English   Español   Français


If you wish to receive regularly the news from the Jesuit Curia, send an email with the subject "Subscribe"


Newslink


  • Versione Italiana
  • Archive of newsletters before March 2009
  • Headlines from the Social Apostolate


  • Jesuit news online


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • PDF

    Vol. XV, No. 23 20 décembre 2011

    Nominations

     

    Le Pape Benoît XVI a nommé :

     

    - le Père Antonio Spadaro consulteur du Conseil Pontifical pour la Culture. Le Père Spadaro, directeur de La Civiltà Cattolica, est né en 1966, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1986 et a été ordonné prêtre en 1996.

     

    Le Père Général a nommé:

     

    - le Père Severin Leitner Conseiller Général et Assistant Régional pour l'Europe Centrale et Orientale, à la place du P. Adam Zak. Le Père Severin, est à présent recteur du théologat d'Innsbruck et délégué pour les centres de formation des Jésuites en Europe, il est né en 1945, il est entré dans la Compagnie de Jésus en 1965 et ordonné prêtre en 1974.

     

    - le Père Kinley Joseph Tshering Provincial de Darjeeling (Inde). Le P. Kinley, jusqu'ici recteur et proviseur de St. Joseph School de North Point, est né en 1958, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1986 et a été ordonné prêtre en 1995.

     

    - le Père Vernon D'Cunha Provincial de Bombay (Inde).  Le P. Vernon, jusqu'ici Économe de la Province et pour beaucoup d'années Maître des Novices, est né en 1956, est entré dans la Compagnie de Jésus en 1977 et a été ordonné prêtre en 1989.

     


    Dans les Provinces

     

    AMERIQUE LATINE : « Un  dollar pour Haïti »

    Les collèges d'Amérique latine et d'autres réseaux éducatifs et apostoliques de la Compagnie s'organisent pour travailler ensemble à renforcer Fe y Alegria - Haïti. En janvier prochain, un groupe de professionnels, qui s'appuiera sur le Bureau de Planification, s'installera sur place, pour apporter une aide décisive à Fe y Alegria dans son effort pour s'établir solidement et avoir un impact plus important dans le domaine de l'éducation. Une partie du projet consiste à créer un Fonds, avec la participation enthousiaste et créative des collèges d'Amérique latine et de leurs anciens élèves. Entre janvier et avril, s'y associeront également des communautés d'Europe et des Etats-Unis. La campagne, nommée « Un dollar pour Haïti », se déroulera pendant trois ans et sera une occasion de focaliser les contributions de beaucoup de collaborateurs ignatiens. L'effort sera orienté de manière efficace pour produire un plus grand impact sur l'institution qu'on cherche à soutenir. C'est une action de solidarité mais aussi de justice envers nos frères de Haïti. Les collèges (la FLACSI) et les autres réseaux associés invitent ceux qui peuvent s'unir à leur engagement à partager l'information ou à y contribuer sur www.ignacianosporhaiti.org

     

    BELGIQUE : 400 ans à Namur

    Les célébrations pour commémorer les 400 ans de présence jésuite à Namur viennent de se terminer. En 1610-1611, les jésuites ouvraient une école avec cinq sections de lettres classiques, assurant pour la première fois une présence stable à Namur. A côté de l'école une église baroque fut construite, et dédiée à Saint Ignace. Dédiée par la suite à Saint Loup, l'église existe toujours et compte parmi les plus beaux joyaux du patrimoine artistique de Namur, avec ses superbes confessionnaux, récemment restaurés. A la suppression des jésuites en 1773, leur école est fermée mais l'édifice conserve sa destination originelle d'institution éducative. En 1831 : retour des jésuites. Ils s'installent rue de Bruxelles, où ils ouvrent l'école « Notre Dame de la Paix », qui se divise par la suite en trois : l'école « Notre Dame de la Paix » d'Erpent, un internat qui se transfère à Godinne en 1970 (l'école « Saint Paul »), et le Collège universitaire « Notre Dame de la Paix » (les FUNDP). En 1935, les jésuites inaugurent à Wépion l'institut « Saint Bellarmin », pour accueillir les étudiants jésuites des FUNDP. En 1972, l'institut se transforme en centre spirituel (« La Pairelle »). Pour célébrer les 400 ans de présence jésuite à Namur, les FUNDP ont mis sur pied un riche programme d'événements, dont des séminaires, des conférences et une visite aux confessionnaux de Saint Loup. A l'occasion de cette célébration, le maire de Namur a offert au Provincial, le Père Franck Janin, une médaille commémorative.

