English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVII, No. 2 5 février 2013

    A la Curie

     

    Du 4 au 7 février, la Commission Interprovinciale Permanente (CIP), se réunira à la Curie. Ce groupe de huit Supérieurs Majeurs Jésuites se rencontre chaque année pour échanger avec le Père Général et son Délégué pour les maisons romaines sur la mission universelle de la Compagnie à Rome. Parmi les sujets qui seront abordés cette année, il y a notamment l'importance des institutions pontificales éducationnelles de la Compagnie pour l'Eglise, le recrutement des Jésuites pour servir au sein de ces institutions, et le renforcement de la collaboration afin d'améliorer l'efficacité de leur mission. D'habitude, la CIP fait des recommandations annuelles au Père Général, et évalue par la suite leur accomplissement.

     


    Dans les Provinces

     

    AFRIQUE: Recherche théologique

    Le Père Agbonkhianmeghe E. Orobator, Provincial d'Afrique Orientale, a reçu récemment des fonds importants d'une Fondation européenne pour une recherche théologique au niveau du continent aficain. Le projet, intitulé Theological Colloquium on Church, Religion and Society in Africa (TCCRSA) durera de 2013 à 2016. C'est un projet pluriannuel de recherche théologique visant à créer et à soutenir une méthodologie nouvelle et une démarche d'étude et de réflexion théologique au service de l'Eglise d'Afrique et de l'Eglise universelle. Pendant ces années, le TCCRSA réunira un groupe de chercheurs catholiques africains travaillant dans le domaine de la théologie ou utilisant des sources théologiques ou éthiques de l'Eglise catholique dans leur travail universitaire, pour identifier, analyser, étudier et caractériser un large ensemble de problèmes concernant l'Eglise et la société africaines.  Au cours des trois années prévues, le Colloquium publiera trois volumes sur l'Eglise, la religion et la société en Afrique. Le premier  Colloquium est prévu pour août 2013 à Nairobi (Kenya).

     

    ALBANIE: La Formation des enseignants

    Le projet « Formation des enseignants des écoles secondaires albanaises dans une perspective européenne » est le fruit de la collaboration entre MAGIS (l'ONG des jésuites italiens) et la Fondation Emmanuel. Il a pris naissance en avril 2011 et doit durer trois ans. Comme partenaire local,  l'Association des jésuites en Albanie collabore en mettant à disposition les locaux de l'école Atë Pjetër Meshkalla de Scutari, pour les séminaires de formation des enseignants, et en assurant la coordination des diverses activités que prévoit le projet. « Cette initiative, écrit le Père Lello Lanzilli, directeur de l'école de Scutari, se propose de contribuer à améliorer l'éducation offerte par l'école albanaise, à travers la qualification de 1080 enseignants au niveau secondaire. On vise à un approfondissement de leur formation pédagogique et didactique, en s'appuyant sur une collaboration étroite entre le monde universitaire (italien et albanais) et la pratique scolaire.  Le projet prévoit aussi des activités d'information et de sensibilisation sur les problèmes liés aux dépendances, activités qui concerneront autour de 12.000 élèves de 60 lycées, sur tout le territoire albanais ». Les séminaires pour les enseignants durent le temps d'un week-end. La méthode de travail prévoit des cours et des travaux de laboratoire. Pour plus d'informations, voir le mot « educazione » sur le site www.magisitalia.org

     

    AMERIQUE LATINE : Un coordinateur pour le Réseau indigène

    Le Père Pablo Castro, de la Province du Chili, est le nouveau Coordinateur du Réseau indigène. Dans la lettre qui le nomme, le Père Jorge Cela, Président de la CPAL (Conférence des Provinciaux d'Amérique latine), écrit : « Comme vous savez, l'apostolat indigène est une des priorités de la CPAL. Nous avons choisi comme première priorité la réflexion, l'appui, l'accompagnement et la proximité avec les exclus, parmi lesquels on fait expressément référence aux peuples indigènes. Nous souhaitons que le réseau de l'apostolat indigène nous aide à observer cette priorité. Pour cette raison, le responsable de la coordination du réseau a une grande importance pour notre présence en Amérique latine. Sa tâche est d'animer et d'accompagner nos compagnons engagés avec les indigènes, de les mettre en contact avec les centres de réflexion qui peuvent les aider à mieux comprendre leur mission et avec lesquels ils peuvent collaborer pour que leur travail soit plus efficace. Mais tout doit commencer par la proximité avec ceux que nous servons, devenant leurs voisins et leurs frères ».

