) transfert son siège social de Rio de Janeiro (Brésil) à Lima (Pérou) en juillet prochain. Veuillez noter la nouvelle adresse à Lima : CPAL - Conferencia de Provinciales Jesuitas de América Latina,  Avenida Fulgencio Valdez 780 - Breña, Lima 5 - Perú.

     


    Nominations

     

    Le pape François a nommé:

     

    - Le Père Lionginas Virbalas, S.J évêque de Panevézys (Lituanie).. Le Père Lionginas, jusqu'ici recteur d l'Institut Pontifical Russicum de Rome, est né en 1961, est entré dan la Compagnie de Jésus en 1989 et a été ordonné prêtre en 1891.

     


    Dans les Provinces

     

    AFRIQUE DE L'EST : nouvelles publications

    Les jésuites d'Afrique de l'est annoncent la publication de deux nouveaux livres: Jackson Otto Mosha, S.J.: A Life of Love, Hope and Faith, de Raymond Ngaiza, S.J., et Gustave Lobunda, S.J., et Mission for Everyone: A Story of the Jesuits of Eastern Africa (1555-2012), de Festo Mkenda, S.J. Les deux ouvrages sont publiés par les Editions Saint-Paul d'Afrique. Le premier est la biographie d'un jeune et courageux jésuite de Tanzanie, décédé après avoir durement combattu contre une tumeur au colon. Jackson était fermement convaincu que l'amour est le plus grand des miracles, un miracle à la portée de tous. Sa vie fut courte mais vécue avec plein d'espérance, comme une manifestation féconde de cette conviction. Le second livre est un chef d'œuvre qui retrace l'histoire des jésuites en Afrique de l'Est, depuis l'époque où saint Ignace de Loyola tenta de constituer la Province d'Éthiopie, il y a près de cinq siècles. Pour plus d'informations et savoir où trouver les deux publications contacter: development.aor@gmail.com et consulter aussi : http://www.easternafricajesuits.org/ 

     

    BURUNDI : Etendre les soins contre le SIDA

    Le directeur du Service Yezu Mwiza (SYM), un projet de lutte contre le SIDA dirigé par les jésuites au Burundi, a demandé à ONUSIDA (l'agence des Nations-Unies contre cette maladie) et d'autres associations similaires, d'accélérer l'accès universel aux soins et de mieux gérer le « Fonds Mondial » de l'ONU prévu à cet effet, afin que tous ceux qui en ont besoin puissent en bénéficier. C'est en ces termes que le P. Désiré Yamuremye S.J. s'est adressé à Michel Sidibé, le représentant d'ONUSIDA, lors d'une rencontre à Bujumbura en mai dernier. Les organisations privées, y compris la SYM, gèrent 51 des 132 centres d'assistance et soins aux malades du sida du Burundi, soit un total de 15.000 personnes, qui représentent plus de la moitié de ceux qui sont sous traitement antirétroviral dans le pays. Après avoir remercié Michel Sidibé de sa venue et pour les efforts déployés par la communauté internationale pour le Burundi, P. Désiré a néanmoins fait remarquer que ces aides ne suffisent pas et que les périodes de traitement, au lieu d'être prolongées, étaient devenues plus courtes. Il a aussi sollicité le gouvernement burundais, lui demandant de débloquer plus de fonds pour aider à diversifier les financements dans la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Pour plus d'informations: www.ajanweb.org    

     

