English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVI, No.18 5 novembre 2012

    A la Curie

     

    Rencontre à Rome de Jesuit Commons. En 2010, Jesuit Commons, un essai de collaboration entre les réseaux jésuites d'éducation et de service social et avec le JRS, a donné naissance à JC : HEM (Jesuit Commons : Higher Education at the Margins), projet pilote qui a déjà offert une éducation supérieure online à plus de mille étudiants réfugiés au Kenya, au Malawi et en Syrie. Sur place, c'est le personnel du JRS qui offre sa collaboration, avec des cours et de la documentation fournis online par le personnel universitaire des institutions d'éducation des jésuites des Etats-Unis. Du 5 au 7 novembre, JC : HEM va tenir sa rencontre annuelle à la Curie généralice à Rome. Les trois jours de travail ont au programme l'évaluation des activités de 2012, la nomination d'un comité universitaire, la prévision du plan d'action pour 2013, et les possibilités d'expansion de l'activité. Les participants examineront au cours de leur réunion des propositions d'étendre le travail à l'Afghanistan et au Sri Lanka, avec la collaboration des universités des jésuites de l'Inde, et au Tchad, avec l'aide de l'UNHCR (Agence des Nations Unies pour les réfugiés). Ils examineront aussi les moyens d'encourager d'autres universités jésuites à répondre au besoin d'éducation supérieure de tant de personnes vivant aux marges de la société.

     

    Secrétariat pour la justice sociale et l'écologie. Du 10 au 14 novembre se réuniront à Rome les responsables des cinq réseaux mondiaux de l'advocacy ignatienne (GIAN) autour des thèmes suivants : paix et droits humains, écologie, droit à l'éducation, migrations, et gestion des ressources naturelles et minières. Ces réseaux ont élaboré au cours des deux dernières années un document programmatique sur les problèmes dont chacun d'eux s'occupe, dressé un tableau des travaux que la Compagnie effectue dans ces domaines, et se sont mis d'accord sur un plan de développement des réseaux eux-mêmes.  Ils évalueront lors de la prochaine rencontre le parcours réalisé et chercheront à préciser les moyens de faire avancer les initiatives de chacun des réseaux.


    Dans les Provinces

     

    AFRIQUE DU NORD: Le dialogue de vie

    Dans son intervention au Synode, Mgr Paul Desfarges, jésuite, évêque de Constantine et Hippone (Algérie) et représentant des évêques de tous les pays du Maghreb, a souligné l'importance du dialogue de la vie, en disant entre autre : « La situation limite de nos Églises du Maghreb, très minoritaires, étrangères pour une très large majorité de ses membres, Églises dans et pour des peuples musulmans, nous recentre sur l'essentiel : le dialogue de vie (...). Pour nous, il n'y a pas de dialogue interreligieux sans dialogue de vie, et le dialogue de vie rejoint le dialogue de Dieu avec l'humanité. Ce dialogue de vie témoigne du salut à l'oeuvre; il est médiation, ou sacrement, du salut de Dieu (...). Dans et par le dialogue de la vie, une bonne nouvelle est déjà annoncée. Dans un sourire, une poignée de main, le partage d'une tasse de café ou de thé, nous nous disons l'un à l'autre : je suis heureux de ta vie. Car l'Église ne porte pas seulement une Bonne Nouvelle sur Dieu, mais aussi une Bonne Nouvelle sur l'homme. Ces rencontres sont la première évangélisation, car elles disent la Bonne Nouvelle de la fraternité universelle. Combien de musulmans ont été marqués par la rencontre d'un prêtre, d'une religieuse et aujourd'hui parfois par la rencontre d'un(e) collègue étudiant(e) subsaharien(ne), d'un cadre d'entreprise, ou d'un compagnon de travail, philippin, coréen ou autre, sur un chantier. De même, nombre de nos fidèles (expatriés, travailleurs des chantiers internationaux, étudiants subsahariens, migrants,...), une fois dépassées les aspérités, parfois rudes, des premiers temps de la rencontre avec des musulmans, font une expérience de renouvellement de leur vie de foi. Ainsi le dialogue interreligieux, nous le vivons d'abord comme une rencontre d'humanité, une rencontre humaine entre croyants : nous sommes assis, les uns et les autres, à une même table. Notre témoignage prend la forme du Lavement des Pieds. A l'intérieur de ce dialogue de vie, prennent place toute les autres formes de dialogue : dialogue spirituel, dialogue théologique, dialogue dans la collaboration à des tâches communes ».