     

    BRESIL : Les jésuites d'Amazonie et les Haïtiens

    Il y a environ 30 immigrés haïtiens pris en charge quotidiennement par le Projeto Pró-Haiti, lancé par les jésuites au début de l'année dernière à Manaus.  Le projet dépend du Centre des droits humains de l'archidiocèse de Manaus. Il est mis en œuvre dans la paroisse São Geraldo et coordonné par le Père Paulo Barausse. Comme il n'y a pas de représentation consulaire de Haïti dans la ville, Pró-Haiti travaille en collaboration avec le Consulat haïtien de Brasilia. Il constitue la seule institution de la région qui assiste les immigrés pour les opérations urgentes comme l'émission d'un passeport, l'enregistrement consulaire et l'envoi de documents. Les nouveaux arrivés, dont beaucoup ont été victimes d'abus et de privations pendant le voyage vers le Brésil, ont besoin pratiquement de tout. Pró-Haiti offre donc aussi une aide juridique et des indications sur les possibilités en matière de santé, d'éducation, de travail et de justice. On fournit aussi en beaucoup de cas un soutien psychologique et des cours de portugais. « Tout est offert gratuitement grâce à une équipe de personnes qualifiées et notre œuvre est déjà un point de référence dans la région, dit le Père Barausse. Nous nous occupons de 200 personnes environ par semaine ». Né en février 2012, Pró-Haiti a pris une importance fondamentale par suite du tremblement de terre qui a dévasté le pays en 2010, car l'Amazonie est devenue, du fait de la proximité géographique, une voie vers le salut pour des centaines de Haïtiens sans toit. Dans son engagement quotidien à Manaus, le Père Barausse est aidé par des religieux et des religieuses scalabriniens et d'autres congrégations qui accueillent les vagues de Haïtiens arrivant du Pérou et de la Bolivie.

     

    CONGO RDC : Concours de solidarité

    La guerre et le chaos qui règnent dans un des pays les plus éprouvés du monde ont suscité une initiative intéressante de la Procure des Missions de la Province d'Irlande (Irish Jesuit Mission Office). Il s'agit d'associer toutes les Procures des Missions des jésuites d'Europe à un effort commun pour affronter le défi du chaos au Congo, en particulier dans la Province orientale du Nord Kivu. Cette Province est victime d'une crise sociale, politique, économique et humanitaire qui s'aggrave chaque année, à cause du fléau des bandes armées, régionales, locales et nationales. On estime que depuis la rébellion violente d'avril 2012 les réfugiés sont au nombre d'environ un demi-million. Le 20 novembre dernier, un groupe appelé M23 (du jour de mars où il fut créé) a attaqué et conquis les villes de Goma et de Sake. Durant l'occupation, les terroristes ont pris possession des écoles et les ont gravement endommagées, mettant le feu aux bureaux et au matériel. Selon une première évaluation faite par le JRS, la seule agence de  la région engagée dans l'enseignement secondaire, dans 12 écoles secondaires au moins les salles et les installations sont maintenant à restaurer et  à remeubler. Le budget initial pour cette première phase du projet se monte à 38.000 Euros, couvrant aussi du matériel scolaire pour élèves et enseignants. Le JRS a fait appel au Réseau Xavier (Xavier Network), qui coordonne toutes les ONG et Procures missionnaires européennes. Martin Curry, SJ, responsable des programmes de la Procure des Missions irlandaise, à fait appel à Misean Cara qui a approuvé une contribution de 15.000 Euros de leur fonds pour les besoins urgents. La somme sera utilisée pour remettre en état deux des dix salles inscrites à la première phase du projet. Du matériel scolaire sera également distribué à 2.000 élèves et à 100 enseignants. D'autres fonds ont été alloués par Alboan (Bilbao), Entreculturas de Madrid, par la Procure des Missions d'Autriche, Magis Italia, Jesuit Missions de Londres, et Jesuitenmission de Nuremberg. Pour plus d'information, consulter http://jesuitcommunicationcentre.newsweaver.com/wa89y7c22tscrgk5yv5rzb?email=true&a=2&p=30952035&t=20449835

