The Jesuit Curia in Rome

Welcome

English   Español   Français


Nouvelles - liens


  • Versione Italiana
  • Archive des bulletins prècedents
  • Headlines de l'apostolat social


  • Pages web des Conférences Régionales


  • Jesuits USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Mirada Global online review

    politics, economy, culture and religion from a Latin American perspective. More »


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • Imprimer ce numéro
    Archive des bulletins aprés mars 2009


    Vol. XIX, No. 01 16 janvier 2015

    LE PÈRE GÉNÉRAL

    Lettre du Père Général sur l'Apostolat de la Prière et sa recréation.  Le 3 janvier le Père Général a écrit une lettre à toute la Compagnie sur : L'Apostolat de la Prière et sa recréation. « Alors que nous célébrons ces jours-ci le mystère de la naissance du Seigneur, je ne peux que rappeler que notre vie personnelle et apostolique dépendra de l'importance que nous accordons à notre prière centrée sur la mission et le contact direct avec le monde qui nous entoure. Le Saint Père François le répète de différentes manières à tous les fidèles et, de manière directe et particulière, à nous-même comme Compagnie. Au cours de plusieurs de mes rencontres avec lui, j'ai entendu sa requête ardente que nous insistions dans la prière, ressource fondamentale pour notre mission apostolique et notre force personnelle. Partant de cet appel du Pape je souhaite rappeler aujourd'hui, à l'occasion de notre fête titulaire du très saint nom de Jésus, l'engagement de la Compagnie avec l'Apostolat de la Prière. Comme chacun sait, ce mouvement de prière ecclésial est né il y a 170 ans au sein de la Compagnie avec un profond sens missionnaire, intimement uni à la prière pour les intentions du Pape. Au fil des années, les Papes ont confié et reconfirmé à la Compagnie ce service ecclésial qui tente de promouvoir la prière comme engagement ecclésial apostolique ». Après il continue : « Puisqu'il s'agit de récupérer la richesse des débuts, depuis quelques années, j'ai proposé aux responsables de l'Apostolat de la Prière de commencer un processus de recréation ce de ce service ecclésial ».  Après avoir parlé du travail de ces dernières années pour le renouvellement, le Père Général souligne : « Je suis conscient que la recréation de l'Apostolat de la Prière sera le fruit d'un long processus, qui passe nécessairement par la conversion personnelle de toutes les personnes impliquées. Sa grande validité c'est, précisément, qu'il s'agit d'une façon simple, efficace et renouvelée, d'offrir toute sa vie au Seigneur avec une dimension missionnaire et apostolique. J'exhorte toute la Compagnie à accueillir avec intérêt cette proposition et à la suivre avec dévouement. Il s'agit d'un réseau global de prière pour les besoins de l'Eglise et du monde ». La lettre s'achève par quelques recommandations au Supérieurs Majeurs.

     

    Voyage en Asie. Du 13 au 16 janvier 2015, le P. Général a visité la Province de Chine. La visite a commencé à Hong Kong, du 13 au 14 janvier, où le P. Général a rencontré les jésuites de Hong Kong et de Macao, ainsi que nos collaborateurs, l'Archevêque et le Nonce. Le 15 et le 16 janvier, le P. Général visitera Taipei où il rencontrera les jésuites et leurs collaborateurs. Du 17 au 25 janvier, le P. Général se trouvera à Ho-Chi-Minh-Ville au Vietnam. Pendant les deux premiers jours de sa visite, il participera aux célébrations de clôture du 400ème anniversaire de l'arrivée des jésuites au Vietnam, recevant les derniers vœux d'un bon groupe de jeunes jésuites vietnamiens et concélébrant l'eucharistie finale de l'anniversaire. Du 19 au 24 janvier, le P. Général assistera à l'Assemblée des Supérieurs majeurs de la Conférence jésuite d'Asie Pacifique (JCAP). Une relecture du plan apostolique de la Conférence pour les cinq prochaines années, et la préparation de la CG 36 seront certainement au nombre des sujets abordés durant l'Assemblée.