     

    COLOMBIE : Le prix Chirac au Père de Roux

    Le père jésuite Francisco de Roux, Provincial de Colombie, a obtenu le prix annuel de la Fondation Chirac, en France, qui est attribué à ceux qui se distinguent dans la prévention des conflits. Titulaire d'un doctorat en économie de l'Université de Paris et aussi de la London  School of Economics, le Père de Roux a choisi, ses études terminées, de revenir dans son pays et d'aller travailler dans la région de Magdalena Medio, une des plus pauvres et des plus violentes de la Colombie, où il a fondé un « Programme pour la paix et le développement ». Il a été menacé par la guérilla des FARC pour son engagement en faveur de la participation populaire à la démocratie et sa lutte pour la justice. Il a déjà reçu en 2001 le Prix pour les Droits humains (Human Rights Award).

     

    COLOMBIE : Les jésuites appuient les négociations de paix

    Le processus de paix pour essayer de mettre fin à 48 ans de conflit en Colombie est une « occasion extraordinaire » : c'est la conviction du Père Francisco de Roux, Provincial de Colombie, à propos des négociations de paix ouvertes le 18 octobre à Oslo (Norvège) entre la délégation du gouvernement colombien et celle des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie). Ces négociations se poursuivront le 15 novembre à La Havane (Cuba), où ont eu lieu les rencontres préliminaires. Le Père de Roux rappelle l'invitation récente de l'épiscopat colombien à prier pour la paix, lancée le 11 octobre dernier par Mgr Rubén Salazar, Président de la Conférence épiscopale colombienne, et  il promet l'appui des jésuites au processus engagé. Ils en parleront dans leurs universités, collèges, paroisses, centres sociaux, moyens de communication. « C'est le moment de faire servir notre autorité morale et notre crédibilité personnelle et collective, dit le Père de Roux, pour maintenir vivant l'appel à la paix, pour soutenir ceux qui perdent espoir, pour faire comprendre les difficultés du chemin aux sceptiques. Cette volonté explicite d'appuyer en privé et en public les discussions entre les parties est nécessaire, parce que le processus en cours pourrait rencontrer des obstacles, soit à cause d'intérêts favorables à la solution armée, soit du fait de faiblesses humaines dans les négociations elles-mêmes ».

     

    ESPAGNE : Hommage à Ruiz de Montoya

    Le 16 octobre à Madrid, à l'occasion de la réédition du livre Arte, vocabulario, tesoro y catecismo de la lengua guarani, la RAE (Real Academia de la Lengua) a rendu hommage, par une « leçon » magistrale, au père jésuite Antonio Ruiz de Montoya, pionnier de la linguistique guarani, qui arriva dans les Réductions du Paraguay pendant les premières décennies du 17ème siècle. La leçon a été donnée par le Père Bartomeu Melià, grand spécialiste de Ruiz de Montoya, qui a présenté la vie et l'œuvre du grand missionnaire. Né à Lima (Pérou) en 1585, Antonio Ruiz de Montoya est entré dans la Compagnie en 1606 et fut envoyé, encore novice, au Paraguay, juste au moment où naissaient dans cette région les Réductions, le système original selon lequel étaient organisées les missions jésuites au Paraguay et en d'autres pays d'Amérique latine. Des petits centres autosuffisants étaient créés pour l'évangélisation et pour la protection des peuples indigènes des « Paulistes », chasseurs d'Indiens venant de la ville de San Paolo au Brésil. Ruiz de Montoya fut un des premiers à traduire divers ouvrages en guarani, la langue de la population locale, dont il raconta aussi les persécutions. Le conférencier, le Père Melià, est lui aussi un jésuite, arrivé au Paraguay en 1954. Ecrivain, chercheur et ethnolinguiste, il a consacré toute sa vie à la défense des indigènes, et il a reçu en 2010 le Prix Bartolomeo Las Casas.