     

    CHINE : L'arbre en fleurs sur le roc

    « Macerata en Italie et Pékin en Chine sont à plus de dix mille kilomètres l'une de l'autre. Sur cette très longue route est apparue au seizième siècle la figure d'un homme qui a facilité l'échange de nouvelles entre Orient et Occident, ces deux mondes si éloignés et isolés l'un de l'autre. Les deux civilisations ont changé profondément à la faveur de ces contacts. L'homme a un nom chinois : Li Madou ». C'est par ces mots que débute le documentaire que la chaîne chinoise de télévision CNTV a consacré au Père Matteo Ricci et présenté récemment en quatre épisodes, sur un nouveau canal à diffusion nationale et internationale. Intitulé L'arbre en fleurs sur le roc, le documentaire est produit par Wenzong Wang et a été réalisé par le Science and Education of Programming Center, sous la direction de Xiaomin Zhang. Certaines scènes ont été tournées à Macerata par la troupe chinoise, en décembre de l'année dernière, avec la collaboration logistique du Comité pour les célébrations en l'honneur de Ricci et de la commune. Le film dure deux heures et, partant de sa ville natale et des lieux qu'il laissa en 1568 sans y revenir jamais, parcourt l'histoire de Ricci, de son voyage et de son extraordinaire entreprise en terre chinoise.  Il bénéficie des contributions d'historiens chinois et américains, ainsi que de spécialistes de Ricci, tel que le Professeur Filippo Mignini, directeur de l'Institut Ricci de Macerata, le Professeur Luigi Ricci et le directeur de l'Institut culturel italien de Shanghai, Paolo Sabbatini. Le film, dont on prépare une version anglaise, est disponible online sur le site internet de la CNTV : http://jishi.cntv.cn/yanzhonghuashu/videopage/index.shtml (ap)   

     

    ESPAGNE : Diplôme online à l'Université de Deusto

    La Congrégation pour l'Education catholique a approuvé le projet présenté par l'Université de Deusto d'enseigner les Sciences religieuses online à partir de l'année 2011-2012. Ce programme de la Faculté de Théologie, qui conduit à un diplôme universitaire, permet de donner des cours de religion dans les écoles primaires, secondaires et supérieures. L'Université de Deusto, dirigée par les jésuites, compte 150 étudiants inscrits au cours triennal de Sciences religieuses. Le centre a inauguré une plateforme multimedia qui permet le développement des cours. Outre les enseignements online, le programme prévoit des conférences, des exercices et un travail personnel. « Les étudiants sont en majorité des personnes qui travaillent, et qui souhaitent obtenir le titre nécessaire pour enseigner la religion », explique Vicente Vide, doyen de la Faculté de théologie. L'approbation obtenue pour ce programme est, selon lui, « une reconnaissance de l'innovation réalisée par la Faculté, qui a été très appréciée par le Vatican et qui fait partie de l'effort actuel de l'Université de Deusto pour adapter ses titres au processus de Bologne » (un programme international de réforme des systèmes d'enseignement supérieur, qui vise à créer un Espace Européen d'Enseignement supérieur, ndr). L'initiative reflète aussi, toujours selon Vide, l'opinion du Saint Siège en ce qui concerne les nouvelles technologies. 