    A LA CURIE

    La mort du Père Giuseppe Pittau. Après une vie consacrée au service de l'Eglise et de la Compagnie de Jésus, Mgr Giuseppe Pittau est décédé à Tokyo le 26 décembre, à l'âge de 86 ans. Dans un télégramme envoyé au Père Général, le Père Adolfo Nicolás, le Pape François l'a défini comme « un ministre de Dieu exemplaire, qui a vécu pour la cause de l'Evangile », et il a rappelé son « généreux apostolat missionnaire au Japon ». Le Père Pittau avait en effet passé en ce pays 29 années de son activité sacerdotale, avant d'être appelé à Rome, et il y était retourné en 2003. Né à Villacidro en Sardaigne en 1928, il était entré dans la Compagnie en 1945 et avait été ordonné prêtre en 1959. Au Japon, il a été professeur et recteur à l'Université Sophia de Tokyo, puis Provincial des jésuites. En 1981, Jean Paul II l'a nommé coadjuteur du Père Dezza, délégué pontifical pour la Compagnie de Jésus, après la démission du Père Arrupe pour raisons de santé. Il est resté à Rome jusqu'en 2003, dans des fonctions nombreuses. En 1998, Jean Paul le nomma évêque et secrétaire de la Congrégation pour l'Education catholique. Dans un communiqué de Radio Vatican, le Père Federico Lombardi l'a décrit comme un grand héritier, en notre temps, de la tradition des jésuites qui ont promu l'inculturation de l'Evangile en Orient.


    DANS LES PROVINCES

    AMERIQUE CENTRALE : « Nativité est hospitalité »

    Les parcours pleins de difficultés des immigrants en Amérique centrale et le besoin urgent de construire des lieux d'hospitalité ont inspiré la création de « Nativité est hospitalité » par le Réseau jésuite pour les migrants d'Amérique centrale (Red jesuita con Migrantes CentroAmérica), initiative qui a été accueillie avec grand enthousiasme à la fin de 2013 et qui a retrouvé de l'importance pendant les récentes festivités de Noël.  « Nativité est hospitalité » est une animation numérique composée de 4 chapitres de 3 minutes chacun, qui combine la recherche interdisciplinaire, l'utilisation des nouvelles technologies et l'éducation populaire, pour mener une campagne de sensibilisation invitant le public à assister à diverses scènes de migration forcée en Amérique centrale. Le travail d'un groupe interdisciplinaire créé par le Réseau jésuite pour les migrants s'inspire d'éléments de la période de Noël, de passages de la Bible et de témoignages de migrants de toute l'Amérique centrale, mélange créatif qui veut faire naître une nouvelle sensibilité de Noël, où la priorité soit donnée à des valeurs comme la solidarité et l'accueil. Avec des chants inédits et de magnifiques interprétations, les spectateurs sont amenés à mieux connaître les causes et les conséquences douloureuses des migrations. Cela s'opère à travers une conversation entre les personnages, toujours pleine de nuances et de sentiments. On estime que plus de 5 millions de personnes ont quitté le pays d'Amérique centrale où ils sont nés, ce qui correspond à environ 12% de la population totale de la région. 

     

    BOLIVIE : Fe y Alegría forme 10.000 enseignants

    Le Programme pour l'amélioration de la qualité de l'Education (SMCFyA) est une proposition internationale du Mouvement pour l'Education populaire de Fe y Alegría, visant à renforcer principes et valeurs chez les étudiants, pour pouvoir de cette façon augmenter les possibilités et les capacités des secteurs les plus pauvres. En Bolivie, ce programme concerne déjà 100 unités éducatives et arrive à 10.000 enseignants au niveau national, des milliers de familles et d'étudiants bénéficiant indirectement de ses effets, dans les zones rurale et urbaine. La proposition consiste à offrir l'accompagnement de l'institution à tous les participants de la démarche éducative (pères et mères, étudiants et enseignants, membres des communautés), pour inciter à la pratique des valeurs humaines et chrétiennes, dans l'espérance qu'il en résultera des personnes capables d'introduire des changements autour d'elles. Depuis 2005, l'année où ont abouti la réflexion et la mise au point du programme, ce projet a été réalisé dans toute l'Amérique latine.