     

    EUROPE : Cloches d'Europe

    Le 15 octobre a été présenté aux Pères du Synode des Evêques le film Bells of Europe - Cloches d'Europe, sur le thème des rapports entre christianisme, culture européenne, et avenir du continent. Le film présente des extraits d'interviews originales des plus importantes personnalités religieuses du christianisme : le Pape Benoît XVI, le Patriarche Œcuménique Bartholomeos 1er , le Patriarche de Moscou Kyrill, l'archevêque de Canterbury Rowan Williams, l'ancien Président de la Fédération des Eglises évangéliques d'Allemagne Huber, et d'autres personnalités de la politique et de la culture. Le fil conducteur du film est donné par le son des cloches des diverses parties du continent, et par la fusion d'une cloche dans la vieille fonderie d'Agnone. La colonne sonore est réalisée avec des œuvres musicales du célèbre compositeur estonien Arvo Pärt, qui est lui aussi interviewé et qui explique comment il a été inspiré par le tintement des cloches. Réalisé par le Centre télévisuel du Vatican à partir d'une idée du Père Germano Marani de l'Institut Pontifical Russicum de Rome, avec le soutien de diverses autres institutions dont la Fondation La Grégorienne, le film est maintenant à la disposition de RAI-Cinéma, qui détient les droits pour la diffusion télévisuelle et en vidéos.

     

    INDE : Etudiants contre les radiations

    Les étudiants du Xavier Institute of Engineering à Mumbai ont lancé une campagne pour faire prendre conscience à l'opinion publique des effets des radiations des antennes mobiles de la ville de Mumbai. Un des principaux quotidiens anglophones de la ville, The Hindustan Times, présente ainsi l'engagement des étudiants : « A travers des forums sur les réseaux sociaux et les blogs, les festivals universitaires et les séminaires, les étudiants veulent faire pression sur les groupes gouvernementaux pour qu'ils prennent conscience des dangers qu'entraîne le niveau jugé élevé des radiations émises par les antennes mobiles ». Le Xavier Institute of Engineering de Mumbai est la première école d'ingénieurs de la Compagnie en Asie méridionale, et il prépare à des diplômes de premier niveau dans trois secteurs : ingénierie informatique, ingénierie et technologie électroniques et ingénierie électronique et des télécommunications. Selon le Père John-Rose, SJ, vice-directeur de l'Institut, la limite acceptée pour les émissions de radiations d'antennes mobiles est de 450 milliwatts par mètre carré. Mais dans la seule ville de Mumbai, il y a au moins 1830 antennes mobiles illégales, dont les radiations dépassent les 9,2 watts par mètre carré. « C'est une des initiatives prises par les jésuites de la Province de Bombay, en réponse à l'exhortation du Père Général Guérir un monde blessé », dit le Père John-Rose en commentant l'action des étudiants contre les radiations. http://hindustantimes.com/India-news/Mumbai/Students-take-up-fight-against-radiation/Article1-943331.aspx

     

    ITALIE : Prix international « Matteo Ricci »

    Le Prix international Matteo Ricci, conféré par l'Université catholique du Sacré Cœur à Milan, a été attribué pour cette année, le 23 octobre dernier, à Fra' Matthew Festing, Grand Maître de l'Ordre de Malte. A cette occasion, Festing a prononcé une Lectio Cathedrae Magistralis sur le thème : « La charité base de la vie humaine civilisée. Comment l'Ordre de Malte peut remplir son rôle ». Le Prix a été créé en 1998 par la Faculté de Science politique de l'Université catholique, sous la présidence d'Alberto Quadrio Curzio, en mémoire du missionnaire jésuite ayant vécu entre le XVIème et le XVIIème siècle. Le Prix a été obtenu cette année par Fra' Matthew Festing pour « avoir orienté et stimulé les multiples activités de l'Ordre, toujours chrétiennement fondées sur les valeurs de la solidarité, du respect et de la protection de la personne, du soutien aux faibles et aux sans défense. Valeurs qui s'incarnent concrètement dans les actions humanitaires que l'Ordre conduit actuellement dans  plus de 120 pays du monde ».  