     

    ESPAGNE : La chaire de bioéthique de Comillas

    La chaire de bioéthique de l'Université pontificale de Comillas, fondée par Javier Gafo, a accompli en janvier sa 25ème année. Le titulaire de la chaire, Javier de la Torre Díaz, a souligné dans une déclaration à la revue Vida Nueva l'aspect pionnier de l'initiative : « La chaire a été pour l'Université et pour l'Eglise un forum de dialogue interdisciplinaire sérieux sur les questions de bioéthique. En fait, sa naissance était liée à la requête de la Conférence Episcopale de créer un forum universitaire sur ces thèmes. La nécessité d'aborder des questions complexes comme l'avortement, les techniques de procréation médicalement assistée, le clonage ou l'euthanasie a conduit à ce que nous soyons, pendant ces ans, extrêmement rigoureux dans le recours pour l'analyse des problèmes aux approches du droit, de la philosophie, de la théologie, de la médecine, de la biologie, etc. ». Pour Javier de la Torre, la chaire offre trois contributions principales : l'enseignement, la recherche, et les publications. Concernant l'enseignement, il faut mentionner un master qui a formé au cours de ses 15 années d'existence presque 200 bio-éthiciens ; dans le domaine de la recherche, plus de 35 séminaires interdisciplinaires ont été organisés. « Mais le chose peut-être la plus importante, dit le Père de la Torre, est que la chaire est devenu le centre européen ayant le plus grand nombre de publications sur la bioétique, avec plus de 80 ouvrages, répartis entre quatre collections.  Des publications qui sont une référence pour toute la bioéthique de langue espagnole et ont une grande influence en Amérique latine ». Pour plus d'informations, voir http://www.upcomillas.es/centros/cent_cat_bio_index.aspx.

     

    PHILIPPINES : Mort d'un grand communicateur

    Après 70 ans de service aux Philippines, le jésuite américain James Reuter est mort récemment à l'âge de 96 ans. Il était bien connu dans le pays pour son usage des moyens modernes de communication, de la musique, du théâtre et du cinéma pour la prédication de l'évangile. Les évêques des Philippines l'ont décrit comme « un grand communicateur de la Bonne Nouvelle de Jésus ». Mgr Arturo Bastes, évêque de Sorsogon, l'évoque comme « un prêtre très pieux et exemplaire », et le Président Benigno Aquino a dit de lui : « Nous nous unissons à la Compagnie de Jésus aux Philippines, aux générations d'étudiants de l'Ateneo de Manila University et aux hommes et aux femmes des moyens de communication, des arts et des lettres qui pleurent la perte d'un homme de foi, de bonne humeur et d'éloquence ». La déclaration du Président parle ensuite de lui comme d' « un ami, un confesseur et un conseiller de générations de Philippins, en public comme en privé ». Le Père Reuter, comme directeur du service national des moyens de communication, a aidé à organiser l'UNDA/ASIA, l'Association catholique internationale pour la radio et la télévision. Il a également été un des fondateurs de la Fédération philippine des émetteurs radio, qui rassemble 41 stations de radio de niveau national. En 1981, Jean-Paul II lui a rendu hommage pour « son beau service de l'Eglise dans le domaine des moyens de communication ». Il reçut par la suite la médaille Pro Ecclesia et Pontifice, la plus haute décoration pontificale accordée à une personne, pour le « service exemplaire rendu à l'Eglise et au Saint Siège ». Et en 1989 lui fut conféré le Ramon Magsaysay Award pour le journalisme, la littérature et la créativité dans l'art de la communication, hommage que l'on peut considérer comme l'équivalent asiatique du Prix Nobel.