     

    CAMEROUN : Une rue Père de Rosny à Douala

    La rue Père de Rosny à Douala est un acte de reconnaissance des camerounais pour ce missionnaire qui a vécu 45 ans parmi eux. La rue est à proximité du Centre spirituel jésuite de Bonamoussadi. En 1981, le jésuite français Éric de Rosny, installé au depuis 1957 au Cameroun, publiait : Les Yeux de ma chèvre, un ouvrage qui a fait date et dans lequel il a raconté par le menu son initiation, durant cinq ans, au sein de l'ethnie douala auprès d'un nganga, sorte de socier-guérisseur qui soigne en convoquant les esprits. Il n'avait pas fallu longtemps au père Eric de Rosny pour se rendre compte qu'un « quelque chose » lui échappait dans ses contacts avec les enfants, pourtant souvent baptisés et scolarisés au collège catholique où il enseignait l'anglais, (en l'occurence le collège Liberman à Douala) et plus encore avec leurs parents. Il avait mis ce hiatus sur le compte du terme générique de « culture d'origine » jusqu'au jour où, intrigué par les tambours qu'il entendait la nuit, il s'est renseigné sur leur origine. On lui a répondu : « Les sorciers ». En 1970, il commençait son initiation, dite l'« ouverture des yeux », des yeux intérieurs bien sûr, qui permettent de voir l'invisible et de communiquer avec des puissances ne se révélant qu'à ceux qui savent les convoquer. Il a par la suite participé à des rituels, convoqué des esprits, guéri des malades, une démarche peu commune pour le prêtre catholique qu'il était mais qui, il faut le préciser, s'est faite en accord avec ses supérieurs.

     

    ESPAGNE : « Ils ne pourront pas retenir le printemps »

    Les centres Cristianisme i Justícia et entreParéntesis présentent dans un document leurs réflexions de fin d'année, avec les préoccupations et les espérances que nous laisse 2014. En suivant les quatre saisons, le document traire des questions ecclésiales, économiques, politiques et internationales. Comme signaux d'alerte, le texte rappelle que la crise a frappé les revenus les plus bas, et met en garde contre la menace que les inégalités constituent pour la cohésion sociale. Il relève en outre quelques symptômes d'un épuisement du modèle politique né dans la transition démocratique, et dénonce l'abandon de l'Afrique, à nouveau évident avec l'épidémie d'Ebola, ainsi que l'incapacité de l'Occident face à la crise ouverte par l'Etat islamique. En même temps, on trouve des signes d'espérance dans la démarche de réforme lancée par le Pape François dans l'Eglise, l'irruption d'initiatives d'économie sociale et de coopératives, ou les propositions de régénération politique venant de la société civile. Avant tout cela, les auteurs du document, citant le Pape François, font appel à la dignité de la personne humaine et au bien commun, s'adressant surtout à ceux qui ne veulent pas renoncer à leurs privilèges. Le document conclut : « Nous croyons que le Seigneur de l'histoire, à travers tous ces événements, avec leurs échecs et leurs réussites, continue à faire avancer son histoire de salut pour toute l'humanité. Dans cette conviction, nous voulons terminer en faisant nôtres les paroles du Pape François dans l'exhortation apostolique Evangelii Gaudium au n°218 : 'La dignité de la personne humaine et le bien commun sont au-dessus de la tranquillité de quelques-uns qui ne veulent pas renoncer à leurs privilèges. Quand ces valeurs sont touchées, une voix prophétique est nécessaire'. Ce sont des paroles qui éclairent notre situation, rendent plus claire notre analyse, renforcent nos options et stimulent notre engagement en cette année 2015 ». Pour plus d'informations, voir www.cristianismeijusticia.net 

     

    ESPAGNE : Un document sur Justice et Solidarité

    Au siège d'Entreculturas à Madrid s'est réunie pour la première fois en décembre une commission intersectorielle de la Province, pour avancer dans l'élaboration d'un document qui aide à trouver de nouvelles perspectives et pistes de recherche en matière de justice et de solidarité, pour la transformation sociale du monde. Ce document s'adressera principalement à des œuvres et des personnes du milieu ignatien, puis dans un second temps à la société en général. Et il aura des applications pratiques en chaque secteur. Il sera par ailleurs accompagné par une campagne de sensibilisation autour du concept de solidarité comme bien commun. La commission a progressé dans le contenu et la méthode de compilation du document, qui sera élaboré par un groupe d'experts au cours de l'année 2015. Il cherchera à voir comment notre vision de la Foi et de la Justice doit être davantage présente dans nos œuvres, pour avoir une meilleure influence aussi à l'extérieur, changer le monde, le rendre plus humain, et donner dignité aux personnes, sachant que la solidarité et la justice doivent d'abord nous transformer nous-mêmes, pour servir ensuite à construire ensemble le bien commun.