     

    ESPAGNE : Un prix au Père Jesús Maria Alemany

    Le jésuite espagnol Jesús Maria Alemany a reçu, le 15 décembre, le XIIIème Prix pour les Droits Humains 2011, dans la catégorie « personnes ». Le Prix est attribué par le Conseil Général du Barreau espagnol, qui regroupe quelque 166.000 avocats. Alemany, actuellement directeur de la Fundación Seminario de Investigación para la Paz de Saragosse, a 72 ans. Il a reçu le prix « pour avoir consacré sa vie à promouvoir l'éducation et le respect des droits humains et la culture de la paix, à travers le Centre Pignatelli et la Fondation qu'il préside ». Son travail d'enseignant et de chercheur a porté aussi sur des questions frontières : les rapports entre théologie et société, culture et justice, et l'analyse des relations internationales dans le domaine de la culture de la paix. Il a également publié une douzaine d'ouvrages sur ces thèmes.

     

    EUROPE: Un document sur les réfugiés en Europe

    Dans son dernier rapport, Safe and secure: how do refugees experience Europe's borders? publié le 8 décembre à l'occasion de la commémoration des 60 ans de la Déclaration Universelle des Droits Humains des Nations Unies, le JRS (Service Jésuite des Réfugiés) montre, à l'aide de multiples exemples, comment les gouvernements européens s'emploient à freiner l'arrivée des réfugiés. Les bureaux du JRS confirment que ces pratiques déplorables ne se limitent pas aux pays d'Europe, mais sont en passe de devenir la norme aussi en Asie et en Afrique. Dans le rapport, il est demandé aux Etats d'intervenir rapidement pour les migrants et les réfugiés qui arrivent par mer ; d'assurer à tous ceux qui sont appréhendés, y compris aux frontières terrestres, l'accès aux procédures visant à déterminer s'ils ont besoin de la protection internationale; et de mettre un terme au renvoi forcé des migrants vers des pays tiers où leurs droits humains ne peuvent pas être garantis. « Soixante ans après l'adoption officielle de la Convention des Nations Unies de 1951 sur les Réfugiés, écrit le Père Peter Balleis, Directeur international du JRS, de nombreux pays continuent d'inventer de nouvelles excuses pour justifier la fermeture de leurs frontières aux demandeurs d'asile, au lieu de travailler à trouver des solutions durables pour mettre un terme aux déplacements forcés. Cela provoque des souffrances terribles, et ignore l'obligation universelle de protéger les droits humains fondamentaux des migrants». On peut trouver le rapport complet sur: www.jrs.net

     

    ITALIE : Rome commémore Boškovic

    Rome aussi a voulu marquer le troisième centenaire de la mort du jésuite croate Ruggero Boškovic, scientifique, philosophe, mathématicien, astronome et diplomate. Elle l'a fait le 10 décembre par un Congrès scientifique international et une exposition commémorative qui reste ouverte jusqu'au 22 décembre, à l'Université Grégorienne. La Faculté de Philosophie de la Compagnie à Zagreb y a collaboré, ainsi que le Ministère des Affaires étrangères et de l'Intégration européenne de la République de Croatie. Pendant sa visite en Croatie, le 4 juin dernier, Benoît XVI a déclaré que Boškovic « incarne bien l'alliance entre la foi et la science, qui se stimulent mutuellement pour une recherche à la fois ouverte, diversifiée et capable de synthèse... Nous rendons hommage à l'illustre Croate, mais aussi au jésuite authentique ».