    CAMBODGE : Soutien aux forêts et aux communautés

    Dans le bulletin Jesuits in Asia-Pacific (JCAP eNews), de mai nous lisons: « Dans un petit lopin de terre de 5 mètres sur 11, nous avons construit l'année dernière une simple structure en bois coiffée d'un toit en plastique pour commencer une pépinière d'arbres typiques du Cambodge. La pépinière, qui se trouve près de Banteay Prieb, l'école professionnelle pour handicapés dirigée par les jésuites, est une forme de collaboration entre les étudiants en agriculture du centre et Mam Sony, leur professeur. Le but est de mettre un frein à la déforestation qui envahit tout le Cambodge, afin que tous ceux qui dépendent de ressources naturelles puissent continuer à le faire de manière durable. Plus spécifiquement, la pépinière poursuit quatre objectifs. Le premier est d'être un laboratoire pour les étudiants en agriculture afin qu'ils apprennent à faire pousser les arbres. Ceci fait partie de leur programme d'études. Le deuxième objectif est de rendre à la forêt ce qu'on lui enlève. Banteay Prieb produit depuis plus de vingt ans des fauteuils roulants en bois pour mutilés et des sculptures en bois. Ces produits ont apporté joie et espérance à tant de gens au Cambodge et ailleurs. Mais le bois vient de la forêt naturelle qui finit par s'appauvrir. Donc nous plantons des arbres de la même espèce et enseignons à d'autres à faire la même chose. Le troisième objectif est de contribuer à la bonne conservation de ces espèces d'arbres qui risquent de disparaître. Le quatrième et dernier objectif est d'aider à purifier l'air qui entoure nos nos communautés. A chaque fois que nous prenons un avion nous sommes responsables du dioxyde de carbone qu'il produit et contribuons au réchauffement de la terre. Actuellement nous possédons 2.000 plants de sept espèces d'arbres cambodgiens. Quand arrivera le moment de les planter nous espérons en obtenir 5.000 pour les plantations ». Pour plus d'informations: www.sjapc.net

     

    CHILI : Rencontre des réseaux jésuites pour les Migrants

    La sixième rencontre des Réseaux Jésuites pour les Migrants s'est achevée la première semaine de juin. 20 personnes y ont participé représentant les bureaux de Quito, Lima, Tacna, el Alto, Arica, Antofagasta et Santiago. L'objectif de la rencontre était de réfléchir sur la meilleure manière d'accueillir et d'accompagner les migrants qui arrivent au Chili et, par conséquent, de stimuler les initiatives politiques publiques cherchant à faire du pays un lieu plus hospitalier. Outre la migration traditionnelle entre Pérou, Bolivie et Chili, la donnée qui s'impose est l'immigration de citadins colombiens souvent contraints à quitter leur pays en raison de l'extrême violence. La plus grande préoccupation qui se dégage de la rencontre est la vulnérabilité des nombreux colombiens qui vivent à Tacna, victimes du comportement arbitraire de nombreux fonctionnaires affectés au contrôle de la frontière. Un autre sujet que le colloque a abordé, alors que le Congrès envisage une nouvelle proposition de loi sur l'immigration, a été la discrimination dont sont victimes en diverses cités du Chili les citoyens d'ethnie indigène et les descendants des esclaves africains. Ces derniers, qui représentent 10% de la population chilienne, sont victimes de préjudices injustifiés, souvent entretenus par les moyens de communication sociale et par les institutions éducatives qui ne réfléchissent pas aux causes de l'immigration.

     

    ESPAGNE : La double filiation du pape François

    Entre sa profession jésuite et son nom d'adoption, François,  qui le lie aux franciscains, tant de choses sont écrites sur la double filiation du pape. Dans l'Eglise St. Isidore de Séville, se trouve un tableau de Francisco Meneses Osorio (1640 - 1721), disciple de Murillo, qui illustre bien cette double dévotion. Cette peinture, assez étrange au plan iconographique, représente St Ignace de Loyola et St François d'Assise qui intercèdent pour les âmes du purgatoire. Dans cette église, le P. Tirso González de Santaella S.J. (1624 -1705) avait redonné vie à la Confrérie de la Vierge de la Santé et ajouté le nom de St Ignace à ceux des titulaires de la Confrérie. Le retable du sacrarium de cette paroisse montre une belle image de St Ignace. L'église est très liée aux origines de la Compagnie à Séville. Alonso de Ávila y fut envoyé  en mai 1554 car ses parents étaient inquiets de le voir intégrer un ordre religieux fondé depuis peu. Gonzalo González l'accompagnait. Ils passèrent leur première nuit devant la porte de hôpital de l'Amour de Dieu. Mais Alonso fut reconnu et appelé par le père qui l'hébergea chez lui ainsi que son ami. Celui-ci habitait une maison juste en face du clocher de l'Eglise de St Isidore. Cette paroisse fut donc l'une des premières paroisses où les pères exercèrent leur ministère (Noticias Provincia Betica S.J.).

