English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XVI, No. 10 18 mai 2012

    Le Père Général

     

    Visite en Roumanie. Le Père Général va visiter la Province de Roumanie du 19 au 21 mai. Au sujet de cette visite, le P. Provincial, Pablo Guerrero Rodriguez, écrit : « Je pense que ce voyage sera marqué par trois étapes importantes : la visite au JRS (Jesuit Refugee Service), l'eucharistie à Cluj et la rencontre avec les jésuites à Cluj. Le Père Général souhaitait depuis longtemps rendre visite aux jésuites de Roumanie ; nous avons fait coïncider sa visite avec le dixième anniversaire du Centre Manresa à Cluj. Il y a dix ans, l'Archevêque romano-catholique, l'Evêque gréco-catholique et le Père Général (à l'époque, le P. Kolvenbach) s'y étaient retrouvés ensemble. Les deux évêques sont les mêmes qui, ce jour là, avaient donné leur bénédiction au Centre Manresa; seul notre P. Général est « nouveau ». L'eucharistie et le repas qui suivra vont permettre la rencontre entre prêtres, religieuses et laïcs avec qui nous travaillons. Tous les jésuites qui travaillent en Roumanie vont être présents, ainsi que ceux des Provinces avoisinantes qui seront invités. Nous espérons que le temps nous sera favorable et que nous pourrons nous réunir à l'extérieur (nous attendons quelque 300 personnes). La rencontre qui va suivre est réservée aux jésuites ».

     


    A la Curie

     

    SJES - Réunion Annuelle de la conférence des Coordonnateurs de l'Apostolat Social. La réunion de la Conférence/Assistance des coordonnateurs de l'Apostolat Social s'est tenue à la Curie à Rome, du 14 au 18 mai. Cette année le principal objet de réflexion et de discussion était les réponses des jésuites au document Guérir un monde brisé» (Promotio Justitiae, n.106/2011). Ces réponses ont été rassemblées par les délégués provinciaux de l'Apostolat Social; elles étaient faites en réponses à un questionnaire envoyé par le Secrétariat. Elles donnaient une image claire de nos réponses aux défis de l'écologie et de l'environnement, et dans les Provinces, et dans les Conférences. Le dernier jour, l'équipe a partagé ses réflexions sur l'état du Réseau Global du Plaidoyer Ignacien (Global Ignatian Advocacy Network - GIAN), dans chacune de leur Conférences et dans l'avenir. Au cours d'une de ces journées les membres ont eu une rencontre avec le Père Général, qui les a félicités pour leur engagement, et a partagé ses préoccupations de la Compagnie dans le domaine de l'écologie.

     


    Nominations

     

    Le Père Général a nommé :

     

    - le Père Peter J. Bisson  Provincial des Jésuites du Canada anglais (CDA). Le P. Peter, jusqu'ici Socius du P. Provincial, est né en 1957, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1983 et a été ordonné prêtre en 1993.

     


    Dans les Provinces

     

    AUTRICHE : La Province a 450 ans

    Le 10 juin 1563, entrait en fonction le premier Provincial de la Province d'Autriche nouvellement fondée, le Père Nicolas Lanoy (originaire de Belgique). Ainsi, 2013 marque le 450ème anniversaire de la fondation de la Province.  Pour cette raison, le Provincial Gernot Wisser a nommé en avril 2010 un comité préparatoire pour élaborer des scénraios possibles pour la célébration du jubilé. A l'occasion de la réunion des supérieurs locaux en novembre 2010, toutes les communautés furent invitées à discuter du jubilé et de la question suivante : « Que voulons-nous célébrer, comme Province d'Autriche, pendant l'année jubilaire qui vient ? » Le résultat de la consultation fut un vote clair « en faveur d'une orientation tournée vers l'avenir. Le souhait était aussi clairement exprimé que 2013 soit une occasion importante pour notre apostolat et qu'en arrêtant le contenu de la présentation, on soit spécialement attentifs à notre héritage spirituel ». Une discussion a eu lieu ensuite sur les slogans proposés par le comité préparatoire et la consulte provinciale. Le Provincial a choisi finalement la formule suivante : « Compagnons de Jésus pour les hommes. Jésuites autrichiens pendant 450 ans ». La façon de célébrer a également fait l'objet de discussions. Le Provincial a opté pour une seule grande célébration apostolique de trois jours à Vienne, les 7-9 juin 2013. « Nous voilà donc sur la route de cette fête du Jubilé et nous espérons que ce seront des jours de joie, de rencontres avec beaucoup d'amis, de reconnaissance envers Dieu pour ses grâces au cours de 450 ans ».    