     

    TAIWAN : Se convertir en filmant l'évangile

    Il s'est fait baptiser le 6 janvier, fête de l'Epiphanie, parce que c'est la fête où Jésus « se manifeste » à l'humanité ; et parce que, pour quelqu'un qui a travaillé toute sa vie dans la communication, « c'est vraiment un jour important ». C'est ainsi que le réalisateur taiwanais Jiang Zhiming, âgé de 56 ans, explique les motifs de sa conversion au catholicisme. Jiang vient d'une famille de tradition bouddhiste. Le désir de devenir chrétien a grandi en lui alors qu'il dirigeait un programme sur l'évangile du jour produit par le Kuangqi Program Service des jésuites de Taipei. « En filmant l'évangile du jour, j'ai entendu beaucoup de récits sur la façon dont des personnes ont appris à connaître et à suivre Jésus. Filmer avec une caméra n'a jamais été neutre pour moi, j'ai toujours eu une réaction, d'accord ou de désaccord, envers la personne qui venait en télévision ; je n'ai jamais ignoré aucun invité, comme s'il s'agissait d'un travail de routine. De ce fait, qui en vient à parler de Jésus et à témoigner de lui prend d'autant plus d'importance ». Un autre élément qui a rapproché Jiang Zhiming de Jésus est la grave maladie qu'il a contractée. « L'expérience et les séances de chimiothérapie ont tout chamboulé : mon régime, mon style de vie, mon rythme de travail, mes exercices physiques. Avec l'aide de ma femme, de mes amis et compagnons de travail, j'ai affronté la maladie, lutté et vaincu. J'avais abandonné tous mes engagements au travail, sauf justement l'évangile du jour.  Car je sentais qu'en plus des appuis physiques, un soutien spirituel m'était utile, quelque chose qui me donne une espérance profonde ».

     

    USA : Les anciens élèves des jésuites au Congrès

    Parmi les 535 membres du 113ème Congrès des Etats-Unis qui ont prêté serment le 3 janvier dernier, 52 sont des anciens élèves de collèges et universités jésuites, constituant presque 10% du total. 11 d'entre eux sont au Sénat et 41 à la Chambre des Représentants. Les institutions de la Compagnie représentées au Congrès sont au nombre de 14. Georgetown University a le nombre le plus élevé avec 21, suivie par Boston College qui en a 7, et Fordham avec 5. Le College of the Holy Cross en a 4, Creighton University 3. Loyola University de Chicago, St Peter University de Jersey City et l'University of Detroit Mercy en ont chacune deux. Les autres institutions en ont un. « Nous sommes fiers de ce que presque 10% du Congrès soient formés d'anciens élèves de nos collèges et universités, a dit le Père Gregory Lucey, Président de l'Association des Collèges et Universités jésuites (AJCU), et nous leurs sommes reconnaissants pour leur leadership. Nous nous réjouirons de voir se renforcer à l'avenir les excellentes relations de travail qui existent déjà avec les membres du Congrès et de nouer des liens avec ses nouveaux membres ». Le Président Barack Obama a également nommé à des postes-clé des anciens élèves des institutions de la Compagnie. Pour avoir la liste complète de ces anciens, cliquer sur : Association of Jesuit Colleges and Universities.

     


    Nouveau sur SJWEB

     

    - Une nouvelle vidéo : une conversation avec le P. Etienne N. Degrez, S. J., qui quitte la Curie après neuf ans de service comme Socius du Délégué du P. Général pour les maisons internationales de Rome (DIR).  Cliquez sur le lien suivant :  http://www.sjweb.info/video/VideoShow.cfm?VideoID=19  ou sur l'icône de YouTube sur notre homepage :  http://www.sjweb.info/

     

    - Sur la page d'accueil de notre site sjweb, en dessous de  « ad usum nostrorum », on a ajouté une section destinée aux échanges en ligne. Ceux qui voudraient s'inscrire pour recevoir les mises à jour sont priés de faire un click sur l'icône RSS et copier l'URL du xml feed page sur leur propre RSS feed Reader.