     

    ETATS-UNIS : Un jésuite à la conférence épiscopale

    C'est le père Jésuite Peter Ryan, de la Province du Maryland, qui prendra la charge du Secrétariat pour la Doctrine de la Foi et les affaires canoniques au sein de la Conférence épiscopale américaine. Dès le 19 août prochain celui-ci remplacera le père capucin Thomas Weinandy, après avoir été directeur spirituel et professeur de morale au séminaire de Saint Luis. Polyglotte, Peter Ryan, a étudié théologie à l'université pontificale Grégorienne de Rome et philosophie à la Gonzaga University de Spokane. Mgr Ronny Jenkins, secrétaire de la conférence épiscopale des Etats-Unis a commenté en disant: « Les compétences considérables du P. Ryan en matière de bioéthique sont d'une importance capitale car la société moderne doit affronter des défis moraux liés à la biotechnologie, à l'éthique sanitaire et l'environnement. Il possède par ailleurs une profonde connaissance théologique dans ces domaines, où figurent aussi l'étude et l'enseignement de la théologie systématique,  qui sont importants pour l'Eglise aujourd'hui et pour les priorités stratégiques des évêques ».  

     

    ITALIE : « L'Abordage » à Milan

    La Galerie San Fedele des jésuites à Milan accueille jusqu'au 6 juillet prochain une exposition intitulée « L'abordage ». Celle-ci réunit les œuvres d'une centaine d'artistes, de moins de 35 ans, tous très engagés dans le monde artistique, qui proviennent de toutes les régions d'Italie mais aussi de l'étranger. Voici comment le P. Andrea Dall'Asta S.J., directeur de la galerie explique le sens de cette exposition. « Dans un monde de plus en plus menacé de ne plus avoir de repères au niveau politique, social et religieux, proposer aux jeunes artistes un thème sur l'abordage, sur le sens d'une destination vers laquelle diriger son regard, est un véritable défi, l'occasion de réfléchir au sens profond de la vie, de se demander quelle direction prendre pour transmettre une expérience riche de sens. Parler d'abordage signifie en effet essayer de s'imaginer la fin d'un voyage, comprendre où le parcours accompli vous a conduit. Ainsi, le Prix San Fedele 2012/2103, qui clôture le cycle triennal E quindi uscimmo a riveder le stelle, fut l'occasion d'un beau moment de réflexion, pour s'interroger sur des sujets de première importance. « L'abordage » donc comme point de destination de la vie, comme étape d'où pouvoir repartir. Comme fait la gagnante du Prix, Serena Zanardi, avec l'installation Trentatré 1942-1975. L'artiste réfléchit au thème de la mémoire. Reprenant les vieilles photos d'identité oubliées d'une femme inconnue, elle reproduit en terre cuite ses portraits que l'on voit évoluer en l'espace de trente ans. Les photos se transforment dans les mains de la jeune artiste, deviennent de petites statues qui révèlent le temps qui passe. L'abordage devient ainsi une manière de soustraire à l'oubli tout ce qui était perdu à jamais. Et la vie de cette femme renaît, entre dans notre mémoire ».

     

    ROME : La Semaine Paraguayenne

    Du 27 au 31 mai, l'Académie Royale d'Espagne, à Rome,  a accueilli la « Semaine paraguayenne », organisée par l'ambassade du Paraguay près le Saint-Siège sur le thème « Le paradis au Paraguay : les missions jésuites. La cité de Dieu dans la ville éternelle. La terre sans le mal ». L'initiative était le fruit d'une collaboration entre la Commission pontificale pour l'Amérique Latine, le Meeting de Rimini et l'Académie royale d'Espagne, à l'occasion de l'Année de la foi, du bicentenaire de la proclamation de la République du Paraguay et du 25ème anniversaire de la canonisation de Saint Roque Gonzalez de Santa Cruz S.J. et de la visite du Bienheureux Jean Paul II au Paraguay. La semaine a été inaugurée par le cardinal Marc Ouellet, président de la Commission pontificale pour l'Amérique Latine et préfet de la Congrégation pour les évêques. Parmi les intervenants à noter la présence de M. Guzman Carriquiry, secrétaire de la Commission pontificale pour l'Amérique Latine, et parmi les activités : une conférence sur les missions jésuites au Paraguay du père Aldo Trento, prêtre de la Fraternité de Saint-Charles-Borromée, spécialisé dans les missions au Paraguay et fondateur de la Fondation San Rafael d' Asunción, et une conférence du Père Fidel Gonzales, professeur en histoire de l'Eglise aux universités pontificales Grégorienne et Urbanienne de Rome, sur la vie et l'œuvre de Saint Roque Gonzalez de Santa Cruz, le grand missionnaire jésuite des indios guaranis, canonisé par Jean Paul II en 1988.