     

    BELIZE : Un jésuite honoré pour sa vie de travail

    Le Père jésuite Jack Stohl, d'origine americaine, a trouvé la patrie de son cœur quand il est venu à Belize la première fois comme scolastique en 1948 : il y demeure aujourd'hui, âgé de 87 ans. Le gouvernement de cette nation d'Amérique centrale a reconnu récemment son engagement envers le pays en lui conférant le Meritorious Service Award pour les 64 années qu'il a passées à aider le peuple de Belize en enseignant l'anglais et, plus récemment, en s'occupant des prisonniers. Cet homme très régulier a suivi pendant des années la même routine quotidienne, se levant à 4 heures pour s'entraîner, prier, et enseigner l'anglais chaque matin à St John's College à Belize City. Il s'occupait de l'Extension School l'après-midi et le soir, rentrant à la maison à l'heure d'aller se coucher, à 21H30. Il avait fondé l'Extension School en 1957, en plein centre de Belize City. Les programmes scolaires offerts y étaient limités mais efficaces, et visaient à aider les étudiants à obtenir un diplôme d'école primaire ou « certificat d'études », qui les qualifierait pour un emploi public. Quand il eut 80 ans, en 2005, il devint aumônier des détenus de la prison de Belize. Son ministère s'est développé. Il se rend à la prison au moins cinq jours par semaine et célèbre la messe le samedi pour 100 détenus environ, sans la présence d'aucun garde. Il anime aussi chaque semaine trois groupes de counseling et rend visite aux hommes détenus dans les sections de Sécurité maximum et de punition. Il est devenu citoyen de Belize en 1974, non comme une déclaration politique, mais comme un signe qu'il demeurerait avec le peuple.

     

    CHINE : Xu Guangqi loué par les médias

    Les principaux médias de Chine ont chanté les louanges de Paul Xu Guangqi lorsqu'ils ont rendu compte de la série de célébrations commémoratives par lesquelles la ville de Shanghai a marqué le 450ème anniversaire de sa naissance. Xu (1562-1633) fut le premier à se convertir au catholicisme à Shanghai, et le Saint Siège examine le dossier de sa béatification avec celle de son maître et collaborateur, le missionnaire jésuite italien Matteo Ricci (1552-1610). Bien connu à notre époque même par les non catholiques, Xu a été regardé comme le premier Chinois à introduire les connaissances scientifiques avancées de l'Europe dans le pays pendant la Dynastie Ming tardive ( 1368-1644) et il fut aussi un célèbre lettré et savant mathématicien, astronome et agronome. Shanghai Daily, le journal en anglais le plus influent de la ville, a publié, le 24 Avril, jour de l'anniversaire de Xu, un article le présentant comme « un des grands hommes de la Chine pour la science appliquée ». L'article contient une interview de Huang Shulin, un responsable officiel de la culture, qui déclare : « l'esprit clair de Xu, son ouverture aux connaissances et aux techniques avancées furent très précieux à son époque et le peuple de Shanghai en hérite encore aujourd'hui ».

     

    FRANCE : La doctrine sociale de l'Église online

    Le CERAS, Centre de Recherche et d'Action sociales, a créé un nouveau site Web sur l'enseignement social de l'Èglise catholique qui aide à comprendre la doctrine sociale dans le contexte de la tradition ecclésiale, des nouvelles perspectives théologiques et de la lecture des signes des temps, à la lumière des sciences humaines. Des spécialistes présentent la position actuel de l'Église sur une vingtaine de thèmes : cultures, écologie, laïcité, libéralisme, propriété, travail, politique, migrations, etc. On peut dégager  huit principes qui structurent la doctrine sociale élaborée par l'Église : bien commun, charité, destination universelle des biens, justice, option préferentielle pour les pauvres, solidarité, subsidiarité. Des articles spécifiques présentent chacun d'eux. Le site veut mettre à la disposition  de ses utilisateurs à la fois un outil de travail fiable et un instrument pratique pour des consultations rapides. Le CERAS propose des textes à traduire dans d'autres langues www.doctrine-sociale-catholique.fr. Si quelqu'un est disposé à collaborer à ces traductions, qu'il se mette en contact avec le Centre. 