     

    PAPOUASIE-NOUVELLE GUINEE : Une aide pour l'éducation

    Presque cinq ans après que la paroisse Saint Ignace  de Toowong au Queensland, en Australie, a commencé à soutenir le Vagiput Unity School Project en Papouasie-Nouvelle Guinée, cette école va finalement devenir une école reconnue et financée par le gouvernement, en 2012. Cela va permettre à un plus grand nombre d'enfants des villages environnants de suivre les huit années d'école primaire. La paroisse St Ignace de Toowong a d'abord soutenu le projet en 2007 en envoyant des livres et autres choses utiles. Ces dernières années, de l'argent a été collecté pour aider des étudiants à poursuivre leurs études et aider l'école à faire face à ses nombreux besoins. Ce partenariat entre la paroisse de Toowong et Vagiput Unity School est né grâce aux durs efforts de Ray et Monica Otto et illustre l'engagement qui fut le leur et qui fut vite partagé par d'autres paroissiens et organisations, envers une communauté que Monsieur Otto décrivait comme « un peuple oublié ». Aujourd'hui, l'école a la bibliothèque d'école primaire la mieux équipée de tout le pays. « Les paroissiens de Toowong, déclare Mr Otto, ont eu un rôle important dans ce succès. Il n'y a pas de mots pour dire ce que cela signifie pour ces enfants qui peuvent maintenant aller à l'école ». Pour plus d'informations sur la Vagiput Unity School, consulter http://www.parishes.bne.catholic.net.au/toowong/

     

    PORTUGAL : Voyage dans le Tibet inconnu

    Le dimanche 20 novembre, la télévision portugaise (RTP) a présenté le premier d'une série de documentaires tirés de « Voyage sur le toit du monde, le Tibet inconnu », ouvrage écrit par Joaquim Magalhaes Castro, journaliste, photographe et spécialiste de l'histoire de l'expansion portugaise. Il s'agit d'à peu près quatre heures de programme, qui résument 80 heures d'enregistrements effectués au Tibet. La série, qui passe le dimanche, serpente à travers 500 ans d'histoire sur les routes parcourues par les jésuites portugais, en particulier Bento de Goes et Antonio de Andrade.  Un voyage qui ne devait jamais être refait. Jusqu'à maintenant...   Une phrase résume cette épopée : « Dans le sillage de la saga des jésuites portugais, vrais découvreurs des mystères de l'Himalaya ». L'auteur dit que ce fut un plaisir pour lui de faire connaître des faits et des personnages liés à l'expansion portugaise, et qui sont peu connus parce qu'on est généralement persuadé que cette expansion s'est limitée aux régions côtières des continents, ce qui n'est pas vrai. La saga des jésuites sur l'Himalaya le prouve.

     

    PROCHE ORIENT : Faire l'expérience du monde musulman

    Le 21 novembre, le Père Victor Assouad, Provincial des jésuites du Proche Orient, a envoyé une lettre dans laquelle il écrit : « Parmi les transformations majeures de notre monde, la poussée de l'islam et du monde musulman figure en bonne place. Cette poussée affecte nos pays et nos Provinces, rendant urgents une meilleure connaissance du monde arabe et musulman, ainsi que l'établissement d'un vrai et juste dialogue qui vise à dépasser les préjugés et manipulations médiatiques de toutes sortes. Le Compagnie de Jésus est présente et oeuvre dans plusieurs pays du Moyen-Orient (Liban, Egypte, Syrie, Israël, Palestine, Turquie, Jordanie, Algérie). Sa présence cherche à conforter les minorités chrétiennes qui remontent aux premiers siècles. Elle cherche aussi à développer l'ouverture et le dialogue avec les musulmans, comme partie intégrante de sa mission. Ce dialogue revêt plusieurs formes : dialogue de la vie, dialogue en vue du développement, dialogue théologique et dialogue spirituel. Aujourd'hui, plusieurs Provinces de la Compagnie de Jésus à travers le monde cherchent à former des jésuites capables d'accompagner le phénomène de l'émergence de l'islam et des musulmans dans la plupart des pays du nouveau, comme de l'ancien monde. Cette formation passe, nous semble-t-il, par une bonne connaissance de la langue arabe qui est le véhicule de la culture musulmane ». Après cette constatation le P. Victor fait une proposition concrète : «C'est pourquoi la Province du Proche-Orient se propose d'offrir aux scolastiques qui le désirent - en accord avec leur Supérieur - l'occasion de faire une première expérience du monde arabo-musulman, en organisant un mois dédié à ce but durant l'été 2012. Ce mois aura lieu du 4 juillet au 4 août 2012. Il commencera et s'achèvera au Liban, mais comprendra, en principe, les visites de la Syrie et de la Jordanie». Pour tout renseignement écrire à Daniel Corrou S.J : daniel.corrou@jespro.org.