     

    VATICAN : Le Pape rencontre « La Civiltà Cattolica »

    Le Pape François a reçu en audience, le 14 juin 2013, le collège des écrivains de la revue La Civiltà Cattolica avec la communauté et ses plus proches collaborateurs. Depuis sa fondation, tous les écrivains de cette revue sont des jésuites. Avec cette audience du Pape, s'accomplit un rendez-vous qui, durant l'histoire des 163 ans de cette revue, se répète traditionnellement au début de chaque  pontificat pour renouveler au successeur de Pierre l'offre du service de l'apostolat culturel de La Civiltà Cattolica et pour recevoir du nouveau Pape les orientations qui inspireront le travail futur. Avant l'audience avec tout le groupe, le Pape François s'est entretenu en privée avec le Père Général, Adolfo Nicolás, et avec le directeur, le Père Antonio Spadaro. Dans son discours, le Pape a indiqué trois mots d'orientation pour l'avenir de la revue qu'il a définie être « unique dans son genre ». Le premier mot est dialogue : « Votre fidélité à l'Église demande d'être encore durs contre les hypocrisies qui sont fruit d'un cœur fermé, un cœur malade. Durs contres cette maladie. Cependant, votre tâche principale n'est pas de construire des murs mais des ponts ; celle d'établir un dialogue avec tous les hommes, même avec ceux qui ne partagent pas la foi chrétienne. Le second mot est discernement : « Dieu est à l'œuvre dans la vie de chaque homme et dans la culture: l'Esprit souffle où il veut. Cherchez de découvrir ce que Dieu a fait et comment se poursuivra son œuvre. Et pour chercher Dieu en toutes choses, dans tous les domaines du savoir, de l'art, de la science, de la vie politique, sociale et économique, il faut des études, de la sensibilité, l'expérience, mais cela implique aussi de maintenir ouverts le cœur et l'esprit, en évitant la maladie spirituelle de l'autoréférentialité ». Le troisième mot est la frontière. ! « Votre lieu sont justement les frontières. C'est là que doivent être les jésuites. De grâce, a exhorté le Pape, soyez des hommes de frontière, avec la capacité venant de Dieu. Cependant, ne tombez pas dans la tentation d'apprivoiser les frontières. On doit aller vers les frontières et non porter les frontières à domicile pour les peindre un peu et les apprivoiser ». Le Pape a en outre noté que La Civiltà Cattolica peut aussi être lue cette année en version digitale et atteindre même ses lecteurs à travers les réseaux sociaux. « Ce sont là aussi les frontières vers lesquelles vous êtes appelés à œuvrer ». Et le Pape de commenter : « poursuivez sur cette voie ! ». « Courage, chers frères ! Je peux certainement compter sur vous », a conclu le Pape.

     


    Jesuitica

     

    ANNUAIRE 2014

    L'Annuaire 2014 de la Compagnie de Jésus est en préparation. Une très large partie sera consacrée au deuxième centenaire de la Restauration de la Compagnie. Une vingtaine d'articles, écrits par des experts d'un peu partout dans le monde, analysent les divers aspects du pourquoi on est arrivé à suppression de la Compagnie de Jésus en 1773, comment les jésuites ont vécu cette période, et les causes qui ont amené le pape Pie VII, en 1814,  à décider de la restaurer, avec les difficultés et les hommes qui ont marqué les premières décennies de la « nouvelle » Compagnie. L'Annuaire, comme toujours, sort en cinq langues : italien, anglais, français, espagnol et allemand. Il est possible de réserver des exemplaires à l'avance d'ici le 30 de ce mois de juin, en passant par les Associés de chaque province. Pour les non jésuites les réservations sont acceptées à notre adresse: infosj-2@sjcuria.org en précisant bien la langue souhaitée, le nombre d'exemplaires et l'adresse postale exacte. L'expédition sera effectuée à partir de la fin du mois d'octobre prochain.

     


    Nouveau sur SJWEB

     

    Deux nouvelles séries de diapositives sur la visite du Père Général en Castille et Autriche. Cliquez sur : http://www.sjweb.info/ss/index.cfm

     


    Communication

     

    Le prochain numéro du Bulletin sortira le 20 juillet
    et il sera le dernier avant les vacances d'été.