     

    MALAWI : Une nouvelle école pour les pauvres

    La Province de Zambie-Malawi a fait sienne « l'option pour les pauvres » en ouvrant un collège avec internat pour 500 élèves, à Kasungu, une région rurale du Malawi. La Loyola Jesuit Secondary School (LJSS) fonctionnera en collaboration avec le gouvernement, qui prend en charge le salaire des enseignants et du reste du personnel. Ceci veut dire que le coût de la pension sera plus bas et plus accessible aux familles de revenu modeste. Au Malawi, moins de 35% des jeunes fréquentent l'école secondaire, et moins de 40% d'entre eux terminent les quatre années de scolarité avec succès.  Les chiffres concernant les filles sont encore plus bas. Le Père Emmanuel Mumba, Provincial de Zambie-Malawi, a exposé les raisons qui ont conduit à la décision d'ouvrir le collège. Il a souligné que les jésuites tiennent à faire leur l' « option pour les pauvres », en réponse au besoin, dans le pays, d'une éducation secondaire de qualité accessible aux élèves de toutes les classes sociales. L'admission au collège ne sera pas réservée aux catholiques mais mettra en relief dès le début le contexte catholique et l' « ethos » des jésuites. Ainsi, la vision et la mission de la Compagnie souligneront qu'on s'engage à apprendre non seulement dans le but de gagner sa vie, mais de transformer la société malawienne, avec les valeurs de la foi qui promeut la justice. Plus d'informations sur le collège se trouvent sur le site : www.loyola-malawi.org

     

    USA : La Kino Border Initiative récompensée

    La KBI (Kino Border Initiative), initiative apostolique de frontière de la Compagnie à Nogales, Arizona (USA) et à Nogales, Sonora (Mexique) a été récemment honorée pour son travail avec les migrants. « La presse est très négative à propos de la frontière USA-Mexique, dit le Père Sean Carroll, directeur exécutif de la KBI, et je crois que ces prix attirent l'attention sur les programmes positifs et sur les efforts qui sont faits à la frontière, et sur les personnes qui y vivent et y travaillent. C'est une vraie reconnaissance de notre équipe et du travail que nous accomplissons ».  La KBI était une des quatre organisations à recevoir un prix pour la coopération binationale et l'innovation le long de la frontière USA-Mexique. L'objectif du prix est d'honorer des « réussites » dans la collaboration Etats Unis - Mexique, entre les Etats et entre les communautés locales. La KBI a été lancée en 2009 par six organisations : les Provinces jésuites de Californie et du Mexique, le JRS-USA, les Sœurs missionnaires de l'Eucharistie, le diocèse de Tucson et l'archidiocèse d'Hermosillo. Quatre jésuites travaillent actuellement à la KBI, deux de la Province de Californie et deux de la Province mexicaine, engagés dans divers secteurs. Outre l'éducation et l'aide juridique, la KBI s'occupe aussi d'aide humanitaire. « Depuis sa fondation, déclare le Père Carroll, le groupe a fourni nourriture, logement, secours d'urgence et soutien pastoral à des milliers de migrants. C'est pour nous une vraie bénédiction d'offrir ces services ». Pour en savoir plus sur les possibilités d'éducation et de volontariat, visiter le site  http://www.kinoborderinitiative.org


    Nouveau sur SJWEB

     

    Il y a une vidéo avec une conversation avec le P. Jean Roger Ndombi, précédemment Assistant Régional pour l'Afrique et le Madagascar. Voir : http://www.sjweb.info/video/VideoShow.cfm?VideoID=15, ou cliquer sur l'icône « video » de la page d'ouverture du site web de la Curie.

     

    Il y a une vidéo avec une conversation entre le P. Paul Beré, expert au récent Synode des Evêques, et le P. Anthony da Silva, du Secrétariat pour la Collaboration avec les Autres. Voir : http://www.sjweb.info/video/VideoShow.cfm?VideoID=16 , ou cliquer sur l'icône « video » de la page d'ouverture du site web de la Curie.