     

    ITALIE : « Droits en construction »

    Il faut investir dans les droits sociaux pour promouvoir le développement et repenser le welfare, entre justice et croissance : c'est de cette thèse que part le volume Diritti in costruzione, œuvre du JSN - Jesuit Social Network, le réseau des activités de la Compagnie d'Italie dans le domaine social. C'est une analyse transversale, fruit de la rencontre entre des chercheurs et les couches de la population que frappent davantage les réductions du budget de la protection sociale. L'ouvrage a été présenté à Rome au début de mai. En ce temps de crise, les gouvernements limitent les dépenses, y compris celles touchant au bien-être des citoyens et au système de prévoyance, oubliant qu'il ne peut y avoir de développement ni de croissance lorsqu'on n'investit pas dans les droits sociaux, et que pendant le temps de la crise il est important non seulement d'être mais de se rendre proches, et d'être la voix, des plus faibles, des nécessiteux, de ceux qui risquent de voir blessée leur dignité. « Repartir des droits ne veut pas dire soustraire des ressources au développement du pays, dit le Père Giacomo Costa, directeur de la revue des jésuites de Milan, Aggiornamenti sociali. Au contraire, c'est précisément en investissant dans ces droits qu'on favorise le développement ». Le JSN veut avec cette contribution aider les législateurs à définir des normes plus appropriées mais aussi accompagner, vers des chemins qui soient parcourus en commun, tous ceux qui, publics ou privés, participent à la programmation et à la mise en œuvre des politiques sociales.  

     

    ITALIE : Valignano au troisième millénaire

    « Valignano au troisième millénaire : l'inventeur de la diplomatie culturelle et les enjeux actuels de l'Asie ». Tel est le titre d'un Colloque qui s'est tenu à Chieti, ville natale de Valignano, le 4 mai dernier, et qui était patronné par le Ministère des Affaires étrangères et l'Ambassade du Japon en Italie. Parmi les intervenants, Monseigneur Giuseppe Pittau, SJ, ancien Recteur de l'Université Sophia de Tokyo, a apporté son témoignage. Le Père Alessandro Valignano (1539-1606), entré en 1573 dans la Compagnie fondée depuis peu, fut nommé « Visiteur », c'est-à-dire Supérieur des missions orientales. Pendant un demi-siècle, il organisa entre l'Inde, la Chine et le Japon la diffusion de l'évangile et les missions sur ces terres, devenant le grand stratège du développement de l'action missionnaire de la Compagnie, spécialement dans ces trois pays. Le Colloque de Chieti a été une rencontre intersectorielle, entre histoire et entreprise, entre culture et échanges économiques avec l'Asie.   

     

    NEPAL : Risques pour la liberté religieuse

    « Nous espérons vivement que les travaux pour la nouvelle Constitution vont être menés à terme. Nous en appelons à la responsabilité et à la bonne volonté de toutes les forces politiques. Nous demandons pour l'avenir le plein respect de la liberté religieuse au Népal ». Tel est l'appel lancé à travers l'agence Fides par le Vicaire apostolique du Népal, Monseigneur Anthony Sharma, jésuite, alors qu'à l'approche de la date limite du 27 mai, l'impasse dans la rédaction de la nouvelle Charte n'est pas encore résolue. « L'Eglise, précise le Vicaire apostolique, demande que la nouvelle Constitution garantisse la pleine liberté religieuse. Nous voulons un Etat laïc, qui protège les libertés et droits individuels et reconnaisse toutes les communautés religieuses. Nous souhaitons une Charte qui donne des droits égaux aux femmes, l'égalité des chances, dépassant définitivement le système des castes ». Si la rédaction du texte n'est pas achevée, observe Monseigneur Sharma, ces principes fondamentaux peuvent être en danger. « Le Népal était un royaume hindou. Il existe encore aujourd'hui des partis et des groupes qui voudraient faire du Népal une nation hindoue. C'est ainsi qu'est né le Nepal Defense Army, groupe hindou radical qui s'est attaqué dans le passé à des personnes et à des objectifs chrétiens. Nous soupçonnons qu'il est financé par des groupes hindous extrémistes qui sont actifs en Inde, tels que le Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS) ». Au Népal, les communautés chrétiennes veulent contribuer au développement du pays, dans le respect de la dignité de chaque personne.

     

    SYRIE : La solidarité des jésuites

    A  Alep, en Syrie, les jésuites apportent leur aide à 500 familles qui ont fui les zones de conflits. D'autres familles sont secourues à Damas et dans un centre un peu à l'extérieur de Homs. C'est une initiative autorisée par le gouvernement syrien, qui accueille la collaboration de volontaires chrétiens et musulmans. Il y a là un message de paix, accompagnant un geste de solidarité envers ceux qui sont plus malheureux, et se situant à l'opposé de ceux qui soufflent en ce moment sur le feu de l'intolérance et des différences. Dans un entretien avec l'agence missionnaire Misna, le Père Peter Balleis, directeur du JRS, décrit l'engagement multiforme des religieux et les projets qui, même petits au regard des besoins actuels, apportent non seulement une aide mais aussi des messages significatifs de dialogue. C'est une aide humanitaire cherchant à alléger les souffrances de nombreuses familles, qui à cause des violences  ont dû abandonner leur lieu d'origine. Selon les estimations courantes, les réfugiés et déplacés internes sont au nombre d'environ un demi-million, et proviennent en grande partie de Homs, un des centres où l'affrontement entre forces de l'opposition armée et troupes gouvernementales est devenu plus vif, en dépit du plan de paix de l'ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan.  