     

    RUSSIE : Le Centre Iñigo de Novosibirsk

    Le 8 novembre dernier, a eu lieu, dans la nouvelle maison du diocèse catholique de Novosibirsk, en Sibérie, l'inauguration de la bibliothèque et du Centre culturel Iñigo. Participer à la vie culturelle de la ville, par le dialogue et l'action, est la mission principale du Centre, et les jésuites présents dans la ville espèrent établir des contacts avec les organisations universitaires et culturelles, avec l'aide de leurs ressources éducatives et spirituelles. Créée par le Père Josef Macha, de la Province d'Allemagne, grâce aux donations généreuses de jésuites, de communautés et d'institutions de diverses localités européennes, la bibliothèque de théologie et de philosophie est très fournie, en différentes langues, et est à la disposition des visiteurs. Le directeur, le Père Tomas García-Huidobro, de la Province du Chili, souhaite la bienvenue à tous ceux qui voudraient collaborer. Qui est intéressé à avoir davantage d'informations peut consulter le site internet www.inigo.ru

     


    Jesuitica

     

    La patrie des Mormons. Les Mormons sont l'objet d'une observation attentive aux Etats-Unis depuis qu'un des leurs, Mitt Romney, s'est porté candidat à  l'élection présidentielle. Il y eut un temps où les Mormons étaient moins en faveur. En 1838, le gouverneur du Missouri, Bloggs, décrétait : « Les Mormons doivent être traités comme des ennemis, et doivent être exterminés ou expulsés de l'Etat si c'est nécessaire pour la paix commune ». Chassés d'un Etat à l'autre et à la recherche d'un lieu où vivre en paix, ils demandèrent conseil à Jean-Pierre De Smet, SJ, le jésuite bien connu explorateur de l'Amérique de l'Ouest. La description qu'il fit de la magnifique vallée du Great Salt Lake plut beaucoup aux Mormons. C'est ainsi que Salt Lake City devint pour eux ce que Rome est pour les catholiques, et la statue du jésuite De Smet a trouvé place  parmi celles de leurs fondateurs.

     

    Des jésuites au service de l'Europe. Les lecteurs ont dû trouver un signe d'espérance sur la scène européenne, l'union riche de promesses entre trois des leaders européens : Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, Mario Draghi, président de la Banque Centrale européenne, et Mario Monti, le nouveau Premier ministre italien. Dans un discours récent, Van Rompuy a rappelé qu'ils ont tous trois étudié chez les jésuites : « Mes deux collègues technocrates partagent avec moi une idée humaine de l'économie de marché, une conception que j'ai toujours soutenue ». Ils partagent la vision économique globale de l'encyclique Caritas in Veritate du Pape Benoît XVI. Le choix par les Espagnols d'un autre ancien élève des jésuites, Mariano Rajoy, comme leur leader, conduit les franges les plus extrémistes à parler d'une domination des jésuites en Europe, quel que soit le sens que cela peut avoir (AMDG Express).

     


    Communication


    Nous vous souhaitons à tous, chers lecteurs et amis,

    un Joyeux Noël et une Bonne et Sainte Année, riche de joie et de paix.

    Et nous vous informons que le prochain numéro du Service d'Information sortira vers la mi-janvier.

    À partir de février le bulletin reprendra son rythme bimensuel.