     

    INDE : Le Premier Ministre fête Noël avec les jésuites

    Madame Mamata Banerjee, Premier Ministre du Bengale Occidental, un des Etats de l'Inde, avec Kolkata comme capitale et plus de 90 millions d'habitants, a célébré Noël le 24 décembre avec les jésuites, les professeurs et les étudiants de St. Xavier's College. Elle a découvert la crèche et a assisté au programme de Noël préparé par la Xaverian Academy of Dance and Music, dans l'auditorium du collège. Elle est restée environ deux heures en tout. Le président, le Père Felix Raj SJ, a rappelé le document par lequel le Premier Ministre a concédé, il y a deux ans, 16,64 acres de terrain à Rajarhat, pour le second campus du collège. Manata, qui est membre adjoint de l'association des anciens élèves de St. Xavier, a déclaré : « Je désire avoir un centre éducatif dans notre Etat, et je veux que St. Xavier en trace le chemin.. Si vous avez besoin de quelque chose, quoi que ce soit, je vous le donnerai ». Le Père Felix Raj a donné à Manata une petite statue de la Sainte Famille, et elle a promis de la garder sur sa table de travail.

     

    SUD SOUDAN : Éducation et hospitalité pour les réfugiés

    Au cours d'une visite dans une région du Sud Soudan affectée par le conflit, Monseigneur Daniel Adwok a souligné l'importance de l'éducation pour les réfugiés vivant dans le comté frontalier de Maban (Nile Supérieur) et de l'hospitalité à leur égard. Au cours de cette visite, la première depuis plus de quatre ans, l'évêque auxiliaire du diocèse de Khartoum, a vécu des jours et des rencontres intenses avec des responsables de la société civile, des représentants des paroisses et des réfugiés. Les réfugiés et les communautés d'accueil lui ont réservé un accueil chaleureux. «Aujourd'hui, vous êtes dans cette région, en exil, mais les gens de Maban se rappellent qu'il n'y a pas si longtemps c'est eux qui ont dû fuir vers le Nord ou vers l'Ethiopie en quête d'un lieu sûr. La véritable hospitalité est très importante», a déclaré Monseigneur Adwok devant un groupe de réfugiés et de représentant des paroisses. Avant la séparation d'avec le Soudan, les habitants de Maban étaient accueillis de l'autre côté de la frontière. Aujourd'hui ces rôles ont été renversés, Maban héberge désormais plus de 130.000 réfugiés originaires de l'Etat soudanais du Nil Bleu. Monseigneur Adwok  a passé du temps à visiter les projets du Service Jésuite des Réfugiés (JRS), et il a souligné l'importance de répondre aux besoins des réfugiés et des communautés d'accueil tout en créant un environnement accueillant. Pour plus d'informations : http://www.jrs.net


    JESUITICA

    Séminaire de formation pour les Assistants des Provinciaux. Du 29 juin au 4 juillet 2015, est prévu à la Curie généralice, à Rome, un Séminaire de Formation pour les Socii des Provinciaux. Sont invités les Socii des deux Assistances d'Amérique latine et de celle d'Europe méridionale, et ceux qui ont une bonne maîtrise de la langue espagnole, du portugais ou de l'italien. Ce sera une excellente occasion de se mettre à jour sur les tâches de cette mission, pour ce qui concerne la correspondance avec la Curie généralice et la gestion des Archives de Province, en se référant à la nouvelle édition de Practica Quaedam. Le responsable du déroulement du séminaire sera le Secrétaire de la Compagnie avec le Père Benjamin Crespo, Secrétaire régional des Assistances d'Amérique latine. Les Provinciaux souhaitant que leur Socius participe au Séminaire sont priés de contacter, paremail, le Père Crespo : alm-s@sjcuria.org  

    The honor to submit to the wellness coaching and medicine again saw record sildenafil with viagra online such follow-up support of our customers is a priority of our work. It's inspiring to see the movement in medicine to get excited about resources buying cialis online recent clinical studies provide strong evidence base for priority. For all the changes in online, you need to do cheap cialis usa here online pharmacy delivery very popular and convenient modern phenomenon.