     

    SUD SOUDAN : Première remise de diplômes à l'Université Catholique

    Les premiers étudiants de l'Université Catholique du Sud Soudan (CUofSS) ont terminé leur programme de quatre ans en Economie et Administration des Affaires, et la cérémonie de remise des diplômes avait lieu Samedi 12 mai. L'Université Catholique d'Afrique Orientale (CUEA) a accepté d'accorder l'affiliation à la CUofSS. Le Père Michael J. Schultheis, SJ, Vice-Chancelier/Président de  l'Université Catholique du Sud Soudan, écrit : « Comme vous le savez peut-être, beaucoup furent d'avis, à un moment ou à un autre, qu'on ne pourrait pas y arriver -et j'étais par moments presque d'accord avec eux... mais les premiers fruits sont là. Des donateurs potentiels posent comme conditions à leur soutien des « projets particuliers » tels que la « plantation d'arbres », ou des projets « en petites étapes » ; mais en fait c'est l'Université elle-même qui est le Projet. Cette année la CUofSS a quelque 400 étudiants dans la Faculté à Juba et 120 dans la Faculté d'Agriculture et de Sciences de l'environnement à Wau. Le bébé est né.. et s'il est bien nourri, il promet d'être une importante contribution à l'Eglise et au nouveau pays du Sud Soudan en formant des laïcs compétents et engagés, ayant le sens de la mission sociale de l'Eglise ».

     

    THAÏLANDE: S'engager en faveur du déminage

    Le 4 de avril, Journée Internationale de Sensibilisation aux Mines et d'Aide aux Actions contre les Mines, dans plus de 70 pays, des milliers de gens on remonté leur jambière de pantalon pour être  aux côtés des survivants et des communautés touchées par les mines. Ces participants ont prie part à la campagne Prêtez votre Jambe, une journée d'action globale pour demander que soit mis un terme à la malédiction des mines antipersonnel. « Prêtez votre jambe aujourd'hui. A travers le simple geste de remonter notre jambière de pantalon nous voulons redire au monde que les mines représentent toujours un immense danger et qu'elles continuent à dévaster des vies innocentes. En Thaïlande, nous voulons que toutes les mines soient retirées d'ici à 2018, en accord avec la date butoir prévue par l'article cinq du Traité Contre les Mines», a déclaré Aksel Steen-Nilsen, gestionnaire du programme pour la Thaïlande de l'organisation Norwegian People's Aid. En 2001, plus de 2.557 kilomètres carrés du sol thaïlandais étaient affectés par les mines. Au terme de dix années de déminage par des ONG, comme par exemple le Thaïlande Mine Action Center (TMAC), seuls 528 kilomètres carrés de terres suspectées de contenir des mines resteraient à déminer. Des chiffres qui viennent de l'Etude de Niveau 1 menée par le Norwegian People's Aid. En plus des quatre unités d'action humanitaire, quatre ONG spécialisées dans le déminage travaillent en utilisant une méthodologie spécifique. «Nous pensons que cette méthode accélèrera les actions de déminage, et si les autorités thaïlandaises jouent le jeu, cela devrait permettre au pays de respecter la date butoir», a ajouté Aksel.

     


    Nouveau sur SJWEB

     

    Video. Nous sommes heureux de vous informer qu'au site web de la Curie il y a une nouvelle page web contenant des vidéos. Cliquez sur l'icône « Vidéo » de la page principale, ou cliquez ici http://www.sjweb.info/video/ pour regarder la dernière contribution, une interview (en espagnol avec des sous-titres en anglais) du P. Marcos Recolons, Assistant du Père Général pour l'Amérique Latine Méridionale, qui explique les similarités remarquables qu'il a découvertes entre la vie des indigènes du Nord de l'Inde et ceux de l'Amérique Latine, lors de son voyage en Inde avec le Père Général en Février 2012.

     

    Podcast. Un nouveau podcast (en anglais) dans lequel,  Fr. Agbonkhianmeghe Orobator , Provincial d'Afrique Orientale, évalue l'évolution de la Province et esquisse  un itinéraire d'avenir à la lumière de la formation des jeunes jésuites, tout en affrontant les défis issus de la crise du Soudan. http://www.sjweb.info/jesuitvoices/index.cfm