English   Español   Français  


Pour recevoir ce bulletin avec regularité, merci d’envoyer un e-mail avec le sujet "Subscribe"


Nouvelles - liens


  • Versione Italiana
  • Archive des bulletins prècedents
  • Headlines de l'apostolat social


  • Pages web des Conférences Régionales


  • Jesuits in Africa
  • Jesuits in Canada and USA
  • Noticias de la CPAL-SJ
  • Jesuits in Europe
  • Jesuits in Asia Pacific
  • Jesuits in South Asia


    Dispatches from JRS

    a twice monthly news bulletin from the JRS International Office |More»


    In All Things

    the editorial blog from America magazine | More »


    Thinking Faith

    the online journal of the British province | More »


    Eureka Street

    public affairs, international relations, the arts and theology; from Australia | More »


    Ecology amd Jesuits in Communication

    Seeks to sustain a greater awareness of Jesuit people in ecology and advocacy efforts
    | More »


  • Imprimer ce numéro
    Archive des bulletins aprés mars 2009


    Vol. XXII, No. 2 5 février 2018

    DANS LES PROVINCES

     

    ASIE DU PACIFIQUE : Trente ans de service aux frontières de l'humanité

    Il y a trente ans, un prêtre jésuite espagnol, maintenant âgé de 74 ans, a eu sa première rencontre avec une communauté de personnes touchées par la lèpre en Chine. Ému par la situation terrible des personnes touchées par la lèpre dans l'île Taikam de la province de Guangdong, le Père Luis Ruiz, S.J., décida de travailler avec les autorités locales et les communautés ecclésiales pour changer la condition des lépreux en Chine. Ce fut le début des Services sociaux Ricci, un réseau de service social créé pour apporter de l'aide, de la dignité et de la justice sociale aux pauvres et aux gens marginalisés en Chine continentale et à Macao. Lisez davantage (en anglais)...

     

    HAÏTI : La solidarité jésuite internationale en action

    En 2016, la Compagnie de Jésus en Haïti s'est associée à des communautés locales touchées par l'Ouragan Matthieu. À la suite de quoi, le nouvellement élu Père général Arturo Sosa a demandé aux jésuites du monde entier d'aider à mobiliser des ressources pour soutenir la réponse jésuite en Haïti. Les jésuites associés aux communautés locales aident à la construction de 75 unités d'habitation dans quelques-unes des communautés les plus pauvres. Lisez davantage...

     

    RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO : Nous devons être à côté des pauvres

    Le Provincial de la province jésuite d'Afrique centrale, le Père José Minaku, S.J., a récemment invité les jésuites de sa province à être aux côtés des pauvres. Dans une lettre à tous les membres de la province, à la veille des manifestations du 21 janvier, convoquées par des laïcs catholiques, contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, le Père Minaku a conseillé aux membres de la province qui allaient participer aux manifestations de faire preuve de prudence. Il signalait que « ceux que leur conscience invite à se joindre à la marche devront d'abord parler avec leur supérieur local pour discerner avec lui quelle conduite adopter. Les Scolastiques indiqueront par écrit qu'ils agissent ainsi librement, conscients des conséquences possibles. » Le Père Minaku a de plus conseillé aux jésuites de la province de « prendre garde à la manipulation, d'où qu'elle vienne. Le Seigneur Jésus ne s'est pas impliqué dans des politiques partisanes : 'Mon royaume n'est pas de ce monde' (Jn 18,36). Mais son choix sans ambiguïté du parti des 'anawim' de Yahweh, les pauvres de Yahweh, a des implications politiques certaines et a révolutionné le monde présent... Il est notre Modèle. » La lettre est disponible ici...

     

    ROYAUME UNI : Les réfugiés sans abri sont « un signe des temps » dit le JRS

    Une recherche du Service jésuite des réfugiés du Royaume Uni (JRS UK) a découvert des situations inquiétantes de sans abri à la rue, de réfugiés indigents exposés à toutes sortes de mauvais traitements. L'étude montre que la plupart des réfugiés indigents qui fréquentent le Centre de jour du JRS UK ont couché à la dure à quelque moment durant l'année précédente, et un sur cinq a été obligé de passer plus d'un mois à la rue. Plus inquiétant encore, un tiers de ceux qui ont un logement ont déclaré qu'ils ne se sentent pas physiquement en sécurité. Lisez davantage (en anglais)...